Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

“La guerre en cours n’est pas une guerre de religion, c’est une guerre civile”

Extrait d'un billet dans lequel Richard Millet disait, le 8 janvier, ne pas être Charlie :

"(…) Si je ne puis m’associer aux flots de larmes soulevé par des actes qui, il va de soi, m’inspirent la même horreur que ceux de Breivik, c’est d’abord parce que le système politico-médiatique refuse de montrer la nature profonde de cette tragédie : une guerre civile qui plonge une grande partie de ses racines dans l’immigration musulmane, et dont les guerriers, aux noms toujours semblables dans leur morphologie et emblématiques d’une haine affichée de la France et de l’Occident ; le djihadisme naît principalement du refus de s’assimiler et du multiculturalisme d’Etat.

Charlie Hebdo n’est pas en guerre contre le multiculturalisme : ce journal fait partie de la Propagande d’Etat, et j’ai toujours regretté que Cabu, Wolinski et Charb mettent leur incomparable talent au service de quelque chose qui dépasse le simple refus de l’islamisme : la haine de l’Eglise catholique, laquelle a pour pendant l’antisémitisme d’origine maghrébine, et qui est un des acquis du multiculturalisme. J’ai toujours méprisé l’acharnement et les cibles faciles ; c’est pourquoi je hais l’anticléricalisme officiel autant que le dos courbé du clergé devant les attaques dont il est l’objet. Peu avant l’attentat, hier matin, j’avisais au flanc d’un kiosque une affichette publicitaire publiée par ce journal, et sur laquelle la naissance du Christ était moquée outrancièrement, l’illustration annonçant un article de Mordillat et Prieur, néo-renaniens duettistes de la déconstruction du christianisme, qui ont trouvé là de quoi faire oublier l’indigence de leur œuvre littéraire et cinématographique ; et je me demandais ce qu’il en est de la liberté d’expression, en France, pour ceux qui n’ont nulle voix au chapitre et qui ne peuvent se résoudre au triomphe du nihilisme, dont Charlie Hebdo est un organe actif.

La guerre en cours n’est pas une guerre de religion, comme voudraient nous le faire croire Charlie Hebdo et les djihadistes : c’est, redisons-le, une guerre civile que la présence sur le sol européen d’une masse croissante de musulmans rend d’autant plus violente qu’on la tait, même quand elle suggère aux Juifs français d’émigrer, de plus en plus nombreux, en Israël. Ainsi suis-je étonné que, pas une seule fois, hier soir, au journal de France 2, le mot de musulman n’ait été prononcé, bien que les terroristes aient tué, semble-t-il, deux de leurs coreligionnaires – ce qui montre bien l’étendue de la terreur islamiste, devant laquelle les journalistes officiels se couchent, devenant ses complices de fait. Il est vrai qu’ils sont, il faut y revenir, les séides de ce nihilisme officiel dont, avant le massacre, Libération donnait un exemple entre mille, la veille, en publiant le portrait d’une certaine Mme Schneck dont on me dit qu’elle publie des livres et qui croyait devoir apprendre à la France qu’elle avait avorté à l’âge de 17 ans – l’insignifiance littéraire étant aussi une des figures du nihilisme –, tandis que l’affaire Vincent Lambert était portée, le même jour, devant la Cour européenne des Droits de l’homme, à charge pour celle-ci de décréter de la vie ou de la mort d’un homme plongé dans le coma. Le même jour, la France perdait sa place de 5ème puissance industrielle…

Les rédacteurs de Charlie Hebdo sont morts les armes à la main. Je respecte les guerriers, fussent-ils des ennemis – ce que je ne saurais faire pour les terroristes, et je m’incline devant les deux policiers assassinés. Si je ne m’associe pas au deuil national décrété par Hollande, c’est que je n’ai rien de commun avec les fourriers de l’insignifiance étatique, outre que je refuse de faire corps avec un pouvoir qui a fait voter le mariage homosexuel et la loi sur l’euthanasie. Avait-on décrété une journée de deuil pour les collégiens juifs de Toulouse et les militaires de Montauban, dont deux musulmans, assassinés par Merah ? Le massacre de Charlie Hebdo a eu lieu le matin même où paraissait le roman de Houellebecq, à qui les djihadistes ont en quelque sorte donné une pathétique mais prévisible actualité. Hollande avait déclaré qu’il lirait le roman, « parce qu’il fait débat » : on n’en est plus là. Il n’y a pas de débat ; nous sommes en guerre. Une guerre que le système politico-médiatique occulte au nom de la « tolérance » et des « valeurs républicaines ». Nous sommes libres, nous, de refuser toute forme de collaboration avec une classe politique qui a rendu possible le massacre d’hier, et, plus largement, la guerre civile."

Partager cet article

12 commentaires

  1. c’est parfait

  2. D’accord à 90%

  3. La guerre civile est souhaitée, vivement souhaitée!!! Par qui?
    par les intégrismes, les royalistes et tous ceux qui se servent de l’Eglise pour arriver à leur fin: LE POUVOIR!!!
    Mais la majorité des français est moins idiote que ce qu’ils croient!!!
    [Dire que c’est la guerre civile, ce n’est pas la souhaiter. L.T.]

  4. “Mordillat et Prieur, néo-renaniens duettistes de la déconstruction du christianisme” : et spécialistes officiels de la chaîne cathophobe Arte en matière de christianisme

  5. AMALGAME ? “surtout, PAS D’AMALGAME” nous serinent HOLLANDE, VALLS et CAZENEUVE , au déni des réalités.
    Le premier qui dit la vérité, il sera exécuté ! (Guy BÉART)
    Il est interdit de dire qu’il existe un problème de l’ISLAM, en France. Certes, l’Islam, dans son acception première, n’est ni l’islamisme, ni le djihadisme ; et pourtant, comme nous le constatons tous , les islamistes et les djihadistes sont bien issus de cet ISLAM là et s’en réclament avec ostentation et prosélytisme.
    Je pense que l’attitude du gouvernement est, tout simplement, suicidaire, et nous entraine vers des lendemains où la barbarie règnera sur l’hexagone, et sur toute l’Europe.
    Comme disait si bien Winston Churchill : pour éviter la guerre, ils ont choisi le déshonneur. Non seulement, ils ont eu le déshonneur, mais aussi, ils ont eu la guerre.

  6. “Un drapeau français brûlé à Ajaccio et remplacé par un drapeau marocain
    AFP
    Un drapeau français, accroché au fronton d’une école maternelle d’Ajaccio, a été brûlé et remplacé par un drapeau marocain durant le week-end, a-t-on appris lundi de source proche de l’enquête.
    Le drapeau tricolore ornait la façade de l’école des Jardins de l’empereur, un quartier à forte population d’origine maghrébine, sur les hauteurs d’Ajaccio.
    L’emblème national était accroché entre ceux de l’Europe, bleu à étoiles dorées, et de la Corse à tête de Maure.
    Il a été décroché et brûlé et remplacé par un drapeau marocain rouge frappé de l’étoile verte du royaume chérifien.
    Une plainte a été déposée et une enquête ouverte par la Direction de la sécurité publique de Corse-du-Sud qui a procédé aux premières constatations.
    Les enseignants ont été appelés par les syndicats à débrayer lundi après-midi pour protester contre cette action.(…)”
    https://fr.news.yahoo.com/drapeau-fran%C3%A7ais-br%C3%BBl%C3%A9-%C3%A0-ajaccio-remplac%C3%A9-drapeau-marocain-122750043.html

  7. Nous sommes sauvés. Hollande redevenu populaire vient de déclarer : “La France ne fait pas de leçon, à aucun pays, mais la France n’accepte aucune intolérance”.
    https://fr.news.yahoo.com/hollande-ninsultons-personne-lorsque-d%C3%A9fendons-id%C3%A9es-193213951.html

  8. Qui est le plus responsable des deux?
    Le voleur ou l’assassin qui entre dans une maison dont les portes ont été négligemment ,voire laissées intentionnellement ouvertes ; ou bien le propriétaire ,en l’occurrence ici le DIRIGEANT POLTIQUE DE HAUT NIVEAU qui donne ses instructions POUR QUE JUSTEMENT LES PORTES DE LA MAISON FRANCE SOIENT ET RESTENT ENCORE A CE JOUR TOTALEMENT
    OUVERTES ?
    Oui,et ce n’est pas un mensonge ni une grossière erreur de dire que cette immigration-invasion du territoire n’a pu se faire et se réaliser qu’avec le plein accord des personnalités des principaux partis politiques . En gros ,selon la formules consacrée ,par l’UMPS ,rejoint par les verts et le PCF .
    Le peuple Français a été magistralement trahi par ceux-là même chargés de la conduite de la France et de sa protection .
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2015/01/cette-gauche-irresponsable-qui-entra%C3%AEne-la-france-vers-la-guerre-civile-ou-la-dictature.html

  9. C’est une guerre civile, ou plutôt une guerre mondiale.

  10. Voilà qui est bien dit et je pense pareil

  11. LA BARBARIE DE L’ISLAM n’a rien à envier à la BARBARIE des BLEUS, soldats de la République , sous la TERREUR de la satanée révolution française !
    HOLLANDE et le gouvernement nous serinent à tout instant, à tout moment, à toute occasion , le statut de la France “Patrie des Droits de l’Homme et du Citoyen”. Ce “bourrage de mou” m’indispose au plus haut point ! BOKO ARAM et DAECH agissent comme les colonnes infernales du général TUREAU, lorsqu’elles massacrèrent de manière abominable ,sur ordre de Robespierre, St Just et la Convention, les populations de l’Ouest, Vendéens et Bretons.

  12. @Apolline
    Cela me consterne de voir à quel point vous êtes dans les ténèbres.
    Nous sommes arrivés dans des temps ou le ciel se manifeste très fréquemment à tous ceux qui l’invoquent avec SINCÉRITÉ.
    C’est le meilleur conseil que je puisse vous donner.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services