Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

La Manif pour Tous est déjà un mouvement politique

Guillaume Bernard analyse le mouvement né de La Manif pour Tous dans Atlantico. Extraits :

"Il s’agit déjà d’un mouvement politique. C’est une simplification de
croire que la politique se résume à la concurrence électorale entre les
partis ; la politique, c’est aussi (et peut-être surtout) ce qui précède
et ce qui suit les élections, en particulier le lobbying
. Le
mouvement de « La manif pour tous » est né de la conjonction de
plusieurs organisations aux sensibilités diverses qui avaient, bien
entendu, en leur sein des militants, mais finalement assez peu nombreux.
La nouveauté de ce mouvement, c’est que des militants sont nés à cette
occasion
 : des jeunes (étudiants pour la plupart) ont commencé leur
apprentissage politique, des pères et mères de famille, dans la force de
l’âge, qui étaient jusqu’à présent très dociles, se sont mis à
manifester. Le débat sur le mariage homo a politisé des personnes
(essentiellement issues des classes moyennes) pour qui le militantisme
était étranger. Cela n’aura peut-être pas d’impact immédiat, mais cela
laissera des traces : une « conscience politique » est en train de
naître au sein de la « France silencieuse »
. […]

Or, les hommes politiques, de gauche bien entendu, mais aussi de droite
(quand ils déclarent ne pas avoir l’intention de revenir sur les
dispositions récemment votées alors même qu’ils s’y sont opposés) ne
comprennent pas la réalité du mouvement de fond actuel dont « La manif
pour tous » est l’un des symptômes : ils interprètent l’opposition au
mariage homo comme une émotion réactionnaire (quelque peu épidermique)
qui s’émoussera avec le temps. Dans le fonds, ils sont soit prisonniers
soit persuadés de la légitimité du « sinistrisme » qui a fonctionné
pendant deux siècles
. Ils analysent donc ce mouvement populaire comme
une simple droitisation, une radicalisation d’une partie de la droite
sous la pression encore conquérante des idées de gauche. Or, quand les
militants anti-mariage homo disent « On ne lâche rien ! » (qu’ils en
aient ou non aujourd’hui les moyens est une autre question), cela
signifie qu’ils ne sont pas seulement en opposition ou sur la défensive,
mais qu’ils opposent un modèle de société à un autre, qu’ils entendent
reconquérir le terrain perdu. Ce mouvement semble relever de ce que j’ai
appelé le « dextrogysme », c’est-à-dire que (grosso modo
depuis la chute du mur de Berlin et les attentats du 11-Septembre) les
nouvelles tendances politiques apparaissent par la droite de l’échiquier
politique, indépendamment des partis classés à droite
. Si l’idée du
« mouvement dextrogyre » se révèle exacte, ce qui est apparu au grand
jour avec « La manif pour tous » n’est pas prêt de disparaître et
continuera d’exister sous une forme ou une autre. […]

En elle-même et dans l’état actuel des choses, « La manif pour tous » ne paraît, a priori,
pas vraiment armée pour devenir un parti politique. En revanche, dans
sa globalité, ce mouvement a théoriquement la capacité de devenir un
lobby (dans le domaine des mœurs et de la bioéthique) pour faire battre
ou élire un candidat, pour faire avancer dans l’opinion et dans les
assemblées ses positions et propositions
. Cet objectif là paraît
atteignable. Si les catholiques veulent peser en politique, ils doivent,
d’une part, ne pas se sanctuariser eux-mêmes (en cautionnant d’ailleurs
le communautarisme) et, d’autre part, cesser d’être un électorat captif
pour devenir un électorat flottant
(mais ceci nécessiterait d’autres
développements)."

Partager cet article

15 commentaires

  1. J’entends à Radio Courtoisie, enfin la vérité, à savoir c’est Alain Escadas qui a initié la première manifestation et que tous les autres, y compris celle qui l’a immédiatement rejeté, n’ont fait que suivre et amplifier.

  2. biensur et dans l’état actuel des choses, il faut que soit retirée et abrogée très vite cette soi-disant loi de l’amour. Avec Dieu, tout est possible.

  3. NON, NON, NON et NON!
    Marre de cette conception de la politique basée sur un simple clivage droite/gauche artificiel et mortifère!
    Le peuple d’aujourd’hui se lève pour défendre la Vérité et la Justice!
    Or la vérité et la justice ne sont ni de droite ni de gauche et pour la plupart d’entre nous, nous savons qu’elles sont une personne.
    Nous voulons un remplacement total du système et de la classe politique actuels ainsi que révéler au grand jour l’action des sociétés occultes et mondialistes!
    La “manif pour tous” est le résultat d’un mouvement, d’une prise de conscience bien plus vaste qui se constate, essentiellement sur le net, par la création de nouveaux blogs, nouveaux réseaux d’information, nouveaux partis politiques, nouveaux penseurs, etc… et qui est en train de quitter le milieu “underground”.
    Plutôt mourir que de devenir un lobby!

  4. M. Theis, c’est justement ce qui est étonnant,nouveau et encourageant : un mouvement initié par Alain Escadas s’est trouvé rassembler jusque dans les rangs du PS(le maire socialiste de Cherbourg avait même annoncé vouloir faire la manif de 13 janvier avant de ce faire rappeler à l’ordre par son mentor, l’actuel ministre du budget).
    Quand l’homme politique aura compris que le catho peut voter indifféremment socialo ou facho en passant par toutes les nuances de la gamme pourvu que l’on prenne en compte les points non négociables, il prendra en compte le vote catho.
    Pour l’instant, l’homme politique le voit bien, le catho est un sous-citoyen qui n’a pas droit à la parole, dont l’opinion importe peut et dont la mobilisation peut être impunément divisé par 3 ou 4 sans que cela ne porte le moins du monde à conséquence.
    Pour cela il faut devenir volage, flottant, voter selon nos convictions et non selon nos habitudes. Un bon exercice pratique pour commencer : les primaires UMP !

  5. Non ce n’est pas Escada mais Alliance Vita qui a organisé le premier rassemblement. C’était le 23 octobre 2012.
    Ensuite, Civitas et la Manif Pour Tous (avec l’appui d’Alliance Vita) ont organisés de leur coté leurs manifs de novembre.

  6. Très intelligente cette idée de l’électorat flottant : ni l’UMP ni le FN ne doivent être assurés d’avoir une rente électorale avec le vote catho, soit dentriste ou modéré de droite, soit plus à droite.
    Il faut leur montrer, il faut que les catholiques leur montrent, sans aucune faiblesse, ni pitié, ni compromis, ni hésitation, que quand un candidat ne répond pas ou répond à côté, l’appel à le faire battre par un concurrent, ou à s’abstenir de voter pour lui sera immédiat ET SUIVI par un pourcentage suffisamment conséquent pour qu’il perde, même au profit de la gauche. Oui, même au profit de la gauche. Il ne s’agit pas de voter à gauche, non, jamais sauf exception rarissime et justifiée exceptionnellement, mais de faire en sorte que les voix des catholiques convaincus cessent d’être des voix ”automatiques”.
    Une sanction n’est jamais agréable, et ne doit pas l’être, sans quoi cela demeure un voeu pieux. Or nous cathos nous déplorons souvent et nous n’en tirons que très rarement les conséquences.

  7. Pourquoi pas en adhérant au parti Démocrate Chrétien ? Même si ce n’est pas parfait, n’est-ce pas un moindre mal ?

  8. Danette, un parti cela a des candidats, et les votes du candidats sont comptés et il ne pèse que ce que le vote a donné. Pour peser vraiment dans la vie politique, il faut donc plus de 15%
    Un lobbie n’a pas de candidat, il n’est pas compté, il peut faire perdre, faire gagner. Pour peser il suffit de faire 0,5 %. On parlera alors de vote catho, comme on parlait du vote juif, comme on parle du vote homo.

  9. @michel ange : bien vu.
    démocratie directe, assemblée constituante tirée au sort. réforme du système de gouvernement. contre-pouvoir. liberté de la presse garantie….
    vous ne comprenez pas que vous pouvez tout obtenir simplement à partir du référendum d’initiative citoyenne.
    La bataille des idées est déjà gagnée : sur les orientations économiques, le sociétal, les affaires étrangères, l’europe, les mouvements de populations, etc..
    Mais le système nous interdit de les faire émerger, encore plus de les appliquer.
    Et la vérité grandira encore lorsque nous aurons libéré le 4ième pouvoir de la presse qui formate les opinions.
    « L’opinion publique est la clé. Avec l’opinion publique, rien ne peut faillir. Sans lui, rien ne peut réussir. Celui qui manipule les opinions est plus important que celui qui applique les lois. » Abraham Lincoln (1809-1865) : 16ème président des États-Unis d’Amérique de 1860 à 1868.
    La France n’est plus un État ! – Marie-France Garaud :
    « La France n’est plus un État. Nous n’avons plus aucun pouvoir d’État. Nous n’avons plus le pouvoir de battre monnaie, de faire les lois, de rendre la justice ou de décider de la paix et de la guerre. On avait encore un pouvoir parlementaire de voter le budget ; on l’a perdu il y a quinze jours, dans le vote de ce malencontreux traité… », sur le plateau de l’émission Ce soir ou jamais.
    Autres paroles savoureuses prononcées par Marie-France Garaud au cours de l’émission :
    « Régis Debray dit : un État ou une Nation c’est un peuple, des frontières et une transcendance. Nous avons toujours un peuple, nous n’avons plus de frontières et nous n’avons pas beaucoup de transcendance. Alors, l’État ou la Nation sont tout de même en péril redoutable. On pourrait même se demander s’ils existent encore en tant que tel, juridiquement et politiquement… »
    « Ce qui me paraît frappant en ce moment en Europe, c’est la désagrégation des États… »
    « Les discussions entre Copé, Fillon et autres, ça n’a aucun intérêt… »
    « Les partis monopolisent la vie politique et les partis ne sont pas le peuple français. Ce n’est pas les partis qui sont souverains, c’est le peuple français ! »
    « Le basculement, c’est quand Sarkozy et Fillon ont fait voter par le parlement français, en 2008, un texte qui avait été rejeté par les Français (…) Autrefois ça ce serait appelé une forfaiture… »
    « On est dans un période dramatique : nous n’avons plus de pouvoirs d’État, nous sommes dans une crise qui va s’aggraver, nous allons être dans une situation absolument désastreuse et il n’y a aucune chance qu’on tienne les engagements qu’on a pris, bien entendu… il va falloir à un moment que l’Europe éclate, soit parce que l’Allemagne sortira, quand elle se sentira assez forte, soit parce que d’autres sortiront. Mais ce système n’est pas viable, les gens sensés le savent (…)
    On est sur une pente qui ne peut que s’aggraver ; ça c’est vraiment quelque chose qui peut amener une situation révolutionnaire ! » 05/11/12 bit.ly/TtL7Pr
    C’est vers le RIC pour une AC(TAS) que la manif pour tous doit s’orienter, pas vers de la vulgaire tambouille politicienne.
    Les français rejettent le système, surtout ses élus, mais c’est grâce au système que ces hommes sont placés au pouvoir.
    Un bon système devra naturellement écarter du pouvoir ou affaiblir le pouvoir des citoyens nuisibles pour l’intérêt général.
    Nous avons un système qui fait tout le contraire.
    Le système n’est pas fait pour être facilement réformé de l’intérieur.
    Il est beaucoup plus facile de le réformer de l’extérieur par un vaste mouvement citoyen largement majoritaire, nous pourrions facilement obtenir l’approbation du peuple si un effort était fait pour lui faire prendre conscience de ces éléments.

  10. La véritable révolution c’est la rintroduction de la Croix dans la politique, la fin de deux siècles d’athéisme grandissant et christicide.
    Nous disons, contre Marianne, notre Ennemie, Ennemie de Dieu, Ennemie du Genre Humain :
    1/ Dieu qui parle à travers le Peuple de France est seul Souverain
    2/ Le Christ qui est Roi des rois est seul Roi de France, et tout président ou roi, sont ses lieutenants obligés et n’existent que parce que Dieu l’a voulu ou permis.
    3/ Le Décalogue est la Constitution de nos constitutions, la Loi de nos lois et aucune loi ne peut être valablement promulguée qu’elle ne mette en pratique ou contredise le Décalogue.
    4/ L’Homme est Fils de Dieu, tous égaux en Dignité dans la Dignité la plus haute et n’a d’autres droits que ceux de ses obligations prélables. Il n’est ni dieu encore moins à l’égal de Dieu et il n’a aucun droit sans obligation préalable remplie car de même que le salaire est la récompense du travail exécuté, le droit est la récompense de l’obligation remplie.
    Il suit de ce qui précède que nous contestons radicalement la Qualité de Français, qui est une Responsabilité avant d’être un titre, à tous ceux qui, ayant acquis la nationalité de la république française :
    a: ne sont pas francophones
    b: ne sont pas francophiles
    c: ne sont pas christophiles
    d: ne reconnaissent pas le Décalogue
    Nous opérons ainsi une distinction entre “avoir” la nationalité française (qui ne donne aucun droit) et “être” français (qui donne tous les droits pour avoir rempli préalablement les obligations cardinales attachées à la Responsabilité de Français)
    Si nous nous construisons autour de ces deux x quatre Vérités, nous serions invincibles, et Marianne défaite.
    Or, c’est très exactement ce que nous sommes en train de faire …si bien que je me fais beaucoup de souci pour Marianne et ses “fidèles” !
    Mais pas pour nous qui, sous Son Signe avons déjà vaincu le Monde : Anno Domine 2013 !
    Vive le Christ qui est seul Roi de France !

  11. Je ne sais pas forcément pour qui voter mais je sais sûrement pour qui ne pas voter : UMP et PS confondus ! Et c’est définitif !
    Si Copé croit qu’il va récupérer la protestation de la Manif pour tous il fait une erreur magistrale !

  12. A mon sens, la manif pour tous doit éviter la tentation de se transformer en parti ou en lobby. Eviter cette tentation d’abord parce que la contestation portée par le collectif fait déjà le fonds de commerce de tout petits partis politiques (au moins du PCD), et de think tanks ou d’associations qui essaient de faire du lobbying. Ce sont d’ailleurs ces organisations qui ont fourni des cadres et des argumentaires à LMPT. Le mouvement de fond devrait les renforcer, peut-etre les faire evoluer, mais ne peut les réunir toutes.
    Parce que c’est assez simple de faire l’unité autour d’une question, mais cette belle unité vole facilement en éclat dès qu’on évoque d’autres sujets (comme l’union civile) ou des tactiques politiques…
    Ne pas devenir parti ni lobby, parce que cela ne signifie pas uniquement qu’on fédère des énergies ou qu’on organise une force politique : un parti a un objet propre, il sert à gagner des élections; et un lobby vise à défendre des intérêts particuliers. Mais la manif pour tous défend le Bien commun, et non des intérêts particuliers, et elle rappelle justement aux élus que ce Bien commun est au-dessus des revendications communautaires et même de l’avis majoritaire. Certains élus l’ont compris, et soutiennent, à titre personnel uniquement, la manif pour tous. Réciproquement, la manif pour tous pourrait renvoyer une forme de soutien aux partis, si ceux-ci prenaient position sur cette question de principe : l’existence d’un Bien commun sur lequel on ne peut légiférer. Pour l’instant, ce n’est pas le cas, et l’UMP et le FN prennent une position bien décevante sur le “mariage gay” : il y a donc encore du chemin à faire…
    Ainsi, devenir un parti ou un lobby serait un contre-sens!
    La manif pour tous doit donc rester ce qu’elle est, un collectif de mobilisation, capable d’organiser de grandes manifestations régionales ou nationales et de perturber encore le jeu politique sur une thématique précise en obligeant à prendre position. Car on peut avancer qu’il y aura d’autres combats et qu’on aura encore besoin de la manif pour tous. En effet, par la conduite très dure du gouvernement, et par les complicités dont il a bénéficié, on a vu transparaitre une force idéologique. Et cette idéologie (du Gender) appelle d’autres projets destructeurs de la société…
    Mais il y a d’autres façons d’exister en politique, déjà éprouvées ou encore à inventer…

  13. Abraham Lincoln fut président des USA de 1860 à 1865. Il fut assassiné le 14 avril 1865 par John Wilkes Booth, un acteur sudiste fou.
    Je demande à Michel Janva de rectifier l’erreur de la personne qui a émis le post. En 1868, c’était Johnson qui était président tout comme plus de 100 ans après son arrière-petit-fils Lyndon B Johnson.

  14. Je pense qu’à termes cette loi va être validée. Comment peut-on revenir en arrière avec ce gouvernement?
    Impossible et décevant

  15. Quand j’ai été à la première manif du 23 octobre 2012, j’étais loin de me doûter qu’une autre structure allait être mise en place et organiser de grandes manifestations populaires. L’Alliance Vita eût un petit succès sur les 70 communes françaises (plus de 17 000 participants)et ensuite le collectif lamanifpourtous prit le relais et organisa des manifestations sur une dizaine de villes qui mobilisa le plus gros des troupes le 17 novembre (350 mille personnes)2012, puis une grande manifestation le 13 janvier qui rassembla plus d’un million de personnes…
    De 17 000 on passa à plus d’un million huit cent mille le 24 mars… Combien serons-nous le 26 mai ? On va le savoir très prochainement !
    Ce qui compte c’est la mobilisation et le changement de ton de l’opinion publique qui est lassée de tout ce qui se passe aujourd’hui. Les Français aspirent à autre chose que le mariage gay et veulent un véritable changement de politique : lutte contre le chômage, l’insécurité, l’immigration, le fiscalisme… Ils ne veulent plus de Hollande et de sa clique, ni de l’UMP, ni du PS. Ils veulent autre chose. Point final. C’est tout.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique