Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La marine coule

G Hervé Morin a indiqué aujourd'hui que la réparation du porte-avions Charles-de-Gaulle durerait entre "quatre et six mois". Le 13 mars, la Marine avait indiqué que le porte-avions nucléaire devrait être immobilisé après la découverte d'une usure "anormale" de pièces sur les arbres de transmission du système de propulsion. Après un an et demi de travaux pour sa première grande révision périodique, le Charles de Gaulle avait repris la mer en novembre et menait depuis un programme d'entraînement qui devait permettre de le déclarer de nouveau opérationnel à la fin du printemps. Le navire avait connu des problèmes avec son système de propulsion avant même sa première mise en service officielle, en 2001. Une hélice s'était brisée lors d'essais en novembre 2000.

Par ailleurs, l'Hotel de la Marine, prestigieux bâtiment parisien, à l'angle de la rue Royale et de la place de la Concorde, sera dédié à une "activité culturelle" et "éventuellement une petite hôtellerie de grande qualité".

Michel Janva

Partager cet article

12 commentaires

  1. ne vaut-il pas mieux que le porte-avion français se trouve au repos plutôt qu’à jouer des mécaniques ici ou là avec nos preux Alliés ?
    La vocation de la France n’est-elle pas prioritairement de promouvoir la Vie plutôt que la mort pour des causes au demeurant douteuses.

  2. Le commentaire que je viens de lire me laisse perplexe.
    Un pacifiste millésime 36 modifié 09, n’aurait pas dit mieux. En effet, alors pourquoi parler de nation? Surtout sur ce site? Et même de civilisation? N’y a-t-il rien à défendre? Ni honneur, ni savoir-vivre, ni beauté?
    Et la marine, n’est-elle pas un condensé de ces valeurs?
    Et n’y a-t-il aucun ennemi à l’horizon? Et soutenir l’excellence de nos ancêtres et de leur marine n’est-ce pas une tâche honorable?
    Encore une fois perplexe…

  3. Qui parle encore de nation ? N’a-t-elle pas disparu en Juillet 1962 quand la France a abandonné 150.000 harkis et leurs familles , des milliers d’européens et 500 militaires aux mains des égorgeurs ? Le divin Général n’a-t-il pas envoyè volontairement la Flotte parader en Scandinavie quand les oranais se faisaient massacrer jusque sur les quais ? L’aide des flottes US et Espagnoles n’a-t-elle pas été refusée par l’Elysée, tenu au courant heure par heure ? Ce jour là, le 5 juillet 1962, la nation française est morte. Donner en plus le nom de son seul porte avion, à celui qui a enteriné à Evian une “capitulation sans défaite”, est le comble de la dérision. Pourquoi pas le Bazaine comme frère jumeau demain, l’Isabeau de Baviére ou l’Alienor d’Aquitaine ? Au moins la flotte afficherait la couleur.

  4. Dire qu’en lisant le seul titre (par flux RSS) j’ai d’abord cru à un Nième article sur le Front National…
    Comment ça, le 1er avril c’était hier?

  5. @ Monrose
    Evidemment, celui qui signa Le Cid sur Algérie française.org partage chaque mot de votre commentaire. Le 5 juillet 1962, la nation est morte. Mais je me référais au premier commentaire qui semble surréaliste sur ce blog. Et puis la marine ne fut pas si gaulliste que çà, et Oran c’était la marine où elle n’eut pas été… Alors, je défends la marine avec tous ses canons, qui font boum et donc qui font mal…
    Encore un mot, le 26 mars le Surcouf avait reçu l’ordre gaullien et gaulliste de braquer ses canons sur Bab el Oued assiégée, et son commandant les fit ostensiblement tourner vers le large au grand dam d’Ailleret…
    Alors vive la Marine et le commandant du Surcouf… et Pierre Guillaume bien sûr

  6. à Clément,
    la perplexité n’est pas un vilain défaut, surtout lorsque l’on traite des sujets en cours tels que la Vie, la Paix, ou la guerre et les priorités à défendre en ces domaines , ce peut être une occasion de réfléchir à bon escient.
    Certes ce n’est pas facile de traiter de ces sujets dans l’urgence et encore moins dans l’émotion.Cependant, en mettant de côté l’émotion et sans tomber dns la précipitation, essayons quelques pistes entre nous:
    le nation , c’est une notion révolutionnaire , si je ne m’abuse. Je lui préfèrerais la patrie , si surtout si vous souhaitez maintenir haut le pavillon de la Marine, ce qui à mon sens, et contrairement à ce que vous semblez penser ne me paraît pas du tout illégitime.
    Dès lors y ont leurs place tout ceux qui ont fait sa gloire et je ne le cache pas, parfois ,mon admiration, dont en particulier celui qui avec la vision du monde qu’on lui prête rarement, en avait fait en son temps, la première Marine du monde, et permis à La Pérouse de nous fasciner encore aujourd’hui au point que la République en revendiquerait presque la paternité de ses expéditions ” dans l’esprit des Lumières “, tu parles Charles!
    Rechercher la Paix signifie-t-il nécessairement être “pacifiste” au sens habituel, proche de l’anti-militatrisme ?
    Si c’est être “pacicifiste” que de déplorer la boucherie de Verdun où d’irresponsables et coupables crétins envoyèrent au massacre deux millions de nos jeunes ancêtres, où dans le même style les absurdes guerres napoléoniennes , alors oui dans ce cas je veux bien passer pour “pacifiste”.
    Lisez “Les deux Patrie” de Jean de Viguerie et vous me comprendrez parfaitement, y compris et surtout sur ce que nous avons à défendre en commun, le beau,l’honneur, le savoir vivre , volontiers, mais à mon sens la Vie en premier lieu ,qui est le berceau de toutes ces valeurs .
    Quant à “l’ennemi à l’horizon”, hélas oui il est bien là , en effet, omniprésent qui rôde et feule autour de nous, mais qui est-il au juste ? Qui répand en effet la violence de par le monde aujourd’hui, qui s’attaque à la Vie, à la religion quand elle a le courage de défendre ce qu’elle doit, qui appauvrit et ruine cyniquement les peuples et trouve malgré tout les moyens de partir dans le même temps dans d’étrangesges croisades sans croix au frais des peuples exangues ?
    Je ne vous suggère pas la réponse, je ne pense pas la détenir moi-même , cependant, il me semble que cela mérite que l’on y réfléchisse et que l’on se propose pas de partir sabre au clair pour connaître d’au demeurant d’ailleurs d’amères et d’obscures défaites dans la mesure ou ni les esprits, ni les coeurs n’ont été, de longue date à quelques exceptions près, dues à des familles fidèles et raisonnables , préparés au sacrifice de leur vie, pour une authentique juste cause, qui en l’occurrence ne me paraît pas révélée.
    Dès lors,bonne réflexion à vous et au plaisir de vous lire.

  7. Moi aussi le premier comm me laisse rêveuse : tant d’irréflexion, de vue à court terme et de politiquement correct sur le Salon beige…
    Clément a entièrement raison lorsqu’il parle des valeurs de la Marine, de civilisation et de sens du savoir-vivre et de la beauté.
    et j’ajoute, Sanceney, qu’être en mesure de se défendre, c’est promouvoir la vie.
    Oui la Marine coule, c’est une tradition de plus qui se perd, et moi qui suis très pacifique, cela me rend nostalgique. J’ai eu des marins dans ma famille, ils doivent se retourner dans leurs tombes et pourtant ils n’avaient rien de belliqueux, ils faisaient leur devoir, mais le sens du devoir se perd aussi…

  8. @ Sancenay
    Il y a dans votre réponse deux aspects:
    1. La thèse de la Viguerie que je connais bien et ne partage pas. La nation, ou la Patrie, car pour un Français de France ces notions ne se départissent pas, existait pour les Grecs, et pour la république romaine bien sûr, dont l’empire prolongea la vivacité.
    2. La Vie est-elle une “valeur” ou un “fait”? Certains pessimistes diront même une prison, ce qui n’est pas mon avis, mais certainement pas une valeur en soi. La mort étant inéluctable, la vie est la seule réalité que nous connaissions, sauf au travers de la foi à approcher le surnaturel. Alors, le pacifisme signifie-t-il une éradication de la mort? Non. Signifie-t-il qu’il est meilleur de mourir dans son lit qu’au champ de bataille? Certainement pas. La mort est la mort et seule l’espérance peut la transfigurer.
    Quant à la Marine, la révolution l’avait en effet démantelée par la fuite des officiers dans l’émigration. L’empire tenta de lui redonner vie, mais une Marine en bois est longue à remettre sur pied et les officiers à former en nombre suffisant.
    Il n’empêche qu’avec Surcouf et autres capitaines audacieux elle sauva l’honneur.
    ON peut toujours regretter le passé, et j’en sais quelque chose, mais la Marine a survécu à la révolution et on peut dire qu’au second empire elle avait retrouver sa puissance, et sous la troisième république, en particulier sous le ministre Georges Leygue, elle était redevenu redoutable et magnifique.

  9. Tocqueville qui n’était pas un imbécile disait que l’Armée avait 2 fonctions: défendre le pays contre une attaque extérieure et maintenir l’unité de la Patrie. La Marine est un élément de notre Armée. Qu’elle soit sortie un peu plus blanche de la fin dramatique et sale qu’a voulu imposer De Gaulle à l’Algérie française, ne change pas grand chose au problème. L’Amiral qui commandait la flotte en Scandinavie et savait ce qui se passait le 5 Juillet 62, a-t-il ordonné à ses navires de faire demi-tour et d’aller au secours de ses compatriotes ? Le Commandant du Porte avion De Gaulle refuse-t-il de monter sur un navire qui porte ce nom ? En réalité, l’Armée traine depuis 1962 un boulet dont elle ne se relève pas. La preuve c’est que les vieux militaires cocufiés en 1959 lors de la messe dans la Soummam, se refusent encore à parler de trahison et veulent se persuader que De Gaulle a changé d’avis en 1960, alors que tous les témoignages des proches montrent que De Gaulle était décidé à brader l’Algérie aux pires des rebelles, le Clan d’Oujda, avant même 1958. Clémenceau, malgré tous ses défauts, ses parti-pris et ses erreurs graves en 1918, n’a pas pactisé avec l’ennemi. Il n’a pas trompé ceux qui allaient se faire tuer. Il a même gracié( comme Laval d’ailleurs) celui qui lui avait mis 3 balles dans le corps, alors que le génial De Gaulle n’a pas épargné Bastien -Thiry qui avait mis en danger les poulets de bobonne dans le coffre de la DS. Il a même fait une réflexion ignoble, la matin de l’exécution du Colonel lorrain.

  10. Il est certain que beaucoup de guerres sont idiotes et injustifiées et n’ont d’autre but que de servir l’ego de ceux qui les engagent; à cet egard les militaires connaissent souvent mieux le prix du sang que bien des politiciens qui n’hesitent pas à sacrifier la fine fleur de la jeunesse d’un trait de plume.

  11. instructif débat, merci à ceux qui m’ont courtoisement répondu.
    à Clément je vous répondrai que si les empires païens vous inspirent, c’est votre droit et je le respecte, tout en espérant que vous puissiez trouver un jour d’autres sources d’inspiration qui vous invitent en effet à vous faire faire partager que la Vie n’est pas “un fait”, pour un chrétien, mais qu’elle a nécessairement un caractère sacré dont notre existence , dans toutes ses dimensions se trouve redevable.
    C’est d’ailleurs bien pourquoi je fais le distingo entre le “sacrifice”, en rendant ainsi hommage aux combattants qui sacrifient en conscience leurs vies pour sauver celle des autres, et l’irresponsable “boucherie”
    provoquée souvent par des politiques aux buts cyniques savamment masqués.
    Pour Martine : je vous promets que pour améliorer ma modeste réflexion sur le thème de la guerre et de la Paix , je lirai le prochain volume de “Martine s’en va en guerre”.

  12. A mon avis, avoir pour nom Charles de Gaulle apporte la mouise.
    J’ai toujours connu ce bâtiment faisant des ronds dans l’eau, selon une merveilleuse expression.
    L’ennui est que ces ronds coûtent cher et ne rapportent rien. Pire, ils font rire la terre entière.
    Ou il faut le débaptiser la nuit de Pâques, ou il faut le vendre au poids des matériaux.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services