Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

La libanisation de l’Europe

Dans Sed Contra, René Marchand résume la stratégie de conquête de l'Europe par les musulmans :

"1. Faire venir en Europe le plus grand nombre possible de Musulmans ou de ressortissants du tiers-monde susceptibles de devenir musulmans. Bataille perdue par nous, chacun en conviendra. Inutile d’insister. Prenez le métro.

2. Réislamiser les Musulmans de culture : Considérez seulement le nombre de femmes qui, maintenant, dans nos rues, portent le voile, ce drapeau de l’islam ; les enfants de Maghrébins reçoivent tous un prénom musulman, qui leur interdit à jamais de sortir de l’islam, qui leur interdit la liberté de conscience ; le ramadan devient dans nos quartiers, dans nos entreprises, un moyen policier de contrôler les mauvais Croyants, comme dans tous les pays musulmans…

3. Habituer les Européens au fait musulman. Autrement dit: banaliser l’islam. Le présenter quasiment comme faisant partie de notre culture. Ou encore, comme une réalité contre laquelle nous ne pouvons rien. Mosquée, voile, viande hallal… Comme disent nos élus : “Ils sont là, il faut faire avec…” Quelle veulerie! Quelle trahison !

I Vous avez compris que nous avons affaire à une conquête en peau de panthère, à petits pas, par petits espaces que l’envahisseur ne cessera d’agrandir. Une conquête profil bas, “mine de rien”, de Tartuffe. Une conquête qui porte sur nos mœurs, nos territoires, nos paysages, et enfin sur nos lois. Pour arriver à quoi ? A la reconnaissance d’abord par l’usage, par la coutume, de fait – toujours Tartuffe –, puis par la loi, d’une communauté musulmane définie comme telle à l’intérieur de nos nations. Il s’agit ni plus ni moins de transformer nos sociétés, par glissements progressifs presque indétectables, en sociétés pluriculturelles, plurijuridiques, pluriconfessionnelles. Cela s’appelle la libanisation. Et la libanisation se traduit immanquablement par la guerre civile permanente. […] Et après la libanisation, tout schuss, ce sera l’islamisation totale, la substitution de la civilisation islamique à notre civilisation européenne, le génocide culturel comme partout où l’islam l’a emporté dans l’histoire. Cela par la taqiyya, mais aussi par la violence. En doutez-vous ? L’islam n’a jamais reculé devant la violence.

Partager cet article

14 commentaires

  1. J’ajoute un quatrième point qui n’est pas le fait d’une stratégie musulmane mais relève de de nos politiques : L’abêtissement des foules, l’éducation nationale qui génère des générations d’analphabète fait aussi le lit de l’islam dans nos sociétés. L’islam qui refuse toute réflexion, intelligence, compréhension du coran, étude historique etc… saura très bien s’aliéner les analphabètes…

  2. Ce que l’Espagne a connu il y a quelques siècles, la plupart des pays d’Europe vont devoir le subir à leur tour…
    La reconquista ou la mort.

  3. Tout cela m’avait été prédit par un libanais, il y a trente ans. Les gens de la “classe politique”, et autres énarques et Sciences-Po, comprendraient, peut-être, dans trente ans… mais bien avant il seront confrontés à une réalité incisive.
    Comme se lamentait un philosophe :”certains ont été éduqués au delà de leur intelligence”, et de toute évidence, l’intelligence n’a pas suivi…

  4. Oui l’ islam est une prison de l’esprit,un enfermement de l’intelligence.Le coran est d’ailleurs bourré d’erreurs historiques,de redites,de contradictions,ennuyeux au possible.C’est à 90% un plagiat de la Bible.

  5. Sans oublier, parmi la pire des tares, renier nos racines chrétiennes. Exemple : le fait d’interdire les crèches et toute autres allusions à la naissance du Christ sous prétexte de “laïcité”. Ces imbéciles aident à renforcer l’islam qui attend, patiemment, à nous soumettre à la charia. Mais quand cela arrivera, ils connaitront le même sort que les “révolutionnaires” adeptes de la catin de la république (la guillotine) :”Quand ils allèrent chercher auprès d’elle consolation, son appétit insatiable fit qu’elle leur coupa le cou*”.
    Voilà ce qui les attends avec l’islam ; à jouer à l’autruche, ils ne voient pas la lame tranchante du sabre.
    * allusion à une chanson des frères Martineau “La fille à Guillotin”.

  6. @ Athos, c’est ce que je voulais dire. Et c’est exactement le point de vue de Bernard Antony

  7. En fait, tout a été dit lors des Assises sur l’islamisation de nos pays qui se sont tenues à Paris le 18 décembre 2010, dont les moments forts sont visibles sur la Toile: http://www.bivouac-id.com/billets/suivez-en-direct-les-assises-internationales-sur-lislamisation-sur-internet/.
    Etant laïc, mais non d’essence catholique, je ne voudrais ajouter que ceci:
    – Ce ne sont pas seulement les Catholiques, ni les Chrétiens en général qui sont en ligne de mire, ce sont
    1) les autres croyants (réduits en dhimmitude avec droit de survie),
    2) les agnostiques et les athées (qui méritent la pendaison),
    – Dans les pays membres de la Ligue Arabe (Turquie exceptée), la franc-maçonnerie est interdite. Bon, je signale en passant que cela vaut aussi pour la franc-maçonnerie régulière déiste ou chrétienne (eh oui, cela existe aussi!), et donc pas seulement pour la franc-maçonnerie strictement laïque anti-catholique pratiquée en France et en Belgique.
    Bref, beaucoup de monde avec qui il faudra bien, en fin de compte, nouer des liens solidaires si on veut résister dans un IVè Reich sous le Croissant…
    Il est quand même intéressant que vos corréligionnaires juifs invitaient voici peu une conférence, à Bruxelles, sur le combat féminin contre l’Islam. Là aussi, je plaiderais pour une solidarité accrue – tout homme que je suis -, et ce également en faveur des musulmanes opprimées dès lors qu’elles signalent leur détresses et manifestent leur voeux de sauvetage de l’esclavage domestique qui leur est promis via des mariages arrangés, en clair leur achat par leur mari (traite des êtres humains!).
    Ne rétrécissez surtout pas vos oeillères, mais ouvrez bien les yeux et “ratissez large” sans réfléchir en termes pilaritaires ou communautaires: En face, l'”ennemi” est commun et sort tout juste du Moyen-Âge… N’y allons pas en rangs dispersés!

  8. Oui, à fait d’accord avec Anard : le coran n’est qu’une sorte de compilation de la Bible,avec en plus les versets haineux, l’incitation au meurtre,le mépris de l’autre (non musulman),les répétitions inutiles,l’absence de chronologie (on apprend que les femmes peuvent se découvrir dans le cercle familial , avant que l’on apprenne qu’elles doivent se couvrir!). Mahomet s’instruisit du monothéisme d’abord chez les juifs et les chretiens , avant de se présenter comme le dernier des prophètes, et écrivit deux fois le coran : une premières version soft,une seconde version hard. Comme il transcrivait la parole de Dieu, on peut en conclure que Dieu avait cafouillé

  9. “L’islam n’a jamais reculé devant la violence.” Phrase beaucoup trop ambiguë.
    L’Islam n’a jamais reculé devant l’emploi de la violence, mais l’Islam n’a toujours reculé que devant l’emploi par les autres de la force, de la violence.

  10. 100 parlementaires lanceront jeudi 23 décembre un appel solennel au Ministre des Affaires étrangères, Michèle ALLIOT-MARIE, pour que la France porte la voix des chrétiens d’Orient.
    http://jeuneetpourlafrance.e-monsite.com/rubrique,l-appel-de-dominique-souchet,1230661.html

  11. Comment détruire les nations sous couvert d’amour et de tolérance ?
    un texte de bon sens
    Cette trahison de la patrie nous le devons surtout à l’influence de la franc maçonnerie aux politiques qui a pour but de détruire les traditions chrétiennes
    1) Promouvoir le bi-culturalisme
    L’Histoire montre qu’aucune nation ne peut survivre quand deux langues, deux cultures, ou plus, s’opposent en son sein (Exemples : Yougoslavie, Tchécoslovaquie, Irlande, Liban… La liste est longue).
    2) Valoriser le multiculturalisme. Encourager les immigrants à conserver leurs cultures.
    Les sociétés multiraciales et multiculturelles doivent consacrer toute leur énergie à maintenir la paix entre les divers groupes qui la composent.
    3) Faire l’éloge de la diversité plutôt que de l’unité.
    Les divers groupes culturels mettent en avant et revendiquent leurs spécificités plutôt que leurs points communs. Ne demeure alors comme facteur de cohésion que la « tolérance » et le pluralisme.
    4) Maintenir le groupe dont la démographie est la plus forte dans l’illettrisme.
    Une sous-classe en expansion, non assimilée, sous éduquée, hostile à la majorité, et dont le fort taux d’échec scolaire sera prétendument le produit des discriminations et des préjugés de la majorité.
    5) Amener le monde des affaires à soutenir financièrement le multiculturalisme.
    Miser et investir dans l’identité ethnique. Mettre en place un culte de la victimisation, le business de la rancœur, au travers d’une industrie de la revendication qui rejettera systématiquement sur la majorité la responsabilité de l’échec des minorités.
    6) Rendre tabou tout propos allant à l’encontre du culte de la diversité.
    Trouver un mot comparable à l’ « hérétique » du 16° siècle. « Raciste » par exemple. Ce mot doit interdire toute discussion, tout débat, et paralyser la pensée.
    7) Rendre impossible l’application des lois sur l’immigration
    Imposer un ensemble de mythes selon lesquels, par exemple, l’immigration massive est un phénomène normal, qui ne peut être arrêté, et qui en outre est un bienfait pour la société.
    ________________________________________
    Ce petit mode d’emploi en 7 points clés permet l’avènement d’une société « diverse », paisible et stable.
    A la restriction près que cette société est une utopie allant à l’encontre de tous les précédents historiques. La vision multiculturaliste d’une société harmonieuse et tolérante basée sur la diversité ethnico-culturelle est une fiction. Une fiction collective et dangereuse.
    Le multiculturalisme est-il seulement destiné à reconnaître les apports des autres cultures et des minorités ethniques ? Ou dénonce-t-il systématiquement l’Occident « oppresseur », « colonisateur », « destructeur » tout en idéalisant les non-Occidentaux, à la fois plus « humains » et moins matérialistes?
    A qui profite le multiculturalisme ?
    Les tenants d’une gouvernance mondiale se servent du multiculturalisme comme d’un levier pour fragmenter des nations jusqu’alors culturellement homogènes. Ces ensembles homogènes représentent en effet un obstacle à un gouvernement centralisé. En revanche, une société éclatée en tribus antagonistes sera bien trop divisée pour pouvoir s’y opposer.
    Arnold J. Toynbee

  12. “Ils sont là et il faut faire avec ”
    Eh bien non , on ne fera pas avec .
    “ils sont là , on n’a rien demandé , il faut les foutre dehors et on va les mettre dehors ”
    Alleluia !
    Ne donnons pas des perles aux pourceaux et notre belle civilisation à ces tarés qui arretent pas de cracher dessus!
    Vive la France !

  13. @ Claude Vaessen,
    Mon Dieu que de clichés !
    La Franc-maçonnerie d’obédience chrétienne ? C’est comme le nudisme habillé ou la foi athée : c’est un oxymore…
    Je passe sur les réflexions sur le Moyen Âge… ou bien des choses étaient beaucoup mieux ordonnées qu’aujourd’hui… Les clichés républicains ont la vie dure…
    On ne peut s’allier avec le diable pour combattre un suppôt du diable…

  14. Ceux qui vivent en 1432 de l’Hégire n’ont qu’une SEULE PEUR: la guerre civile qu’ils perdront. Le peuple français est le SEUL maître en France.
    Soit 2011 & 2012.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services