Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Liberté d'expression

La Manif Pour Tous n’est liée à aucun parti politique

Votre blog publie en trois parties un entretien exclusif avec Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif Pour Tous. Voici le début :

Un hebdomadaire a accusé LMPT de n'avoir pas
soutenu le maire de Bollène, Marie-Claude Bompard, qui est aujourd'hui
poursuivie pour avoir refusé de marier deux femmes.

LComme nous l’avons annoncé dès la promulgation de la loi, nous sommes prêts
à aider tous les maires qui ne souhaitent pas célébrer de mariage Taubira et
qui sont confrontés à une demande de ce type. Nous avons donc été en contact
avec Madame le maire de Bollène et son directeur de cabinet dès le tout début
de cette affaire. Nous avions commencé à travailler, avec eux et avec nos
avocats, pour l’aider dans une situation qui s’annonçait difficile compte-tenu
de la très forte pression des pouvoirs publics sur ce sujet. Mais très vite,
dans les heures qui ont suivi, l’un des adjoints au maire a proposé de « marier »
les deux femmes. Les préparatifs lancés pour l’aider se sont donc arrêtés là.

Par ailleurs, le travail en cours, mené avec Maires pour l’Enfance,
association du collectif LMPT, pour la reconnaissance de la liberté de
conscience des maires par le Conseil constitutionnel et le Parlement se fait
avec Mme Bompard comme avec tous les maires qui ont bien voulu se joindre à la
pétition et aux actions poursuivant cet objectif.

On accuse régulièrement LMPT d'être partie liée
avec l'UMP, qu'y répondez-vous ?

Certains médias prétendent en effet – pour décrédibiliser l’opposition à la
loi Taubira – que le mouvement a été récupéré. En réalité, il n’en est
rien : LMPT est non partisane, c'est-à-dire qu'elle n'est liée à aucun
parti politique
. Elle est libre, indépendante de tout parti, comme de tout autre
organisme. LMPT est donc absolument seule décideur et organisateur de sa
stratégie et de ses actions. Et j’ajoute qu’elle n’est financée que par les
dons de sympathisants.

LCertes, il peut arriver, comme l’an dernier dans la phase de débats
parlementaires, que nous donnions la parole à des élus au cours d’un événement.
Mais c’est nous qui le décidons en fonction du contexte. Cela a été le cas le
24 mars par exemple, mais pas le 26 mai, date à laquelle la loi était déjà
votée et promulguée, et donc le débat parlementaire achevé. Quant à
l’Université d’été, aucun élu ne s’est exprimé en séance plénière. Quelques-uns
sont intervenus, en revanche, dans le cadre d’un atelier sur l’engagement
politique. Il y avait d’ailleurs aussi des ateliers sur l’engagement
associatif, l’engagement syndical, etc. Dans tous les cas, des représentants
politiques, associatifs et syndicaux prenaient la parole puisque,
naturellement, ils sont les mieux placés pour témoigner.

De fait, nous ne pouvons être récupérés par un quelconque parti politique
parce que nous sommes nombreux, à La Manif Pour Tous, à ne nous reconnaître
dans aucun
: force est de constater, en effet, qu’aucun parti n’a été
satisfaisant dans le domaine qui nous intéresse. Et de toute façon, La Manif
Pour Tous mène un combat qui se situe au-delà des partis.

C’est pourquoi, si certains militants veulent s'engager dans un parti
politique, ils le feront à titre personnel
. Et à ce sujet, ce qui nous
intéressera, ce ne sera pas de savoir quel parti les uns ou les autres
rejoindront : c’est que, dans le contexte qui sera le leur, ils défendent le
droit de l’enfant, la famille et le bien commun.

Quant à La Manif Pour Tous, sa finalité n’est pas de faire de la politique
au sens partisan du terme. Elle est, au fond, de promouvoir une civilisation
respectueuse de l’Homme, de remettre le sens du bien commun au cœur de la vie
de la Cité, et donc de diffuser ces principes et leurs conséquences  dans toute la société et ce, aussi bien en
politique que dans la culture, l’éducation, les médias, etc.

A l'approche des élections municipales et des
européennes LMPT soutiendra-t-elle les candidats qui partagent vos positions,
quelles que soient leurs étiquettes ?


NDans les semaines qui viennent, tous les partis et candidats aux
municipales seront sollicités par les militants du réseau de La Manif Pour Tous
à propos de leurs positions et engagements sur l’altérité sexuelle homme-femme,
la filiation père-mère-enfant, les droits de l’enfant, la famille
. Il s’agira de
connaître les principes qui les guideront, dans leur responsabilité de maires
comme dans l’élection à venir des sénateurs (pour rappel, les maires sont grands
électeurs aux sénatoriales…). Et nous ferons connaître aux électeurs leurs
réponses, comme leur position et, le cas échéant leur vote, sur la loi Taubira.

Mais si la prise en compte des demandes des citoyens français (dont je rappelle
qu’ils étaient, en avril dernier, majoritairement opposés au projet de loi
Taubira) n’est pas suffisante, LMPT se réserve la possibilité de présenter ses
propres listes aux Européennes
(indépendamment de tout parti). En effet, si elle
n’est pas supposée traiter ces sujets, on sait, le rôle néfaste et croissant de
l’Union européenne sur tout ce qui touche à l’altérité sexuelle, la famille, la
dignité humaine.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Il est tout de même dommage que nous n’ayons pas trouvé une équipe municipale pour démissionner en bloc suite à la promulgation de la loi pour refuser de célébrer un mariage gay. A 6 mois du renouvellement, ils ne risquaient pas grand chose, surtout dans des communes aussi bien orientées que Versailles… http://albertbloch.blog4ever.com/blog/article-750191.html

  2. Merci Madame pour toutes vos précisions. Laissons les insatisfaits de ne pouvoir
    s’attribuer la parternité de ce mouvement de libre pensée raler d’avoir manquer le coche.

  3. La Manif Pour Tous n’est liée à aucun parti politique… et c’est bien con, car il y en a un qui fait 18% (25 aujourd’hui ??) et qui partage exactement les mêmes idées.

  4. A propos de l’affaire de Bollène, La Rochère se fout de la g… des gens comme un vulgaire politicien UMP.
    Ce que Minute reprochait à LMPT, c’était une absence totale de soutien public.
    Pas un com, pas un tweet. Rien.
    Elle répond à côté.

  5. LMPT n’est liée à aucun parti, mais il faut quand même montrer patte blanche.
    Aucun cadre du FN, et ils étaient tout de même nombreux dans le combat, n’a pu prendre la parole.
    Il y a toujours cette volonté d’être “propre” pas suspect de racisme-extremisme-intégrisme-homophobisme. Mais il serait tant de comprendre que même en montrant une carte du PS, nous serons toujours tenu pour homophobes, racistes, pas républicains… Et puis ? On s’en fout, non ?

Publier une réponse