Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie / Non classé

La militante pro-euthanasie et suicide assisté, Jacqueline Jenquel, renonce à sa propre mort et choisit la Vie

La militante pro-euthanasie et suicide assisté, Jacqueline Jenquel, renonce à sa propre mort et choisit la Vie

La très médiatique Jacqueline Jenquel vient “finalement” de renoncer à planifier sa mort. “Finalement” entre guillemets car beaucoup, parmi les défenseurs de la vie que nous sommes, n’y avaient jamais cru et ont toujours vu dans sa posture un acte militant de propagande répété maintes fois depuis 2018. Seule l’échéance implacable fixée à 2020 allait être révélatrice de ses vraies intentions. Une belle propagande de la culture de mort qui a duré plus de 2 ans. Bravo à l’ADMD pour ce stratagème diabolique…qui fait flop et les discrédite encore plus.

Jacqueline explique à Marianne avoir été piégée par Hugo Clément (puis se rétracte  à nouveau) dans une interview devenue virale donnée en août 2018 :

“(…) 2021, c’est dans quelques heures. Et Jacqueline Jencquel se trouve piégée par le décompte de son auto-condamnation à mort. « Bonjour, je sais pourquoi vous m’appelez. Vous allez me demander pourquoi je ne suis pas encore morte ! », soupire-t-elle d’emblée, en décrochant son combiné. Depuis deux ans, la question est récurrente et commence à lui peser.

Tout a débuté ce 25 août 2018, dans une vidéo diffusée par Konbini news – relayée des milliers de fois – où elle déclarait au journaliste militant Hugo Clément : « Bonjour, je m’appelle Jacqueline Jencquel, j’ai 74 ans, et j’ai décidé en janvier 2020, de mettre fin à mes jours. »  Prise par l’engrenage médiatique, elle a publié en juin dernier « Terminer en beauté », aux éditions Favre. Dans cet ouvrage, elle décalait la date de son trépas à la fin de l’année 2020. À la veille de 2021, la septuagénaire regrette ces propos : « C’était complètement con ». Et de déplorer les méthodes médiatiques de Konbini qui l’ont projetée ensuite sur l’arène médiatique : « Dix fois, Hugo Clément m’a fait répéter cette première phrase pour en faire une prise de vue choc. Moi, je me suis laissée piéger. Ensuite, on m’a clouée sur cette date ». 

Pourtant, elle avait multiplié les interventions médiatiques pour répéter cette promesse et militer ainsi pour le suicide assisté comme vous pouvez le voir dans ces vidéos :

Choquées, des personnes handicapées avaient interpellé Jacqueline Jenquel pour la violence que ses propos pouvaient avoir à leur encontre.

Tout est bien qui finit bien donc.

Puisque la vie continue pour Jacqueline Jenquel et qu’elle s’est trompée sur le suicide assisté, espérons qu’elle fasse le même cheminement intellectuel sur l’euthanasie et l’avortement pour lesquels elle militait également.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Dans les années 80, Jacques Hâte-à-lit préconisait l’élimination systématique des personnes de plus de 65 ans, du fait qu’elles coûtent plus qu’elles ne rapportent.
    Comme Jacqueline Jenquel, il n’a pas été au bout de sa logique et, à 77 ans, son pouvoir de nuisance ne fait que croître depuis qu’il a installé sa marionnette à l’Élysée.
    Dommage…

  2. C’est un peu comme Attali qui voulait qu’on pique les plus de 65 ans
    et maintenant on ne l’entend plus depuis 12 ans que son tour est arrivé…

  3. C’est comme Pierre Bergé qui craignait de ne pouvoir se déplacer en Suisse ou en Belgique pour organiser son euthanasie … De nombreux lecteurs dévoués du SB se sont gentiment proposés pour l’y conduire mais sans résultat.
    https://www.lesalonbeige.fr/pierre-berge-milite-pour-leuthanasie/

  4. ceux qui se suicident, et qui ne se ratent pas, ne font pas de déclarations ; tout au plus, et pas toujours, ils laissent une lettre . Mais ceux qui font le chantage, quel qu’il soit finalement, espèrent, s’ils vont trop loin, que la “main du destin” arrive assez tot pour les sauver
    Comment peut-on être aussi bête !

  5. Attila a placé au minimum 5 marionettes: mythe errant, chi- chi, sarkouette hollandouille et maintenant celui qui se prend pour jupiter et qui n’est qu’un vulgaire gigolo , attila est sur toutes les photos à côté de ces rigolos , ce qui signifie que celui qui voulait tuer les vieux de 65 ans est le commanditaire de toutes les basses oeuvres mais on aurait dû lui appliquer ce qu’il prônait pour les autres

  6. Elle s’est heureusement dégonflée car l”instinct de conservation a été le plus fort : comme quoi, ces imbéciles de gauchistes pro-mort ignorent tout de la nature humaine.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services