Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La Ligue nationale de rugby s’oppose à la publicité sordide du club de Carcassonne

La Ligue nationale de rugby s’oppose à la publicité sordide du club de Carcassonne

Le club de rugby voulait faire sponsoriser son match de la 23e journée de Pro D2 contre Biarritz vendredi 1er mars par un site pornographique. Lundi, la Ligue nationale de rugby a posé son veto.

 

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Ce n est pas parce que l entraîneur s appelle Christian Labit, nom largement répandu dans la région toulousaine mais qui n a jamais fait polémique , ni fait l objet de raillerie ( dans le sud, pourtant , on a la fâcheuse habitude ( ou pas) de prononcer toutes les lettres) , qu il faille que la pornographie s immisce dans ce club . C est de pire en pire cette volonté de tout salir ! Il va falloir mettre un frein à cette propension de repandre cet argent sale.

  2. Il faut préciser et la presse locale s’en est émue, que le club de Carcassonne est fortement endetté, en voie de redressement judiciaire ! Carcassonnais d’origine et connaissant l’économie locale, j’ai toujours été étonné par le montant du budget du club – enfin ce qu’en dit la presse – ! Une véritable fuite en avant pour récolter des fonds et maintenir un club au 2ème niveau national : regardez Narbonne, économie locale à mon humble avis plus élevée que celui de la préfecture – Carcassonne est ville préfecture de L’Aude – a déjà fait les frais de ces politiques expansionnistes en matière sportive en étant reléguée sportivement et financièrement en Fédérale ( 3eme niveau national ). Voilà où mènent les directives des fédérations, qui prônent sans cesse le professionnalisme, poussant les dirigeants des clubs à créer des SAOS – société anonyme à objet sportif – qui dans un contexte économique difficile – l’Aude vient de subir des inondations catastrophiques – n’ont plus les ressources nécessaires ! Cette démonstration n’excuse pas les dirigeants, elle essaie de montrer où se trouvent egalement les responsables !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!