Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Liberté d'expression / Médias : Nouveaux médias

La Loppsi 2 sera votée avant les régionales

Les députés ont bouclé cette nuit l'examen du projet de loi de sécurité intérieure, dit Loppsi 2, qui fera l'objet d'un vote solennel mardi à l'Assemblée. Cet ensemble de mesures doit servir de feuille de route pour la police et la gendarmerie jusqu'en 2013. Les députés ont approuvé

  • un recours accru à la vidéosurveillance, rebaptisée vidéoprotection.
  • la création d'un délit d'usurpation d'identité sur internet.
  • les fournisseurs d'accès internet devront-ils bloquer les sites pédopornographiques. Même si la lutte contre la pédopornographie fait l'unanimité, la mesure a créé des remous à gauche. "Si une caractéristique de ces sites est leur capacité de migrer d'un hébergeur à l'autre, si on se contente de blacklister une adresse, il va de soi que la personne qui a conçu ce site migrera chez un autre hébergeur", a ainsi remarqué Jean-Jacques Urvoas (PS). L'expérience de liste noire menée en Australie montre que de nombreux sites non conformistes, y compris à propos de l'avortement ont été bloqués.
  • de modifier le code pénal pour sanctionner la diffusion sur internet d'images incitant les enfants à des jeux dangereux et parfois mortels, comme le jeu du foulard.
  • la possibilité de disposer des "mouchards" pour la captation à distance de données informatiques dans les affaires de criminalité en bandes organisées.
  • la possibilité, pour les préfets, d'instaurer un couvre-feu pour les mineurs de 13 ans.
  • l'aggravation des peines encourues pour les vols commis à l'encontre des personnes "vulnérables"
  • les mesures de lutte contre l'insécurité routière (mise à la fourrière décidée par le préfet en cas d'infraction, des radars qui vont calculer les excès de vitesse à partir de la vitesse moyenne entre deux points).

Partager cet article

5 commentaires

  1. Cette chasse aux pédocriminels sur internet est indécente et ridicule: si l’on doit bien sûr protéger les mineurs photographiés ou filmés, que fera-t-on aux criminels 10.000 plus coupables qui sont passés à l’acte […] Les pendre haut et court?
    et les signataires survivants de la pétition de 1977 demandant l’abaissement de l’âge de la maturité sexuelle à 13 ANS! : Louis Aragon, Roland Barthes, Simone de Beauvoir, Jean-Paul Sartre, Jean-Louis Bory, Bertrand Boulin, François Chatelet (décédés), Patrice Chéreau, Gilles Deleuze, Jean-Pierre Faye, André Glucksmann, Félix Guattari, Bernard Kouchner, Jack Lang, Danielle Sallenave, Philippe Sollers? 

  2. Quand ils font des lois, c’est pour officialiser ce qu’ils font déjà.
    Des mouchards, vous en avez plein votre PC.
    Quand j’ai changé mon dernier, je me suis amusé à trifouiller dans le disque dur et j’ai trouvé plein de programmes espions.
    Si vous voulez que vos données soient en sécurité, vous prenez un deuxième PC ou un ancien et vous y stockez vos informations personnelles, ce deuxième PC n’ayant AUCUNE connexion internet.

  3. Fixer un âge à la “maturité sexuelle” est typiquement maçonnique. On prend une règle, un compas et hop l’écart nous dit 15 ans. Et tant pis si les deux individus ne sont toujours pas pubères.
    Idem pour l’avortement, 3 mois, pile, avant c’est rien après on ne peut plus. Ou alors ailleurs.
    Et l’euthanasie aussi, 65 ans pétante pour Attali je crois.
    Bref, les franc-maçons sont fous.

  4. Comme souvent :
    du bon et du mauvais en même temps et c’est souvent le mauvais qui est appliqué.
    J’ai bien peur que ce soit encore les automobilistes qui trinquent plus que les délinquants…
    Quant aux mouchards… ne serait-ce pas plutôt pour s’attaquer à des “bandes organisées” genre francoisdesouche ?
    Méfiance.

  5. des lois , encore des lois
    il y en a seulement 1.500.000 en France.
    comme si la police était arrêtée jusqu’à ce jour par une carence législative pour entraver les méfaits des méchants!
    en fait le gouvernement a tous les pouvoirs;
    c’est simplement un avertissement que la dictature idéologique républicaine va s’ abattre massivement sur internet.
    on est libre
    mais il faut penser en répétant les discours des media autorisés.
    au nom de la lutte contre le racisme,
    de l’obligation de métissage,
    tout ce qui est identitaire , traditionnel,va être pourchassé.
    ( rien de vraiment nouveau)
    “pas de liberté pour les ennemis de la liberté” (Saint Just)
    la République continue

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services