Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

La Manif pour Tous : la grande illusion ?

Billet de Patrice de Plunkett sur son blog :

Capture-d’écran-2017-05-16-à-11.16.47-1024x514"Mme de La Rochère et les siens repartent en campagne à partir de cette semaine : Angers, Rennes, Tours, Toulouse, Montpellier, Bordeaux, Strasbourg, Lyon, Montélimar, Annecy… Cette série de réunions-débats porte un titre amer : "Election, la grande illusion".  Diagnostic exact. Mais un peu tardif… Nous sommes quelques-uns à avoir tenté d'expliquer depuis deux ans : 1. que l'aventure de Sens Commun ne menait nulle part ; 2. qu'interpeller les candidats sur les questions "sociétales" – comme le firent Mme de La Rochère et ses amis avant la présidentielle – ne menait nulle part non plus. Cela pour deux raisons différentes, selon que l'on considère Sens Commun ou la MPT…

Les leaders de SC se sont enlisés dans le politicien, avec une candeur pieuse et militaire qui les empêchait de voir ce qu'était un parti. Le parti a contaminé SC, qui dérapa vite de la noble théorie à la manœuvre de couloirs ; manœuvre qui fit un frustré (M. Poisson) et un agacé (M. Fillon) ; lequel ne promit rien à SC, mais en obtint l'hommage-lige sans contrepartie. On hésite à qualifier cet élan des candides vers un politicien… Mais on sait comment l'affaire a tourné : plombé dans l'opinion par son programme libéral extrémiste, piégé par des ténors de la droite (c'est d'eux qu'est venue l'affaire des "emplois fictifs"), coincé par les juges, M. Fillon en désarroi dut oublier son agacement pour accueillir l'élan – redoublé – de SC, qui lui organisa le Trocadéro. Puis ce fut le crash. On dit que les leaders de SC n'ont toujours pas compris qu'ils avaient perdu leur temps ; j'hésite à croire à une telle persistance dans la cécité.

La MPT n'était pas dans le même cas. Son "illusion", si illusion il y eut, fut de croire qu'on pouvait interpeller les candidats à la présidentielle sur les questions anthropologiques, sociologiques et bioéthiques… On ne le pouvait pas : la règle du jeu l'interdisait ! Les principaux candidats n'avaient pas la tête à un tel excursus. L'idée ne leur serait pas venue de mettre en question le système économique qui s'est emparé de tout, y compris de l'intime des vies privées (voire des consciences), et qui produit des "avancées sociétales" allant toutes dans le même sens : la dissolution hyper-individualiste… L'extrême droite jugeait ces questions sans intérêt. L'extrême gauche ne voulait pas voir que les nouvelles mœurs sont un produit du néocapitalisme libéral. Et ce dernier allait s'annexer plus que jamais la classe politique dominante, centre-droit + centre-gauche…

Deux ans d'illusions, politiciennes ou périphériques, se sont donc achevés par l'avortement que l'on sait. Un avortement fruit de l'aveuglement… Chérir les causes et déplorer les effets est un vice "libéral-conservateur" ; comme, à l'inverse, chérir les effets et déplorer les causes est un vice de la gauche bobo. Tant que ces "résistants" n'auront pas cessé, soit d'adorer le libéralisme (cause de ce qu'ils déplorent), soit d'adorer les effets sociétaux causés par le libéralisme qu'ils abhorrent, leur "résistance" sera du verbiage. Rien n'avancera tant qu'ils ne comprendront pas pourquoi la classe politique  – recomposée ou non -  a cessé d'être "politique", c'est-à-dire capable de débattre des fondements non-économiques de la société.

► Les persévérants de la MPT devraient étudier la conférence d'ouverture du dernier colloque d'Ichtus (octobre 2016). Matthieu Detchessahar – professeur d'économie – y analyse le phénomène de "dissociété" qui corrode les fondamentaux de la condition humaine. Ce phénomène, souligne-t-il, est produit par "la société de marché, fausse conception récurrente depuis trois siècles et revenue au galop depuis une trentaine d'années"Le monde humain est dévoré par l'expansion illimitée du marché dans tous les domaines : d'où la destruction des liens et des biens sociaux. D'où aussi, dit par exemple Detchessahar, "la promotion de comportements jadis répréhensibles" : effet direct de la pression économiciste ! Cette pression "recompose en profondeur les clivages politiques", explique-t-il (sept mois avant le succès de l'OPA Macron) : "elle mélange droite et gauche, libéralisme philosophico-moral et libéralisme économique, en un seul modèle indissociablement" ; sa logique est de "fonder le lien social sur les seuls liens économiques, au détriment de la conscience collective de la société", ce qui amène à "croire résoudre les problèmes en les diluant dans l'économique".

Rompre tendanciellement avec la société de marché est un préalable à toute action collective digne de ce nom. La droite catholique en est loin. Il ne suffit pas de dénoncer en théorie la "marchandisation" avec les dernières MPT : encore faut-il ne pas se ruer ensuite – de façon schizoïde – chez M. Fillon, dont le programme ("le meilleur", disait oncle Charles-Henry) impliquait, précisément, la marchandisation de choses aussi fragiles et précieuses que la couverture santé ! (…)"

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

12 commentaires

  1. Les opportunistes de Sens Commun avaient choisi FILLON à qui on a aisément arraché les “L”. Ces petits marquis n’avaient simplement pas de bon sens.

  2. Plaquette est souvent à côté de la plunkette, mais ce qu’il dit est pour une fois assez vrai.
    Mais est-ce par pure bêtise ? N’est ce pas plutôt volontaire ? qui entretient ces “illusions” ?
    Qui a créé LMPT ? les évêques et Frigide Barjot…
    Qui a créé SC ? l’UMP…
    Qui a créé le nouveau FN ? Philippot et Marine…
    Bref trois mouvements créés pour canaliser les vrais sujets et les mener vers des impasses…
    LMPT pour canaliser les tradis (première manif organisée en urgence le même week-end!).
    SC pour canaliser Poisson, le PCD, Guaino, etc.
    Philippot pour étouffer Gollnish, Marion, etc.

  3. il me vient une fable du GRAND Lafontaine à l’esprit, où il est question de conseillers…
    Il n’y a rien de pire après les défaites que de voir comment certains rejettent l’échec du combat mené sur les autres…y compris dans ce qui pourrait être considéré comme leur propre camp.
    Et comme les mondains sont à l’affaire en ce moment!
    Triste spectacle pour ne pas dire plus encore mais tellement banal!

  4. Je m’adresse ici à Madeleine de Jessey. Si on est un catholique conséquent, on ne s’allie pas à un politicard aussi douteux que Fillon. Ce personnage, richement doté par la République, et richement costumé par ses amis, va disparaitre de la scène politique. Bon débarras! Chère Madeleine, ne vous laissez plus prendre à ce côté gendre idéal, propre sur lui, soigneusement coiffé, encore imprégné de l’encens de Solesmes, les semelles crottées de la boue du cimetière de Colombey. Cela a eu payé, mais ça ne paie plus. La page est définitivement tournée.

  5. Analyse intéréssante et partinente, mais concrètement, qu’est-ce que signifie
    “Rompre tendanciellement avec la société de marché est un préalable à toute action collective digne de ce nom.” ?
    Quelles actions concrètes doit-on faire pour enfin commencer à entrevoir une évolution favorable à notre conception de la vie et de la société… Où ? Comment ? Avec Qui ? Quand ?
    Sinon, nous ne sommes pas sorti de l’auberge …

  6. De Plunket, pour une fois, est presque pondéré. Mais la suffisance de son analyse frise quand même l’insupportable : comme d’habitude, lui sait ! Sauf qu’à la fin de son article, on ne sait toujours pas ce qu’il faut faire, à part rompre avec l’ultra-libéralisme. La belle affaire! Qu’est-ce que cela veut dire? Qu’il faut cultiver son jardin, manger avec des cuillers en bois et utiliser des couches lavables ?
    En attendant cher Monsieur, que faites-vous, vous, à part distribuer les mauvais points (oui, parce que des bons, dans vos papiers, je n’en vois jamais)?

  7. Cette analyse est très juste, mais que faire ?

  8. P de Plunkett est dur avec la MPT : certes, ses dirigeants, en refusant de contester les fondements du système, philosophiques ET politiques, ont échoué à modifier le comportement dudit système. En participant aussi de l’exclusion de ”l’extrême droite” sur les tribunes des MPT, ils ont raté une occasion d’unir par la base l’ensemble des droites……
    Mais sans doute les consciences, beaucoup de consciences en ont elles été éclairées, et beaucoup de jeunes en gardent-ils un sentiment de communion collective pour défendre la famille.
    L’atonie épiscopale explique beaucoup plus que toute analyse le fait que l’insurrection morale ne soit pas traduite par une insurrection démocratique : les partis traditionnels de droite ont affecté d’entendre la MPT, Sens Commun a fait semblant de croire qu’il représenterait les idées de la MPT au sein de l’ump-Les républicains, feignant même d’être écouté, et puis E. Macron a remporté l’élection, porté massivement par une grande partie des manifestants des MPT.
    Versailles a trahi la famille, et surtout les faibles et les humbles : mais depuis 1870, on sait que les Versaillais ont peur du peuple et préfèrent soit le faire fusiller, soit l’ignorer. On n’a jamais vu une bourgeoisie d’aucune époque préférer des valeurs morales, esthétiques ou politiques à l’argent : il fallait sauver l’€uro, ce qui vaut bien une GPA sans doute.
    C’est là où l’erreur initiale de la MPT se situe : croire que les catholiques français soient semblables aux catholiques polonais. Solidarnosc a vaincu au prix du sang.
    Quand on refuse toute révolte contre la violence de la loi, on accepte logiquement de subir la défaite devant la loi. Quand on a voté benoîtement gaulliste depuis 1958 pour se protéger de la gauche, on s’est longuement habitué à l’abandon : reste heureusement l’assurance vie par capitalisation libellée en €uro et la maison de vacances. L’essentiel a été sauvé. C’est déjà beaucoup : après tout il n’y a que les homos qui se marient et utiliseront la GPA. Les gens ”bien” en seront exempts. Pourquoi dramatiser, l’été approche.
    Pour les valeurs morales, on verra à la rentrée.

  9. les voies qui mènent au bien commun sont multiples, les oeuvres de sens commun ou LMPT sont nécessaires car il faut inlassablement rappeler les bases de la doctrine sociale de l’Eglise!
    la critique systématique est une plaie de notre communauté qui empêche tout rassemblement qui alimentent les rancoeurs.
    rompre avec la société de marché est “impossible” car la nature humain va toujours vers la facilité!!! on ne peut que l’améliorer en cherchant le bien commun!
    il y avait du bon dans le programme de Fillon
    la couverture sociale est détournée de sont objet et permet la marchandisation de la santé
    l’accueil des migrants en France est une marchandisation, cela profite à beaucoup et donne bonne conscience aux autres
    nous sommes dans un système sociale qui détruit la volonté des hommes, l’assistanat est une forme d’esclavagisme moral!

  10. LMPT s’est fourvoyé en se rapprochant de la politique. S’il est nécessaire qu’a titre individuel chacun s’implique dans les partis, les associations, le rôle de LMPT est de rester un mouvement revendicatif. Sa place est dans la rue, pas dans les salons. Je le crie depuis deux ans, un écho dans le désert.

  11. Patrice de Plunkett veut “rompre avec la société de marché”.
    Mais bénéficie de la retraite de ses années Figaro, est bien content de vivre à Vaucresson et continue de cachetonner en vendant librement ses bouquins à ses conférences chez les provinciaux.
    Par contre, il refuse toute discussion avec ses opposants. En cela, il est logique avec lui-même.

  12. Ce texte est difficile à comprendre.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!