Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La législature 2007-2012 n’a épargné aucun combat

Dominique Souchet, député MPF, écrit dans l'Homme nouveau, à l'occasion du 1500e numéro :

S "À mes collègues, élus locaux ou nationaux, je ne saurais trop recommander la lecture stimulante et vivifiante de L’Homme Nouveau, qui privilégie toujours la réflexion sur le sensationnel, le long terme sur l’immédiat et constitue ainsi une source précieuse pour éclairer toute action politique. Ce fut notamment le cas lors de la révision des lois de bioéthique. Les articles de L’Homme Nouveau m’ont aidé à définir la ligne qui pouvait être, pour un député catholique, celle des convictions et de la liberté : travailler à ce que le texte soit le plus respectueux possible de la dignité humaine, tout en refusant sans ambiguïté les transgressions inacceptables, ce qui m’a amené à voter personnellement contre le projet de loi, même si nous avons pu obtenir quelques améliorations. D’une manière plus générale, L’Homme Nouveau est un outil indispensable qui nourrit ma réflexion de législateur pour cerner les « enjeux de civilisation » – pour reprendre l’expression de Benoît XVI – et tout faire pour éviter que l’évolution législative ne se calque sur les dérives idéologiques dominantes.

Et autant dire que cette législature ne nous a épargné aucun combat ! Je pense en particulier aux atteintes au repos dominical, mais aussi aux assauts, heureusement repoussés, contre l’institution du mariage ou en faveur de l’euthanasie. Sur chacun de ces points fondamentaux, ce qui inspire notre action, c’est une conception de la personne humaine indéfectiblement digne, et qui ne peut gagner en liberté que lorsque sont reconnus ses attachements vitaux. J’ai également puisé dans les chroniques de L’Homme Nouveau matière à alimenter d’autres combats essentiels : ceux que nous devons mener et que je mène pour obtenir la liberté de conscience de nos frères chrétiens en Orient ou encore pour défendre l’enseignement libre. Concernant enfin la dangereuse intrusion de la « théorie du genre » dans les manuels scolaires, qui nous préoccupe à l’heure actuelle, ce n’est que par une action conjointe des médias, des associations et des élus que nous pourrons obtenir son retrait. Abandonner à d’autres le soin de penser pour soi, c’est renoncer à cette nature d’hommes libres qui nous a été donnée."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

4 commentaires

  1. Quand je pense à tous ceux qui leur ont craché dessus.
    Chapeau aux députés MPF, moins inconséquents que le PCD.

  2. Combats dans lesquels Monsieur Souchet s’est battu de manière exemplaire.Merci à lui.

  3. Le bruit court en Vendée qu’il se verra présenter un candidat contre lui par Bruno Retailleau lors des élections législatives… Un député qui a besoin de notre soutien donc.

  4. Dommage que je ne sois pas vendéen.
    J’aurais voté pour lui.
    Avec un Sénat à gauche, nous aurons bien besoin de députés catholiques pour défendre ce qui peut encore l’être !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!