Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Culture de mort : Eugénisme

La loi bioéthique, “une resucée de Georges Orwell”

La sénatrice UMP Sophie Joissains a le courage de s'opposer à la recherche sur les embryons :

J "Je ne suis pas scientifique, je suis juriste. Et la lecture de ce projet m'a ébahie : était-ce une resucée de Georges Orwell ? Il me paraît manquer d'humanité. On veut répondre à des souffrances humaines par des solutions généreuses, ingénieuses et laborieuses. Si je suis admirative du progrès scientifique, ce texte me fait froid au coeur. Je n'y vois rien de ce qui devrait faire droit : l'intérêt de l'enfant. Quelle société peut, sans faillir, prévoir la venue au monde d'enfants qui seraient d'emblée abandonnés par leurs pères, ou nés de pères morts, ou encore d'inconnus qui le resteraient. Le droit de l'enfant n'a pas à être soumis au droit à l'enfant.

L'enfant ne doit pas avoir le sentiment d'être né de nulle part. La GPA peut être un acte exceptionnel de grande bonté mais légitimé et banalisé il ouvrira la voie à la commercialisation de l'être humain. Le transfert post mortem peut être une belle idée de survivance, mais dans la réalité, c'est faire naître un orphelin. L'origine génétique peut être essentielle à la construction de l'identité : qui pourrait en priver l'individu ? Qui peut imposer cette mutilation psychologique ? La fin ne peut justifier les moyens, même si l'adage est ancien, et selon la formule bien connue « science sans conscience n'est que ruine de l'âme » : les principes éthiques doivent être des lois d'airain qui n'ont pas besoin de révision périodique.

Nous ne devons pas transiger avec nos principes, notre idée de l'homme qui mérite respect, considération, et d'abord amour, et cela avant la naissance. En commission, nous avons entendu parler des embryons, certains chercheurs évaluant même à 22 000 donneurs le besoin de « couverture » de toute la population « caucasienne » : comment en est-on arrivé là, avec la vie même ? Comment peut-on mettre la vie au service de la maladie et de la mort ? Je voterai contre la GPA, contre la recherche sur les cellules souches embryonnaires et pour la levée de l'anonymat sur le don de gamètes. À devenir consuméristes à ce point, je sais que nous perdrions notre humanité même, et que notre société ne serait plus à l'échelle de l'homme et risquerait de perdre sa dimension transcendante. (Vifs applaudissements sur les bancs UMP)"

Partager cet article

8 commentaires

  1. bravo à ces deux sénatrices pour leurs éloquentes interventions: mais quel risque ont-elles pris? leur courage les conduira-t-il à rompre avec l’UMP de plus en plus discréditée en matière d’éthique et de politique familiale pour les catholiques qui se veulent cohérents?

  2. Voici quelques temps, le Salon beige fit paraître un article sur Sophie Joissains (G.O.F.) qui voulait faire du 9 Décembre, la journée (chômée ?) de la laïcité. Fille unique de Mme le Maire d’Aix en Provence et juriste comme sa mère. J’avais alors critiqué son positionnement.
    Mais aujourd’hui, changement radical. Bravo pour son engagement au service de la vie.
    J’ai fort apprécié :
    “Nous ne devons pas transiger avec nos principes, notre idée de l’homme qui mérite respect, considération, et d’abord amour, et cela avant la naissance.”
    L’UMP est en train de changer de direction, 22 Avril 2012 oblige (un an et 17 jours environ)

  3. On se moque de Dieu, alors il nous laisse à nos déjections, tout le mal vient de là, pas d’autres choses.
    Tout ce verbiage prétentieux est inconsistant.

  4. Faire d’un enfant une personne humaine à l’identité reconnue et intangible au sein d’une famille unie n’intéresse pas grand monde, hélas. Seule compte les désidérata de ces “êtres vivants” et peu importe leurs origines, les messieurs qui dirigent la planète connaissent parfaitement les divers processus pour convaincre tout un chacun .

  5. Resucée de George Orwell ?
    N’y aurait-il pas confusion entre “1984” (d’Orwell) et “le meilleur des mondes” (d’Huxley) ?

  6. merci, madame, vous faites honneur à la France!

  7. Merci Madame , il faut poursuivre de toutye votre énergie ce combat vital.

  8. Comme je l’ai déjà dit : “les voies de l’Enfer sont pavées de bonnes intentions !”
    Il n’y a rien à en dire d’autre !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services