Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Homosexualité : revendication du lobby gay

La haine du gouvernement provoque l’unité des religions

Tudgual Derville parle de "cathophobie politique" :

"Les députés et le
gou­vernement socialistes sont-ils en train de réaliser une prouesse en
unissant les religions à leurs dépens  ?
Déjà, les milieux chrétiens
avaient été enthousiasmés par l’essai argumenté que le grand rabbin de
France rendait public le 18 octobre 2012  : Mariage homosexuel,
homoparentalité et adoption  : ce que l’on oublie souvent de dire
. Le
document avait frappé par la précision et la pertinence de son
argumentation. Le mardi 27 novembre, au sortir de l’audition très
attendue des représentants des religions, c’est ce même dignitaire,
Gilles Bernheim, qui faisait part de son indignation devant la charge
jugée «  très violente  » du député du Calvados Alain Tourret contre le
cardinal André Vingt-Trois
. L’élu radical de gauche avait osé commencer
en assénant son étrange définition des religions  : «  Globalement, vous
êtes des lobbies. 
 » Il s’expliquait aussitôt  : «  Toutes les Églises
en réalité se sont appuyées sur la cellule familiale pour asseoir leur
pouvoir sur la société.
  » Le député se targue alors d’une expertise en
droit canon pour constater que l’institution du ma­riage a échappé à
l’Église catholique en 1792, avec la naissance du mariage civil. […]

Mgr Vingt-Trois précisera en substance sur
Radio Notre-Dame qu’il n’est pas venu à cette audition pour en découdre
avec un député, peut-être en difficulté avec sa propre histoire. La
séance a au moins permis de mesurer d’une part la grande unité de pensée
des religions sur le mariage
, alors même qu’elles n’ont aucune
intention de se constituer en «  front des religions  » contre la
gauche, et d’autre part l’agressivité croissante de la majorité actuelle
contre le christianisme
, dont elle a visiblement négligé la capacité à
agir pour défendre le bien commun, indépendamment des questions
confessionnelles.

Autre signe de tension le 3 décembre 2012, quand la ministre du
Logement Cécile Duflot rend public, avant que son destinataire ne la
reçoive, une lettre où elle envisage de réquisitionner des locaux
vacants de l’archevêché de Paris pour lutter contre le mal-logement. Réaction de Mgr Michel Dubost sur RTL  : «  Il ne faudrait pas que ce
qu’elle fait apparaisse comme une réponse à ce que le Cardinal a dit
dans d’autres domaines, en particulier sur le mariage pour tous.  
»
L’indélicatesse ministérielle ressemble ef­fectivement étrangement à une
menace si ce n’est à une mesure de rétorsion."

Partager cet article

3 commentaires

  1. Les catholiques républicains aiment croire que la république a changé depuis la révolution, mais elle est toujours pareille !
    Tous les coups sont permis contre les croyants !
    C’est la raison pour laquelle faire front commun à partir de la dénaturation du mariage contre la république (et non contre le gouvernement) apparaît désormais une éventualité pour n’importe quel croyant, ce qui est nouveau.

  2. 50 ans après Vatican II, Hollande a réussi l’euchuménisme ! C’est inespéré. Il aurait voulu le faire exprès qu’il n’y serait pas arrivé aussi bien….

  3. La haine sort de ces socialistes comme le pus s’écoule d’un bubon.

Publier une réponse