Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française / France : Société

La Justice en France en trois décisions : laxiste et antichrétienne

La Justice en France en trois décisions : laxiste et antichrétienne

Ces trois décisions de justice n’ont rien à voir entre elles mais sont symptomatiques de ce qu’est devenue notre société : laxiste avec les délinquants et criminels et persécutrice de ceux qui veulent défendre notre culture et nos racines chrétiennes :

Gard : le maire de Beaucaire, Julien Sanchez, condamné pour avoir installé une crèche dans sa mairie

L’État avait attaqué en justice, peu avant Noël, la Ville de Beaucaire après que la municipalité ait installé une “exposition culturelle et festive de crèche provençale de Noël”. Le jugement est tombé lundi 18 janvier.

Le juge des référés, Laurent Marcovici, de la Cour administrative d’appel de Marseille, condamne la commune à 5 000 € par jour à compter de cette semaine et jusqu’au démontage de la crèche. Le maire de Beaucaire, Julien Sanchez, s’exprimant en vidéo a annoncé saisir le Conseil d’État et attaquer parallèlement l’État pour discrimination.

Noisy-le-Grand : 10 kg de cannabis saisis et 3 policiers blessés, le suspect remis en liberté

Le mis en cause a tenté d’échapper deux fois aux forces de l’ordre et n’a pas hésité à être violent. A l’issue de sa garde à vue, il a été déféré puis finalement laissé libre jusqu’à son procès qui se tiendra début mai (…) Déféré ce samedi en vue d’un jugement en comparution immédiate, le prévenu qui est déjà connu des services de police, a finalement été remis en liberté sous contrôle judiciaire, en attendant son procès qui aura finalement lieu le 3 mai prochain au tribunal correctionnel de Bobigny. « Une décision incompréhensible », estime un gradé de la préfecture de police. « Il y a trois policiers blessés, 10 kilos de drogue saisis, un homme qui a tenté de s’échapper par deux fois… Le signal envoyé n’est vraiment pas le bon ».

Montpellier : Colère d’un syndicat de police après la remise en liberté de 3 suspects accusés de 35 cambriolages

Trois suspects âgés de 18 à 32 ans, en situation irrégulière en France, sont accusés d’avoir commis pas moins de 35 cambriolages à Montpellier (Hérault) durant la nuit. Ils ont été remis en liberté en l’attente de leur procès qui se déroulera en avril prochain.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Nous ne sommes plus en France mais en “Absurdie”

    • Non ! Nous sommes dirigés par des traitres et des mafieux.

      Les magistrats qui mettent en liberté les multirécidivistes devraient être immédiatement interpellés pour complicité et incarcérés.
      Ils refusent de rendre la justice et décident contre le peuple en indiquant illégitimement “au nom du peuple français”. Ce sont de vulgaires délinquants.
      S’ils refusent de faire ce pour quoi ils sont payés il est légitime d’exiger qu’ils restituent tous les salaires qu’ils ont perçus indûment.

  2. Nos dirigeants méritent la prison à vie !

  3. Nous sommes revenus au V ème siècle !

  4. et ce n’est pas avec ducon- mortderire que ça va changer. Cette clique au pouvoir fort avec les faibles et faible avec les forts . Comme ils sont disciples de satan leur grand chef, ils inversent tous les voyous sont des victimes et les victimes considérées comme les voyou, c’est normal en ripoublik socialiste sataniste

  5. Il faut lister les juges complices, jeter leur nom en pature aux Francais, qu’ils sachent que cette ” justice” rendue au “nom du peuple francais” est depuis des années rendue contre les Francais par des idéologues mondialistes et gauchistes. Honte à eux !

  6. ces juges reçoivent ils des remerciements en nature ? dose quotidienne ou trente deniers? je me sens très complotiste

Publier une réponse