Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Culture de mort : Eugénisme

La mise à mort du bébé en direct à la télévision

Lu sur l'Institut Européen de Bioéthique, cette horreur tout à fait légale, en Flandre :

"Durant près de 51 minutes, le téléspectateur partage la souffrance de ces couples apprenant le handicap de leur enfant à naître. Tous ont opté pour l’interruption de la grossesse, se justifiant et rejoignant ainsi l’avis unanime des professionnels de la santé interrogés par la VRT.

La « mise à mort » (entre les minutes 5 et 10) du bébé est livrée aux téléspectateurs, qui suivent les gestes du médecin lorsqu’il introduit à travers le ventre arrondi de la maman, le produit létal dans le cœur du bébé. L’arrêt cardiaque du bébé est audible et visible à l’écran. On peut s'interroger quant à l’impact d’une telle émission sur la population mais aussi chez les personnes handicapées elles-mêmes.

En Belgique, l'IMG (interruption médicale de grossesse) peut être pratiquée jusqu'au terme de la grossesse [comme en France, NDMJ], lorsque la poursuite de celle-ci met en péril grave la santé de la femme ou lorsqu'il est certain que l'enfant à naître sera atteint d'une affection d'une particulière gravité et reconnue comme incurable au moment du diagnostic.  (Code pénal, Art. 350, 4°)

Certains professionnels, tout en reconnaissant que cet acte est à la « limite de l’intolérable »,  le justifient en le décrivant comme un « crime compassionnel » accompli pour le bien de l'enfant à naître afin de lui éviter une vie de souffrance. Suite à l’arrêt de la Cour d’Appel de Courtrai, les « soignants » vont se trouver contraints à un geste actif de fœticide intra utero pour empêcher la naissance d'un enfant vivant qui ne peut légalement être euthanasié (eugénisme anténatal).

Rappelons que certaines propositions de loi sont prêtes à être votées pour dépénaliser l’euthanasie des bébés handicapés. On sait en effet, que suivant la pratique des Pays-Bas, le Protocole de Groningen est déjà en vigueur dans certains hôpitaux, indiquant dans quelles circonstances, un bébé porteur d’un handicap à la naissance devrait recevoir certaines substances dans le but de provoquer sa mort."

Abominable.

Partager cet article

21 commentaires

  1. Qui s’intéresse à ce que peut comprendre et ressentir face à ce documentaire, un trisomique, par exemple, qui en plus n’a pas forcément la capacité de bien s’exprimer.
    Heureusement que dans la vie éternelle ce sont les sans voix qui seront au premier rang.
    Comme l’a dit récemment Jean-Marie Le Méné président de la fondation Jérôme Lejeune : « Il n’y a jamais eu autant d’enfants trisomiques dans les films que depuis qu’il n’y en a plus dans les berceaux ! », qu’il s’agisse de film de distraction comme le dernier avec Vanessa Paradis, ou éventuellement dans un film documentaire (en parlant du handicap au sens large).
    Un exemple concret que la civilisation républicaine et démocratique mise en avant par M.Guéant, même si c’est dans ce cas précis en Belgique…

  2. du cynisme à l’ordure.
    Y’abon la chair humaine!
    Et ce sont les mêmes bourreaux, les mêmes apprentis sorciers qui s’en vont guerroyer de par le monde pour délivrer au frais des pauvres gens de glauques leçons d'”humanité”.
    Puisse la justice immanente les frapper à hauteur de leur crimes.

  3. Je ne sais pas ce qui est préférable: avoir la politique de l’autruche, et cesser de venir sur votre site où se trouvent de semblables nouvelles ; ou bien être au courant, et pleurer sur notre sinistre humanité.
    Même chez les Romains, qui n’étaient pourtant pas tendres (cf. les jeux du cirque), on trouve des auteurs qui dénoncent l’avortement..
    [Plutôt que de pleurer sur ce genre d’horreur, je vous propose de les diffuser, les faire connaître pour qu’on ne nous dise pas “on ne savait pas”.
    MJ]

  4. Et que fait le ” Roi des Belges ” ??? ??? ???

  5. Cette visibilisation de la mort est un palier de plus dans la normalisation de l’avortement. Je ne sais pas si ça choque vraiment nos pro-avortements. Si les nazis avaient pu filmer et diffuser leurs meurtres organisés, ils s’en délecteraient…

  6. En relisant ceci, j’ai en mémoire ce que racontait un anesthésiste il y a déjà 40 ans environ c’était dans les années 75. Il racontait tout en rigolant que dans l’hôpital où il travaillait un bébé était né mais il portait des anomalies, lesquelles je ne me souviens pas, le tout est que pour qu’il meure, ils l’avait mis dans une chambre tout nu et comme c’était l’hiver, ils avaient ouvert la fenêtre pour qu’il meure de froid. Voilà texto ce qu’il avait raconté. Il est vrai que ce type avait surement pistonné pour être dans cet hôpital et qu’il avait été anesthésiste à l’armée. que cela le fasse rire ne m’a pas étonné car ce type avait fait l’Indochine et pour lui les temples d’Angkor Vat n’étaient qu’un vulgaire tas de pierres!!!!! Donc nous n’inventons rien, et il y a surement beaucoup de pratiques que nous ne connaissons pas. Voilà où mène “l’humanité” sans Dieu.

  7. @Aude;
    Oui l’avortement a toujours existé, et effectivement dès Rome, dès l’antiquité il était pratiqué.
    Mais, s’il a toujours existé, et peut-être dans d’importantes proportions, il restait un acte moralement condamnable.
    Ce qui est nouveau ici, c’est qu’il est léagl. Que la loi le permet. Et que dans cette bien triste émission on nous fais pleurer sur le sort des parents et non sur celui de l’enfant qui devant nos yeux anesthésiés MEURT.
    Il est important de voir cela, non pour nous convaincre, car nombre d’entre nous le sont déjà, mais pour nous dire souvent que ce n’est pas que des mots, ou une vague bataille philosophique sur la valeur de la vie.
    Donc oui il faut diffuser, et dire que pour répondre à la détresse réel de ces pauvres parents il existe d’autres branches à l’alternative. Dire et redire que l’on peut être trisomiques et heureux sur cette terre. Dire et redire que la suppression ne peux jamais être la solution. Dire et redire que l’avortement qu’il s’appelle IVG ou IMG ne fait qu’ajouter un malheur au malheur, un drame au drame.
    Je suis dégouté par la réaction des ses journalistes qui nous présentent les choses sous l’angle d’une fausse compassion.
    On nous inflige cette electrocardiogramme plat, sans que cela ne semble émouvoir personne au delà du “les pauvres ils ont failli avoir un mongolien à la maison”.

  8. Voilà un article très dur à lire !! Mon Dieu, mais que deviennent les hommes !! Les Moines de l’Abbaye de Flavigny ont une phrase entendue lors d’une retraite : “il n’y a rien de pénible que Dieu ne permet si ce n’est pour en tirer meilleur parti ensuite”. Malgré tout, ces horreurs restent très dures à accepter…

  9. L’hymne européen a été composé par un handicapé…..!Sa surdité était familiale,donc décelable, donc ..etc La spirale de l’ignoble s’emballe.Préparez vos abris…

  10. L’illustration hideuse de ce que Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II ,immense résistant de la cause de la Vie, dénonçait dans son Livre testament “Mémoire et Identité” comme la limite plus que franchie de systèmes démocratiques vieillissants.

  11. Je vous rejoins totalement. Juste que je n’ai pas compris comment il fut possible de mentionner sur votre site l’émission suisse Temps Présent, qui suivait une femme qui avait décidé d’avorter. Ne pensez vous pas que ce qui est valable pour une émission, toute proportion gardée quant au type de reportage, est aussi valable pour l’autre ? Dans les deux cas, une femme est blessée et un enfant tué. Terrible!

  12. Le pire dans ce film c’est pour moi cet album photos de famille avec le cadavre de l’enfant (entre 7 et 9 min), exactement comme s’il s’agissait d’une naissance normale.
    Tout est fait (et je confirme que c’est la même chose pour les cas auxquels j’ai assisté en France) pour déculpabiliser les parents et surtout inscrire dans leur mémoire qu’ils sont victimes d’une mort naturelle et non les acteurs d’une mise à mort. C’est ainsi qu’ils envoient des faire-parts très tordus faisant croire à un décès ante-natal naturel.
    Ces pauvres parents sont donc le plus souvent à peine conscients et responsables de leur geste, c’est la société qui est folle. Car même si ces pratiques existent depuis très longtemps il s’agissait de cas de conscience personnels, alors que maintenant c’est la société qui prend sur elle de les légaliser, de les encourager et de déculpabiliser les acteurs.
    “Ne réfléchissez plus”, “ne vous inquiétez pas”, les comités de bioéthique ad hoc républicains et démocratiques assument (pardon : imposent) vos choix !

  13. Oui MJ, en tant que médecin objecteur de conscience je vais télécharger ce film avant qu’il disparaisse, pour m’en servir en cas de besoin.
    chouan 12 : pas d’amalgame SVP sur les anesthésistes, il y en a qui objectent ;-))
    Et ne faites pas accroire qu’il y a pleins de pratiques cachées dans les hôpitaux. Ça c’est l’argument fallacieux des pro-IVG en 1975 puis des pro-euthanasie actuels : puisque ça se fait couramment en cachette, légalisons le !
    Ne décrédibilisons pas notre combat, il y a déjà assez de pratiques légales et non cachées à dénoncer !

  14. A Jacques
    “Oui l’avortement a toujours existé, et effectivement dès Rome, dès l’antiquité il était pratiqué.”
    Pouvez vous nous prouver l’existence depuis l’antiquité …
    où c’est marqué ?

  15. @JCM, si vous m’aviez bien lu, je ne fais pas d’amalgame sur les anesthésistes. Mais voyons la réalité en face, ma fille est infirmière et quand elle travaillait dans une maternité, on lui demandait de distribuer la pilule du lendemain aux ados qui venaient en consultation, je ne crois pas que c’est le travail des infirmières, mais elle n’avait pas le choix, les toubibs n’avaient pas le temps ni les sages-femmes, alors, et je ne pense pas que ce soit la seule maternité où ce genre d’exercice se pratique. Tant que nous aurons les médias que nous avons et les polichinelles, oh pardon les politiques que nous avons, on aura du mal à changer les idées de bcp de gens.
    quant à décrédibiliser le combat pour la vie, je n’en ai jamais eu l’intention, je voulais seulement montrer qu’il y a des gens qui n’ont aucune morale….naturelle

  16. qu’un médecin administre la mort est inconcevable

  17. @david:
    cf. par exemple Ovide, les amours (Livre II, Élégie XIV) qui désapprouve cette pratique.
    “Celle qui la première entreprit d’arracher de ses flans le tendre fruit eût mérité de périr dans ce combat contre elle-même…. Pourquoi enlever à la vigne féconde le raison qui grossit? Pourquoi d’une main cruelle arracher les fruits encore verts?.. Pourquoi d’un instrument aigu percer le produit de vos flans? Pourquoi donner de cruels poisons à l’être qui n’est pas encore né?… Un tel crime, jamais une tigresse ne l’a commis. Jamais une lionne n’a osé faire mourir ses produits en gestation. Et pourtant des beautés délicates le font, mais non pas impunément : souvent, en tuant leurs enfants dans leur sein, elles-mêmes périssent. Elles-mêmes périssent, on les emporte au bûcher [funéraire, je précise], la chevelure éparse, et tous ceux qui les voient s’écrient: “juste châtiment!”
    Une précision : Ovide s’en prend ici à sa maîtresse qui a avorté, alors que lui ne le voulait pas.

  18. Ce film est terrible.D’abord il est très bien filmé,la musique est douce et il montre l’abominable…Je n’ai pas eu le courage de le voir entièrement…
    Comment peut-on être pour l’avortement après cela?
    Comment peut-on voter pour des candidats qui accepteraient cela?
    Monsieur Guéant,pensez-vous que notre Civilisation soit un exemple?

  19. abominable , je ne trouve pas d’autres mots……..

  20. à chouan12,
    curieuses, ces précisions concernant l’origine militaire de cet anesthésiste et son passage en Indochine… Y verriez-vous une relation de cause à effets ?

  21. VRT=… Vlaamse Rode (of Roze) Televisie: Télévision Rouge (ou Rose) Flamande

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services