Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

La Macédoine va-t-elle subir le sort de la Serbie ?

Lu dans Le Parisien :

"Un accrochage sanglant a eu lieu samedi entre la police macédonienne et des assaillants retranchés dans un quartier musulman. La Macédoine évoque une attaque terroriste pilotée depuis le Kosovo voisin. L'inquiétude est à son comble dans les Balkans.

Un bilan fait état de 22 tués, dont 8 policiers, Les quatorze autres victimes sont des assaillants présumés albanais. 30 policiers ont également été blessés.

Ces incidents éclatent après que le 21 avril un groupe armé d'Albanais venus du Kosovo a brièvement pris possession d'un petit commissariat de police à la frontière nord de la Macédoine, réclamant la création d'un État albanais sur le territoire de cette ex-république yougoslave

La Serbie, qui sait à quoi s'en tenir puisqu'elle a déjà été victime de cette revendication, laquelle fut soutenue par l'OTAN, a aussitôt annoncé qu'elle renforçait ses troupes à cette frontière. 

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. Et qui a créé l’état musulman du Kosovo ? Les États-Unis qui y ont installé une base militaire de 500 ha. Donc rien ne se passe dans la région sans le soutien sinon l’accord de l’Oncle Sam.

  2. Les États-Unis ont besoin de mettre au pas l’Europe… Rien de tel qu’un petit conflit pour calmer le jeu…
    Ordo ab chao… On prend les mêmes et on recommence.
    Il y a bien un moment où cela leur pétera à la g…

  3. Et pas un mot dans les merdias audio-visuels. Tout comme ce fut pour le cas de ces deux juifs tabassés par la milice du NPA.

  4. Ça sent le coca cola à plein nez!

  5. Je livre simplement ce commentaire à titre d’information. A Berne je fréquente un café tenu par un Macédonien, qui est resté en contact avec sa famille au pays. Ce matin le patron avait fait l’analyse suivante: 2/3 de la population macédonienne est slave, de religion orthodoxe et 1/3 albanaise de religion musulmane. Ces derniers temps, le gouvernement macédonien a fortement déplu à l’Ouest, le président a notamment assisté aux cérémonies du 70ème anniversaire de la victoire sur le fascisme à Moscou avec Poutine. La famille du patron du café est convaincue qu’il s’agit d’une opération pilotée par la CIA, en instrumentalisant des terroristes en provenance du Kossovo voisin, pour renverser le gouvernement démocratiquement élu par la majorité et le supplanter par un autre, plus souple vis à vis des injonctions de Washington, voire obtenir une partition de la Macédoine. Je ne peux évidemment pas vérifier dans quelle mesure il s’agit là de théories conspirationnistes, mais je pense que l’avenir le dira!

  6. la CIA voilà l’ennemi
    Qui a créé al caïd la CIA
    Qui a créé les talibans pour contrer les russes en Afghanistan ? la CIA
    Qui déstabilise les pays africains du nord? la CIA
    Qui nous envoie ces immigrants sur les côtes d’Italie?
    la CIA
    Qui a intérêt à ce que l’Europe soit faible économiquement ? les USA
    Qui “paye ” les nabots qui nous dirige à Bruxelles ? Les USA
    Par l’intermédiaire de qui cherchez bien!!!!! les banques américaines ! à qui appartient-elles cherchez Quand vous aurez trouvé, alors vos yeux s’ouvriront!!!!!

  7. Comme en 98 qvec l’UCK, les USA vont envoyer leur nouveau Richard Hollbrook pour poser en photo aupres des rebelles albanais et leur donner un statut international reconnu.

  8. Sans vouloir apaiser la haine à l’égard des albanais…eh, oui tous les albanais sont musulmans surtout en ARYM (employer le nom Macédoine vous attirerait les foudres de Zeus), comme Mère Tereza issue d’une famille autochtone albanaise de Shkup (Skopje), permettez-moi d’apporter quelques précisions.
    L’ ARYM est en proie à une profonde crise politique depuis des années. Il y a quatre ans le jeune Martin NESKOSI a été battu à mort lors d’une manifestation par les gardes du corps de l’actuel premier ministre, Nikola Gruevski. A ce jour le meurtre de ce jeune est toujours impuni. La crise s’aggrave encore plus lorsque le 24 décembre 2012, tous les députés d’opposition et les journalistes sont expulsés du Parlement. Dernièrement les menaces de mort contre le journaliste indépendant comme Borjan Jovanovski attisent d’avantage les tentions
    Le pouvoir détenu par le premier ministre Nikola Gruevski (VMRO-DPMNE) comprend également le parti BDI composé quasi exclusivement d’albanais (19 sièges). Depuis plus d’un an la crise s’aggrave de jour en jour et cela indépendamment de l’appartenance ethnique du pays. Il y a quelques jours macédoniens, albanais et même des serbes manifestaient côte-à-côte contre le pouvoir en place.
    Le gouvernement de Nikola Gruevski est accusé par le leader de l’opposition (sociaux-démocrates), Zoran Zaev de corruption, de fraude électorale, de mise sur écoute illégale de dizaine de milliers de citoyens parmi lesquels des hommes politiques, des journalistes, des hommes d’affaires…etc…etc.
    Zoran Zaev menace, depuis des mois, le premier ministre de publier des documents audio et vidéo sur ces agissements illégaux. Il a indiqué que parmi celles-ci figuraient des accusations qui ébranleraient les relations ethniques dans le pays. Cela lui vaudra un dépôt de plainte de la part du gouvernement le 31 décembre 2014.
    De son côté le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Ivo Kotevski, a déclaré que les intentions de Zoran Zaev équivalent à une tentative de coup d’État. « Pour la première fois depuis l’indépendance, le ministère de l’Intérieur a arrêté une tentative d’atteinte à l’ordre constitutionnel : une prise de pouvoir non démocratique. »
    Le procureur général a confirmé que la police avait porté plainte contre quatre personnes, dont un ancien chef des renseignements et sa femme. Tous, à l’exception de Zoran Zaev, sont en garde à vue. La presse locale a toutefois rapporté que le dirigeant de l’opposition avait dû remettre son passeport aux autorités. Cependant l’arrestation possible de Zoran Zaev ne ferait qu’approfondir le clivage politique.
    Le lendemain, soit le 1er janvier 2015, le ministère des Affaire étrangères russe a publié une déclaration appelant à une enquête détaillée sur le coup d’État présumé en Macédoine :
    « Nous espérons qu’une enquête minutieuse de cet incident sera menée, afin de garantir la stabilité et la sécurité de la Macédoine », peut-on lire sur le site du ministère. « Nous appelons toutes les forces politiques du pays à respecter le cadre constitutionnel des institutions démocratiques pour résoudre les problèmes par le dialogue. L’aggravation de la situation pourrait exacerber des tensions ethniques existantes dans ce pays pourtant accueillant. »
    Voilà donc une situation complexe et compliquée à laquelle il convient d’ajouter l’aide et l’assistance militaire du gouvernement turc à l’actuel gouvernement macédonien. Pourtant Erdogan déclare à qui veut l’entendre qu’il est l’ami des albanais. Des amis comme cela il vaut mieux en perdre que d’en trouver.
    Toujours est-il que le « sultan » arme les slaves orthodoxes (d’ethnie bulgare) et provoque, par ses déclarations, la Nation Albanaise 48h avant sa visite à Tirana pour soutenir le premier ministre socialiste albanais et inaugurer les travaux de la grande mosquée.
    Précisons également que les albanais sont eux aussi divisés politiquement car s’il y a bien un parti politique albanais qui soutient Nikola Gruevski il y a aussi des albanais qui soutiennent Zoran Zaev.
    Ce dernier s’est rendu ce matin dans le quartier albanais de Kumanovë, victime des violences policières, pour leur apporter son soutien et préparer la grande manifestation du 17 mai, prévue de longue date.
    Dernières précisions. Deux des membres des forces spéciales macédoniennes, tués lors des « affrontements », sont albanais. Et « dulcis in fundo », la déclaration de Sulejman REXHEPI, chef de de la communauté musulmane de « Macédoine » :
    “Il ne me reste rien d’autre a faire que de prier le tout-puissant Allah, Dieu, tant en mon nom qu’au votre pour qu’Allah bénisse le premier ministre Nikola Gruevski.”
    Voici donc les ingrédients. A vous de les cuisiner à la sauce que vous voudrez, panslave, serbophile, albanophobe….ou que sais-je.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!