Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

“La majorité de gauche est en décomposition”

Le PS n'a rien à envier à l'UMP. Selon Serge July

"Avec les écologistes et les communistes qui sont devenus des opposants, la majorité de la gauche se désagrège peu à peu. Et ce n'est pas la mutinerie au sein du groupement parlementaire qui arrangera les choses.

La possible démission d'Arnaud Montebourg en dit long sur l'ambiance et le climat à gauche."

Partager cet article

14 commentaires

  1. Oui, avec ça le FN est incapable de former un groupe au parlement européen, donc la décomposition est généralisée.

  2. Cela fait deux fois “qu’on” nous dit que ce monsieur veut démissionner ! Eh bien qu’il ait le courage de ses dires !!!!

  3. La question est : qui sera au 2e tour en 2017 contre Marine Le Pen ? Cécile Duflot ????

  4. Malheureusement tout est en décomposition, pas seulement la majorité de gauche !
    Il semble bien que nous arrivons à la fin d’une époque : la révolution de 1789 qui a bouleversé l’ordre établi nous a précipité dans un désordre COMPLET.
    Il faut avoir le courage de constater que notre pays s’achemine vers une mort certaine, déjà de nombreux “vautours” s’impatientent pour occuper la place !
    SANS Dieu, nos lois n’apportent pas le Bonheur ni n’aident l’Homme à préparer sa vie éternelle !

  5. Pas grave pour Montebourg, il pourra toujours aller fourguer des robots de cuisine en marinière.

  6. Que la république s’effondre ne sera qu’un bien mais la FRANCE Fille ainée de l’Église ne tombera pas ,souvenez vous de sont Histoire ,au moment voulu Dieu lui envoie une personne providentiel,la FRANCE est le pays de Jésus Christ et rien n’y pourra.

  7. 1 – Une nouvelle raclée aux élections départementales et régionales détruirait le PS,
    2 – Les élections départementales et régionales ont été reportées à : décembre 2015 ! (dix huit mois),
    3 – Il suffit de moins d’un an pour discréditer une majorité politique,
    4 – La seule préoccupation du chef de Parti F. Hollande : sauver le PS; son intérêt et celui de son Parti sont donc un changement de majorité politique dès cet automne.
    5 – Le dicton du jour : dissolution en septembre, élections législatives en octobre.

  8. @ LB : le FN c’est un peu différent je trouve. Il y a une tête (au moins) au sein de ce mouvement. Le problème étant que ladite tête semble avoir pris la grosse tête d’où son incapacité à former un groupe au PE. Il faut dire que les propos du papa n’ont guère arrangés les choses !
    @ Jo : A. Montebourg a mis sa démission dans la balance pour faire accepter le plan finalement trouvé pour ALSTOM. A défaut d’autres choses, il a cherché à utiliser son as pour faire entériner sa politique…Au détriment du brave M. Sapin (qui lui, n’a pas cru bon de démissionner après un tel désaveu !)
    @ N : le problème (ou pas d’ailleurs) est qu’on risque de se retrouver avec des candidats plutôt moribonds ou dotés d’un crédit pour le moins entamé. Voyons le bon coté des choses. Peut-être aura t-on (cette fois-ci) des candidats qui auront une présence médiatique plus forte en dépit de leur statut de «petits candidats».
    @ ema : sans voir dans la Révolution de 1789 le passage à une ère merveilleuse, on ne peut pas vraiment dire que les Français aient particulièrement adoré vivre sous un Ancien Régime qui fonctionnait pour 2% du pays. Le voyage d’aller/retour de Louis XVI, sur la route de Montmédy montre bien à quel point la Révolution a suscité d’immenses espoirs. Et si par la suite les Français ont été (nécessairement) désenchantés, ils n’ont pas renoncé aux idéaux qu’elle amenait, comme le montre la montée de Napoléon Bonaparte, qui appelait Louis XVI «mon oncle» mais est devenu « Français » en son cœur, grâce aux événements de 1789. (Max Gallo, notamment, le montre très bien)
    Les Français – la solidité du système de la V République le montre bien – sont probablement nostalgiques d’un certain faste royal et du principe unitaire que représentait le roi, mais de l’Ancien Régime, çà j’en doute fortement !
    @ amiral : pour que le système républicain s’effondre, il faudrait que (au moins) deux éléments soient activés : l’existence d’un système de remplacement (en 1789, la monarchie constitutionnelle faisait le pendant à la monarchie absolue) et que celui-ci soit légitime aux yeux des Français (ce qui n’est pas le cas de la monarchie, puisque revenir à ce régime serait perçu comme un sacrilège envers ce pilier qu’est la Révolution de 1789)
    A mes yeux, la V République est le régime qui convient le mieux aux Français, car elle reprend les éléments méritoires de la monarchie (l’ancrage unitaire notamment) en l’associant à une forme républicaine. Pour moi, nos compatriotes attendent surtout un personnage qui saurait revenir à l’essence du régime, au lieu de chercher à singer le système américain, qui hérissent plus ou moins les Français.

  9. Serge July pleure des larmes de crocodile mais ils ont déjà une solution de remplacement:Zygosark? Landeau? tout sauf Marine Le Pen: non au fascisme

  10. Asinus asinum fricat !

  11. @bébert
    Le fascisme il est au gouvernement depuis 2 ans ! Réveillez vous…

  12. @ seb si je parle de république c’est celle d’aujourd’hui et je n’ai pas dit un régime monarchiste ,je dit que Dieu dans nos pires moment nous envoi toujours une personne pour redresser la barre;Merci a vous

  13. @ seb P .S . parce-que vous croyez que ce qui c’est passé en 1789 nous est venu de DIEU ?

  14. chaque election le prouve on n en veut plus !
    tout le monde sait très bien que ce n est pas du tout une “majorité” mais une “minorité” sans aucune légitimité qui est aux affaires dans ce pays , il faut donc cesser de légitimer leur existence au poste qu ils occupent en les disant de la “majorité”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]