Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

La militante des “droits reproductifs” Joan Dunlop est décédée

Lu sur C-Fam :

"La militante féministe Joan Dunlop est décédée la semaine dernière à l’âge de 78 ans, alors que le fruit de ses efforts passés pour la transformation du contrôle démographique en « droit de la femme » commençait déjà, la semaine dernière, à s’effriter. Joan Dunlop était la protégée de John D. Rockefeller, III, leader de la bataille en faveur du contrôle démographique international. La vision de ce dernier, ainsi que sa grande fortune, ont été des instruments de choix pour définir l’agenda des institutions internationales qui mènent toujours le combat international pour l’avortement : la Fédération Internationale du Planning Familial, le Conseil de la Population, la Fondation Rockefeller, et le Fonds de l’ONU pour la population.

L’initiative de Mme Dunlop a permis de revivifier le mouvement pour le contrôle démographique, en mauvaise posture depuis que ses tactiques coercitives avaient été rendues publiques dans les années 1970 et 80. Elle a pu aider à transformer les débats internationaux sur la question de l’avortement pendant presque trois décennies.

Mais alors qu’elle allait rendre son dernier soupir, les leaders internationaux étaient en train de tenter d’inclure le concept de « droit reproductif » dans un important document onusien. Ce document a été négocié il y a deux semaines lors du sommet de Rio pour le développement durable. Vingt ans après son combat incessant en faveur du contrôle démographique culminant à la première conférence de Rio, les diplomates ont décidé que le discours des droits de la femme, si commode par le passé, n’était plus nécessaire. […]

Alors que l’héritage de Joan Dunlop commence à pâlir, la milliardaire Melinda Gates prend le flambeau pour mener la nouvelle campagne mondiale pour le planning familial. La semaine prochaine, à Londres, Mme Gates, comme Mme Dunlop avant elle, tentera de convaincre les représentants gouvernementaux que son initiative n’a rien à voir avec le contrôle démographique ou l’avortement. Comme Mme Dunlop, Melinda Gates prétend que sa campagne est seulement faite pour améliorer le droit et la santé des femmes. Et comme le démontre la carrière passée de Mme Dunlop dans le même domaine, l’ambiguïté pourrait nuire au succès de Melinda Gates, sinon la mener à sa défaite."

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]