Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / France : Politique en France

La journée de l’avortement

Extrait d'un communiqué du Parti de la France :

"La Journée internationale de la Femme, célébrée aujourd'hui, sera en réalité celle de l'IVG ! En effet, alors même que l'on démantèle les services pédiatriques à Paris, le ministre de la santé Roselyne Bachelot doit annoncer aujourd'hui que les forfaits versés aux établissements pratiquant des avortements vont être augmentés de près de 50%, satisfaisant ainsi aux requêtes des associations de défense du droit à l'avortement. Le Parti de la France s'indigne et condamne sans ambiguïté la politique de négation de la vie que s'apprête à appliquer le gouvernement français.

En réalité cette journée de la femme devrait être l'occasion, non pas de faire l'apologie d'une idéologie féministe aggressive et mortifère, mais de se pencher sur la dégradation de la situation des femmes en France. Les Françaises sont les premières victimes des maux qui frappent notre société :
– la destruction de la famille  qui oblige plusieurs millions d'entre elles à assumer seules l'éducation de leurs enfants ;
– le chômage, résultant de la destruction de notre économie par la suppression de nos protections frontalières, qui touche d'abord les femmes occupant souvent des emplois précaires ;
– les mesures anti-sociales et anti-familiales comme le rétablissement du travail de nuit pour les femmes, voulu par l'Europe de Bruxelles, ou la supression du repos dominical ;
l'explosion de l'insécurité ;
– la montée de l'islamisme, conséquence de la politique d'immigration menée depuis 30 ans, qui menace leurs libertés et leur dignité ;
– la terrible épreuve de l'avortement à laquelle sont exposées chaque année plus de 200 00 femmes."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Il y a quantité d’autres mesures qui sur le papier n’ont rien à voir avec la famille, mais dans la pratiques …
    Des amis dont la maison a brûlée sont dans l’obligation, par l’expert de l’assurance, de tester tous leurs équipements électro-ménagers.
    Mais quand le faire au milieu du rythme familiale d’une famille nombreuse ?
    Lorsque la femme a la chance de pouvoir s’occuper de ses enfants, qui prend la relève lorsqu’elle est malade ?
    Là on touche à la véritable négation par l’Etat et la société des femmes dès lors qu’elles n’ont pas une activité salariée mais qu’elles s’occupent de l’éducation de leurs enfants !

  2. Bravo !
    Le Parti de la France va vraiment dans le bon sens !

  3. quand on paye, on trouve toujours des bourreaux

  4. A Solange: on le sait!… inutile, vous n’apprennez rien aux lecteurs du Salon Beige…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services