Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

La mairie recule face à “d’éventuels incidents non maîtrisables”

L’installation «Silence» signée Zoulikha Bouabdellah, artiste franco-algérienne, ne sera pas présentée à Clichy dans le cadre de l’exposition « Fémina ou la réinterprétation des modèles ». Cette œuvre représentant 28 paires d’escarpins dorés disposés sur autant de tapis de prière découpés (!), dont le but est d'interroger l'islam sur la position de la femme, a été retirée.

Christine Ollier, l’une des trois commissaires de l’exposition, explique :

«La mairie nous a fait part de l’inquiétude des représentants d’une fédération de citoyens Clichois de confession musulmane sur d’éventuels incidents non maîtrisables liés à cette installation».

L'artiste Zoulikha Bouabdellah en prend note :

«Suite à l’incompréhension dont est victime l’installation, j’ai pris la décision de la retirer. Je mets cette incompréhension sur le compte de l’émotion liée au drame qui a touché la France et ne souhaite en aucun cas que cette pièce soit le prétexte de quelques-uns pour nourrir davantage les amalgames à travers des interprétations erronées».

La dhimmitude moderne s'appelle Padamalgam.

Partager cet article

15 commentaires

  1. C’est la vieille technique descoings à Sciences Po : empêcher les manifestations dissidentes en invoquant l’argument imparable : “votre sécurité ne pourra être assurée”.

  2. Il y avait 5 millions de niaiseux avec la pancarte “je suis Charlie”
    En réalité … personne n’a envie d’être Charlie !

  3. S.O.U.M.I.S.S.I.O.N.

  4. C’est fou ce qu’on peut entendre parler d’amalgame quand on tend l’oreille depuis un petit moment : les gens répètent facilement le langage des médias quand ils discutent de l’actualité, comme s’ils voulaient passer pour posés et intelligents…

  5. Entièrement d’accord avec vous Monsieur Janva, la dhimmitude moderne (française plus particulièrement) s’appelle Padamalgam. Quelle honte, quelle tristesse, mais comme il est dit dans la chanson L’Espérance ” même le plus noir nuage a toujours sa frange d’or”. Courage à tous.

  6. “[…] d’éventuels incidents non maîtrisables liés à cette installation». Si j’avais l’esprit mal tourné, je dirai qu’il s’agit de menaces à peine voilées.

  7. A part cela il ne faut pas faire d’amalgame entre les musulmans qui profitent de la violence d’autres musulmans pour avancer toujours plus leurs exigences et cette fois ci en faisant jouer la peur. C’est toujours ainsi qu’ils ont procédés partout. Bientôt viendra le moment ou “pour nous protéger”, pour notre bien en somme, certain nous proposerons le pacte d’Omar et son statut de sous-homme.

  8. S’ils censurent suite à “l’inquiétude des représentants d’une fédération de citoyens Clichois de confession musulmane”, c’est, clairement, qu’ils font l’amalgame entre “terroristes” et musulmans. Je croyais pourtant que cet amalgame était interdit au pays de Charlie ! Que n’ont-ils écouté en boucle la bonne parole de notre petit père des peuples François le Hollandais, ou celle de son pisse-vinaigre manuel valls !
    Bon, alors, c’est toujours d’accord : pas d’amalgame, pic et pic et colégram…

  9. Cela aurait pu blesser nos frères musulmans et pousser à l’amalgame et à la stigmatisation : la liberté d’expression doit être exercée avec discernement comme l’a dit le Pape François. Nous devons cesser de critiquer la religion, les opinions, les idées, les visions du monde, les traditions, les modes de vie, qui ne sont pas les nôtres : la liberté d’expression en sortira grandie.

  10. quel est le nom du maire en vue des prochaines élections ?

  11. Et cela se passera partout comme ça.
    Le terrorisme islamique, bras armé de l’Islam, parviendra à ses fins grâce à la lâcheté et la bêtise dont nous faisons preuve !
    L’avenir est sombre !!

  12. “Religion de paix et d’amour” qui oblige donc a censurer une expo… Où sont les soi-disant défenseurs de la liberté d’expression ?
    Ah non, pas là, en fait, elle n’a pas fait de caricature ignoble insultant (et cherchant à détruire) les religions, alors, qu’elle s’écrase ! pas assez démoniaque pour être défendue…
    On se demande aussi où sont passées les femen…C’est pas qu’elles me manquent, loin de là, mais ce serait une excellente occasion de manifester pour leur idéologie de “libération” de la femme…
    Ah non, là aussi, juste assez de courage pour leurs actes anti-chrétiens car elles savent qu’elles ne risquent pas de se retrouver face à une kalashnikov…
    Et ça se dit ” Charlie”(ce qui au passage, nous, on l’a bien saisi, ne veut dire que du vide !)

  13. Et voilà comment on obtient la “soumission”

  14. Je ne suis pas d’accord avec vous…
    S’en prendre à un symbole – le tapis de prière – me semble pour le moins maladroit… Pourquoi s’en prendre à un symbole – avec le danger toujours de durcir l’autre – plutôt que de s’attaquer directement au fond ?
    Si le problème est la femme dans l’islam, alors parlons de la femme… Faîtes venir des femmes, que l’on a forcé (mariage, viol, excision, etc.) et témoigner… cela aura du poids et ne permettra pas de se sentir attaquer… sauf sur le fond.

  15. @PK
    Est ce que ceux là même qui encouragent les caricatures du prophète, au nom de la liberté d’expression, peuvent interdire une caricature nettement moins choquante qui ne fait que poser des escarpins sur un tapis ?
    Au nom de la même liberté d’expression ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services