Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

La Hongrie veut protéger les mineurs de la propagande LGBT

La Hongrie veut protéger les mineurs de la propagande LGBT

Le Fidesz, parti auquel appartient le Premier ministre hongrois Viktor Orban, a déposé au Parlement des amendements législatifs visant à interdire la promotion de l’homosexualité ou du changement de sexe auprès des mineurs.

Ces amendements du Fidesz s’inscrivent dans le cadre d’un arsenal de mesures contre la pédophilie. Parmi celles-ci figurent la création d’une base de données accessible au public des personnes condamnées ou encore leur bannissement de certaines professions. Cinq ONG – dont Amnesty International et Budapest Pride – ont aussitôt dénoncé ces amendements.

En France, l’une des principales compétences des conseils régionaux concerne les lycées. Ces lycées où la propagande sexuelle est une véritable incitation à la débauche. En Ile-de-France, le festival Solidays et le CRIPS (centre ressource d’information et de prévention sur le VIH/sida, les IST, l’éducation à la vie affective et sexuelle…), subventionnés par la Région (dirigée actuellement par Valérie Pécresse), sont de formidables instruments de propagande porno et LGBT. Ce sont des organismes dont la Région fait la promotion auprès des élèves, notamment via le flyer sur le cybersexisme transmis à tous les lycéens lors de la distribution des ordinateurs et des tablettes et qui renvoie, à la fin, vers le site internet du Crips.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Bravo à cette initiative!
    Outre cette propagande pseudo-sexuelle proposée aux adolescents français ,c’est un déni de réalité et un panel de contre-vérités qui leur sont suggérés pour toutes réflexions politiques .

  2. Peut-être que la nouvelle Europe des nations qui coopèrent librement entre elles (le contraire de l’UE) est-elle en train de (re)naître avec ces jeunes hongrois et le courage de la génération d’un Viktor Orban qui les précède, tout le contraire d’un Soros malfaisant et en déclin.

    Que les Hongrois, jeunes et moins jeunes, sachent que bien des européens les observent et les admirent même s’il n’est pas politiquement correct de le dire au sein de l’UE horribilis.

    De la Hongrie peut naître le meilleur et le pire, comme de tout pays Européen. Votons pour le meilleur !

  3. Heureux Hongrois !

  4. preuve donc du régime tyrannique et totalitaire du régime d’orban , avec atteinte aux libertés fondamentales vis à vis de la propagande des lgbt
    les hongrois ne veulent pas de hongres parmi leurs jeunes hommes
    ni de genou à terre , geste réservé à honorer dieu, la patrie ou la jeune femme demandée en mariage

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services