Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : le référendum / Europe : politique / Pays : Angleterre

La méthode Sarkozy pour ne pas respecter un vote démocratique fait des émules

Visiblement la méthode Sarkozy pour annuler un référendum donne des espoirs aux mauvais perdants que sont les eurocrates :

"Le Monde explore les pistes apparues sur la question, qui donnent un espoir aux partisans d’un maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne (UE) (…)

Pour que ce retrait soit effectif, le pays qui souhaite quitter l’UE doit d’abord notifier sa décision au Conseil européen. S’ouvre alors une période de négociation qui doit déboucher sur un accord régissant les futures relations entre l’Etat membre et l’Union européenne. Si la concertation échoue, la sortie de l’UE est actée deux ans après la notification de retrait – un délai qui peut être prolongé avec l’approbation de tous les Etats membres.

En résumé, un vrai compte à rebours sera déclenché au moment où Londres va, pour de bon, appuyer sur le bouton « out ». D’où la volonté des autorités britanniques de gagner du temps. Le premier ministre David Cameron, qui a annoncé qu’il quitterait son poste à l’automne, a laissé à son successeur le soin d’activer l’article 50 (…)

« Quel que soit le premier ministre en charge, je crois qu’il ne sera pas assez stupide pour appuyer sur le bouton », résumait dimanche, auprès du Monde, un diplomate bruxellois (…)

Un coup de théâtre est-il à envisager durant cette période ? Un diplomate bruxellois interrogé par Le Monde se prend à espérer : « Avec le temps, les “Brexiters” vont se rendre compte de l’erreur qu’ils ont faite, et le référendum sera annulé. Personne ne s’en plaindrait ici. » (…)

Le référendum de jeudi dernier était consultatif et non contraignant juridiquement (…)

Aussi, certains réclament que le Parlement se saisisse désormais du dossier avant qu’il n’aille à Bruxelles, et vote contre la sortie de l’UE. « Réveillez-vous. Nous n’avons pas à faire cela. Nous pouvons mettre fin à cette folie et faire cesser ce cauchemar par un vote au Parlement », a ainsi réagi le député travailliste David Lammy.

Au moins 479 députés sur les 650 que compte la Chambre des communes s’étaient prononcés pour le « Remain » lors de la campagne. Mais le Parlement peut-il prendre une décision qui irait à l’encontre du choix fait par 17,4 millions d’habitants ? Ce serait possible « en théorie », a résumé auprès de l’agence Associated Press le constitutionnaliste Alan Renwick, de l’University collège de Londres, « mais en pratique, c’est absolument impossible ».

L’avocat Geoffrey Robertson n’est pas de cet avis. « Notre démocratie n’autorise pas la prise de décision par référendum. Ce rôle appartient aux représentants du peuple, et non au peuple lui-même », écrit-il dans une tribune sur le site du Guardian. Selon lui, les députés devraient ainsi être appelés à voter pour ou contre le Brexit, au moment où le futur premier ministre engagera la procédure de sortie."

Message URGENT de Guillaume de Thieulloy

Cher ami lecteur
allons-nous manquer d’espérance ?
Vous et moi souhaitons de toutes nos forces que le mur de la culture de mort s’effondre.
Le Salon Beige participe à cette tâche selon ses capacités. Mais nous ne pouvons rien faire sans votre générosité.

S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. conclusion : c’est un piège à c..s !

  2. Ainsi, les représentants du peuple qui tirent leur légitimité de leur élection par le peuple, s’affranchissent sans la moindre vergogne de leurs électeurs dès leur élection pour se mettre au service de l’oligarchie euro-mondialiste.
    En clair, ce sont des félons.

  3. La méthode Sarkozy pour ne pas respecter un vote démocratique …..
    on a déjà donné!!!!!

  4. Un bon exemple de démocratie… ou de république en fait !

  5. C’est a se demander dans quel monde nous vivons!!C’est un retour à la Stasi!!!Plus le temps passe et plus on se rend compte que nous sommes en dictature!!Ces gens là s’arrangent avec les LOIS selon leur convenance.Tout cela va finir par une révolution quand les gens comprendront ce qui se passe exactement!!Ce qui n’est pas encore le cas!!!

  6. “Ce rôle appartient aux représentants du peuple, et non au peuple lui-même” : quel aveu sur l’hypocrisie de la “représentativité”!

  7. Je croyais qu’ils bourreraient les urnes comme en Autriche mais non, ils vont annuler le référendum a posteriori, en douceur, ni vu ni connu.
    Ah elle est belle leur démocratie !

  8. -Qui t’a fait duc?
    -Qui t’a fait roi?
    L’histoire est ancienne.
    Il est vrai qu’on ne transmet plus ces informations aux jeunes générations, qui deviennent comme des oisons, bons à plumer.

  9. La démocratie confisquée par les élus n’est pas chose nouvelle. Pas si loin de nous, l’élection du président de la raie publique (excusez-moi, je me lâche) au suffrage universel proposé par le général de Gaulle en 1962, pour l’élection de 1965, avait fait bondir tous les professionnels de la politique…
    Pour les partis politiques, c’est ” Tu m’a donné le gâteau, je le garde, n’y touche plus”…
    Le Grand Charles disait aussi : “En France, la Cour Suprême, c’est le Peuple” ! Et l’expérience montre bien que ses représentants ne se sont jamais montré à la hauteur des enjeux !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services