Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Eugénisme

La loi “anti-arrêt Perruche” confirmée par le Conseil constitutionnel

La loi «anti arrêt-Perruche» a subi avec succès l'examen du Conseil constitutionnel. Les Sages ont refusé de censurer la législation du 4 mars 2002 qui interdit d'être indemnisé pour le seul fait d'être né.

Le Conseil constitutionnel était saisi au titre de la question prioritaire de constitutionnalité à l'initiative des parents d'un enfant dont la myopathie n'avait pas été détectée pendant la grossesse lors d'examens médicaux réalisés à l'hôpital Cochin à Paris en 1992. Dans leur décision rendue en séance publique ce matin, les Sages ont rejeté la requête et ont considéré qu'aucune règle à valeur constitutionnelle ne s'opposait à la loi «anti arrêt-Perruche».

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services