Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

La guerre des compteurs

Dimanche, la Manif pour tous a-t-elle mobilisé 70.000 personnes comme le dit la police ou 500.000 comme l’affirment les organisateurs?

Le général Bruno Dary, ancien gouverneur militaire de Paris et militant de la Manif pour tous, était chargé du comptage dimanche. Il a exposé sa méthode : pour lui, des gens quittaient encore le départ de la manifestation, place Dauphine, quand les premiers arrivaient à la fin, à Montparnasse. «Le parcours total faisait 5,5 km, pour 30 m de large, soit 150.000 m2» et il compte en moyenne «entre 3 et 4 personnes au mètre carré». Du coup, le total de manifestants se situerait entre 450.000 et 600.000.

Un responsable de la CFDT conteste cette méthode. De son côté, la préfecture de police précise avoir procédé à un «comptage physique de l’ensemble des manifestants à partir de deux points». D'après les informations recueillies par Le Salon Beige, des policiers, sous couvert de l'anonymat, ont donné une estimation à 300 000 participants vers 16h. Soit bien loin des 70 000 retenus… Dans les 48 heures qui suivent un recomptage, via des bandes vidéo (tenues secrètes ?), a eu lieu, confirmant les comptages annoncés. Selon la préfecture la méthode utilisée par la MPT est «totalement démentie par les vidéos du cortège qui mettent en évidence des espacements considérables entre les groupes et une faible densité de la foule». Alors que, moi-même, j'ai passé mon temps à regarder si je ne marchais pas sur les pieds de mes voisins…

Partager cet article

46 commentaires

  1. 3/4 personnes au m2 me semble optimiste. Ca va pour une foule statique (meeting) mais il me semble impossible de marcher, même lentement,avec cette densité.
    300000 parait un chiffre raisonnable (1 à 2 personnes/m2) et c’et déjà beaucoup. Tout le monde triche. C’est de bonne guerre mais c’est dommage. Ça ne doit pas être difficile avec les moyens actuels, de faire un comptage incontestable.

  2. C’est pas grave. Les prochains comptages seront électoraux, et ceux là ne souffrent (encore …) aucune discussion.
    Et là bonjour la gueule de bois !

  3. Ces personnes passent leurs temps à mentir sur ordre ou par militantisme politique et au même moment nos médias font des leçons de démocratie à Poutine, mais la dictature elle est présente ici ! en France! moins brutale qu’au moyen orient notamment mais tout aussi efficace.

  4. Sérieusement, l’heure n’est plus à la polémique sur le nombre de participants, nous savons tous que la Préfecture est aux ordres du pouvoir et ment, de la même façon que tous les bonimenteurs qui nous gouvernent. L’heure est aux propositions et à l’élaboration d’un plan d’action pour sauver ce qui peut encore l’être.

  5. 3 à 4 personnes par m2, c’est beaucoup trop et pas réaliste sur la distance totale.
    Prenons 1 personne par m2 et cela fait déjà 150 000 manifestants ce qui est énorme et rare.

  6. Pour être objectif, il faut admettre qu’à certains endroits, la foule était moins dense qu’ailleurs.
    Et que le nombre de trains et de bus était aussi moins important. Il n’y avait pas en permanence sur le parcours 3 à 4 personnes/m. carré sur 30 m. de large.
    Le chiffrage ayant fuité de 300 000 est certainement une base de départ pour cette estimation : mais c’est déjà énorme.
    Qui a mobilisé 3 à 400 000 personnes ces dernières années, à part la MPT en 2014 et 2013, et d’ailleurs en mobilisant encore plus, sans aucun doute le double ?
    Aucun autre mouvement populaire ne peut atteindre ce chiffre. C’est cela aussi la réussite de la MPT, même si on peut en critiquer certains aspects.
    La MPT mobilise les foules du catholicisme, le peuple catholique : à la limite, les chiffres sont secondaires.

  7. Ah, c’était vous à côté de moi ? 😉

  8. Même chose à Bordeaux où j’étais : nous étions largement plus de 7500, et de plus nous avons été décomptés manifestant par manifestant par un groupe de 5 compteurs, et de assistants.le chiffre de 30000 manifestants me semble beaucoup plus réaliste… ONLR

  9. Peu importe le détail des chiffres ….
    Pas un parti politique, pas une association, pas un syndicat et peut être meme pas une église n’est capable de réunir autant de manifestants venus de toute la France et de les faire défiler pendant des heures ….
    C’est la force et le secret de la LMPT !

  10. Il faut arrêter avec les 3 ou 4 personnes au m2!!
    3 ou 4 personnes au m2, c’est la densité d’un métro en heure de pointe: on a du mal à respirer.
    Essayez l’expérience: tracez un carré de 1m de côté, et tentez d’y rentrer à 4 dedans!
    En réalité, la densité d’une manif serrée est plutôt de 2 personnes au m2, et celle d’une manif en mouvement est légèrement inférieure à 1 personne au m2.
    En revanche, le parcours était plus long (6,3km selon google maps), et probablement plus large (30m c’est la fourchette basse, 40m est la fourchette haute)
    du coup ça fait 189 à 252 000 m2, et avec 1 personne au m2, ça fait le même nombre de manifestants.
    C’est moitié moins que ce que dit la manif pour tous, mais 3 à 4 fois plus que ce que dit la police.

  11. Il y avait effectivement des espaces devant chaque banderole, mais la densité était très forte sur 90% du cortège : seule la fin était plus fluide.
    LMPT n’a pas pensé encore cette fois à installer des caméras à un point fixe ? C’est pourtant la meilleure solution…

  12. 3/4 personnes au mètre carré c’est quand même très exagéré

  13. Il n’est pas tout à fait vrai de dire que la queue de manifestation aie été à Dauphine quand la tête arrivait à Montparnasse. Elle était a peu près au Trocadéro. De même, la densité annoncée par le général Dary est fantaisiste. 3 à 4 personnes par mètre carré c’est irréaliste pour une moyenne. Même sur la place du 18 juin, on atteignait pas ce genre de densité. Alors certes, les 70 000 avancés par la PP sont fantaisistes, mais ne tombons pas dans l’excès inverse.

  14. Une remarque préliminaire : Que vient faire la CFDT dans cette affaire ?
    lors d’une manif précédente, nous estimions, en moyenne, les participants, à 2 au mètre carré, mais c’est fort sujectif.
    Des photos aériennes, ou prises depuis des immeubles, devraient affiner l’estimation.
    On veut la vérité car nous ne sommes pas des menteurs patentés, comme Valls en janvier 2013 !
    Vu la faible mobilisation, cette fois, dans ma province, le chiffre de 500.000 me paraît gonflé.

  15. Je pense qu’il s’agit là d’un faux problème ! l’important c’est que eux sachent très bien combien nous étions (et croyez moi, ils le savent au millier près!) ! et c’est cela qui leur met la pression, la preuve ! et puis ce serait plutôt valorisant de réussir à leur mettre cette pression avec si peu de monde, non ? Trembler devant 70 000 personnes, faut pas être très courageux … à moins que leurs chiffres ne soient faux ?

  16. Quand on pense que la NSA est sans doute capable de vous fournir le nombre exact de personnes sur le parcours, ça laisse songeur sur les capacités réelles de la police française…
    Le problème est encore une fois la mauvaise foi. On ne peut pas se battre là-dessus car cela fait longtemps que tout est faussé. Ça date des manifs type CGT qui gonflaient systématiquement les chiffres. Les flics donnaient les bons chiffres et on avait l’habitude de faire la moyenne des deux pour se donner une idée…
    Du coup, ces vicieux de la CGT ont fini par donner des chiffres totalement fantaisistes, souvent un facteur 10, pour que la moyenne dans l’esprit populaire impacte davantage.
    Résultat : une course aberrante…
    Ici, se rajoute la mauvaise foi des politiques et la lâcheté des flics qui par soumission ne lâchent rien des chiffres qu’ils ont vraiment.
    Se rajoute éventuellement un problème de méthodologie bien connu : les flics comptent à partir d’un point déterminé entre deux points de comptage. Ceux qui passent en dehors et ceux qui rejoignent le cortège ensuite ne sont pas comptés.
    Bref, il y a plusieurs solutions :
    * la méthode CGT. Annoncer 7 millions de personnes. Avec ces chiffres, les médias seront obligés de montrer des images de plans larges et de discuter les chiffres. Par nécessité pour casser le chiffre, ils seront obligés d’ajuster vers un chiffre plus réaliste… qui sera sans doute celui que donnerait en temps normal les organisateur de la MPT.
    Problème : utiliser le mensonge n’est pas catholiquement compatible. On n’utilise pas le mal pour faire un bien.
    * prendre le problème à bras le corps (i.e. investir sérieusement côté MPT). Aujourd’hui, survoler la manif discrètement à l’aide de drones et placer des photographes et des caméras en hauteur à des points stratégiques et névralgiques devraient apporter des preuves solides de l’enfumage des flics soumis au pouvoir médiatique…
    Un comparatif astucieusement monté en film par rapport à des manifs CGT serait cinglant. Le tout distribué sur les réseaux sociaux. L’impact d’une image ou d’un film court est toujours mille fois plus fort que les mots d’un discours !
    Le crédit de la presse est aujourd’hui très faible : cela continuerait de l’affaiblir, ainsi que le gouvernement.
    Ce combat est une guerre : il ne faut pas le prendre à la légère et pleurer dès qu’on se fait coincer malhonnêtement. Il faut devancer l’adversaire, être plus malin. Et honnêtement, être plus malin qu’un flic en France n’est pas un exploit insurmontable !

  17. Il n’est quand même pas bien compliqué de s’apercevoir que 3 ou 4 personnes par mètre carré, et qui plus est “en moyenne”, c’est une densité considérable absolument irréaliste pour une manif. Il faudrait arrêter de proposer des chiffrages qui décrédibilisent les organisateurs.

  18. J’ai beaucoup rigolé en lisant le chiffre de 70 000 quan il a été annoncé, car nous étions beaucoup plus nombreux c’est une évidence, cependant je n’approuve pas la méthode ci-dessus, j’étais présent a la manifestation et nous étions vers le milieu (mais plus proche de la fin) avec mon épouse et lors des points de rassemblement (pont Alma, Trocadéro) nous étions en effet 3 au m2 c’est une évidence, seulement lors du déplacement entre les places nous n’étions pas les uns sur les autres et avions des espaces assez important. Nous avons eu beaucoup de déplacement plutôt entre les 1 et 1,5 au m2. Je ne veux pas paraître pessimiste, mais c’est mon constat lors de la manifestation. L’estimation de 300 000 me semble la plus cohérente a mon imble avis. (Nous étions 40m devant les élus FN)

  19. Il y avait peut être 500 000 personnes ce week end, mais ne les comptez pas avec cette méthode et ne mettez pas en avant cette démonstration! 3 à 4 personnes au mètres carré est tout simplement impossible: essayez de rentrer à 40 dans un studio de 10m², ou à 400 dans une maison de 100m²…

  20. Je me suis joint au cortège au pont de l’Alma où la foule était dense. Il m’a fallu une grande demi-heure pour traverser la Seine.
    Sur la rive gauche la densité a été constante.
    Je n’ai constaté qu’un léger trou derrière les Invalides, à la hauteur de l’avenue de Breteuil. Ensuite la foule est redevenue compacte, ce jusqu’à la place du 18 juin 1940.
    L’ensemble du parcours ayant été occupé, le chiffre de 70.000 personnes, qui ressortirait d’une vidéo secrète, relève du mensonge d’Etat.
    Rien de bien étonnant avec nos gouvernants actuels.
    Ils ont donc si grande peur du peuple de France qu’ils ne connaissent pas, enfermés dans les ors des palais nationaux.

  21. J’ai nettement plus confiance dans les calculs de l’armée et principalement dans ceux du Général Dary que dans ceux de la police aux ordres.. ou bien dans ces vidéos choisies pour tenter de démontrer l’échec de la manif..
    Cette obstination chronique à nier l’évidence témoigne de la gêne du gouvernement mais aussi de la” droite”sans convictions
    Quant au contre-feu allumé par les jeunes socialistes il est aussi navrant que risible.

  22. Tous les mouvements de foule sont très couramment multipliés par 3 par les organisateurs patentés. Eux font défiler leur troupe par rang clairsemés et distants. Malheureusement sans doute, ce n’est pas dans les procédés de LMPT qui annonce les chiffres très honnêtes. Cela facilite la déformation de la vérité politique, et permet aux Pouvoirs de diviser nos chiffres par plus de 5.

  23. 300 à 350.000 participants me semble le plus proche de la réalité. On ne mets pas 3/4 marcheurs sur 1 M2, impossible !

  24. On en est toujours face aux mêmes problèmes récurrents. Le pouvoir a intérêt comme d’habitude à minimiser les chiffres dans ce genre de manifestation. Ayant étudié la psychologie des foules, je me rangerais plutôt vers les chiffres de général Dary . Il est évident que quelqu’un ment quelque part ( pour être trivial).
    Il va falloir utiliser les drones. On pourra bientôt le faire, puisque la gendarmerie ou la police en seront dotées.
    la préfecture de police se ridiculise . C’est évident.

  25. De toutes façons, que ce soit pour les comptages des manifs LMTP ou pour les commentaires à la télé et autres, la zélite au pouvoir fait et fera toujours son maximum pour minimiser ces superbes actions de masse.
    Par contre, et là c’est l’inverse, alors que la manif devant la mosquée de Paris ressemblait d’avantage à une queue devant une baraque à frite, les merdias n’ont eu de cesse que d’en faire une action exceptionnelle.

  26. “Un responsable de la CFDT” : c’est à dire un militant socialo ancien trosko qui a trouvé une planque de syndicaliste pour se donner un soi disant rôle social tout en servant servilement les préfets et commissaires divisionnaires qui touchent jusqu’à 50 000 euros de PRIMES par an si il servent bien le pouvoir et manipulent leurs employés fonctionnaires notamment grâce à l’aide des soi disant syndicats….
    Ce clown ferait mieux de s’occuper de ses électeurs syndiqués “à gauche” qui se suicident dans les toilettes des commissariats au lieu de faire son militant gaucho.
    50% de chance que ce militant CFDT soit aussi un militant LGBT pour lui ou pour son fils ou sa fille…
    C’est ça la police moderne.

  27. Peu importe en fait. Les gens ont compris que ce sont les plus grosses manifs depuis des décennies et qu’elles durent comme jamais un mouvement n’a duré.
    Et suffit que quantité de gens aient aperçu la couverture du Figaro dans les kiosques ou les gares.
    Et le régime sait que la Préfecture de Police ment – comme mentait Radio Paris sous l’occupation.

  28. Pour le jour de l’An sur les Champs Élysées, la préfecture de police annonce ou décompte généralement entre 260 000 et 300 000 personnes (en cherchant sur Internet, on trouve même des déclarations officielles de la PP). Or les Champs font 1200m de l’Arc de Triomphe au Rond-Point (1910 m jusqu’à la Concorde) sur 70 m de large.
    Comparez au trajet du 5 octobre (6000 m sur 30 à 40 m de large) et vous verrez qu’il y avait bien au minimum 300 000 personnes et plus probablement 500 000.

  29. et puis il y a ceux qui prennent la manif en route, nous on l’a rattrappée juste au pont de l’Alma, juste avant pour être comptés.

  30. Bonjour,
    3 à 4 personnes par m2 ce n’est pas si loufoque que ça.
    Il ne faut pas s’imaginer mettre les 3 ou 4 personnes “dans” un carré de 1m*1m. Si vous faites ça, vous devez être à 7 ou 8 pers/m2.
    En réalité, pour mieux simuler la densité, il faut mettre une personne au centre du carré, 4 dans les coins (comptant pour 1/4 chacun) et 2 sur un côté (comptant pour 1/2 chacun). La vous êtes à 3pers/m2 et ce n’est pas si choquant.

  31. Comme cela a été dit, le chiffre du général Dary est absurde. Mettez 90 personnes dans un petit appartement de 30 m2…
    En fait, le problème vient de ce que bien souvent, il ne doit pas y avoir pas de chiffrage mais des estimations, lors des evénements festifs par exemple.
    Pour le Nouvel an sur les Champs Elysées, la prefecture doit faire une estimation “à vue de nez” et à tout intérêt à avoir de gros chiffres, puisque cela permet de relativiser ensuite les incidents dans la foule…
    Même chose avec les fameux “concerts de Jean-Michel Jarre”… Qui peut croire que cet artiste que personne n’écoute en temps normal ait réussi à faire des concerts, même gratuits, devant un million de personnes ?
    En fait, une estimation au pifomètre et plus que généreuse arrange tout le monde : l’artiste dont l’ego est flatté, et les autorités, qui se vantent ainsi d’avoir su “gérer une foule immense sans incidents”…. Comme ce n’est pas clivant, personne ne vient contester les chiffres…
    Parce que quand on prend les concerts payants, là, tout de suite, les chiffres sont bien différents…
    U2 arrive à faire des concerts devant 90 ou 100 000 personnes.
    Les Francopholies de La Rochelle font par exemple 15000 personnes par concert, les Eurockéennes de Belfort 30000. Les Vieilles Charrues réunissent en moyenne 50 000 personnes par concert, avec une pointe à 60 000 pour David Guetta il y a deux ans.
    Or, quand on voit les photos, notamment aériennes, de ces concerts, on voit une foule énorme, gigantesque, qui occupe un espace considérable et est logiquement dense.
    Y avait-il 70 000 personnes seulement dimanche ?
    Honnêtement, qui peut le dire ? Ce qui est sûr, c’est qu’il y avait foule, et qu’aucun mouvement social ou politique n’a pu réunir autant de monde sur autant de rassemblements, dans la durée. Et ça, les français le savent bien. La bataille des chiffres est de bonne guerre, mais c’est secondaire.

  32. la PP sait parfaitement le nb de manifestants, même si elle le minore pour des raisons politiques. C’est le principal !
    Quand aux syndicats, ce sont des manifestants professionnels qui forment des rangs réguliers, bien espacés pour prendre plus de place sur la voie publique, ce qui rend très facile à compter. Ce qui n’empêche pas, quand il s’agit d’une manif contre le gouvernement, que les chiffres soient très différents entre la PP et les organisateurs
    “Jean-Luc Mélenchon (un professionnel du genre) a estimé que le nombre de 30.000 manifestants évalué par la préfecture de police de Paris était “une ridicule provocation d’un ignorant qui ne connaît même pas la contenance des places et rues de Paris”. Pour lui, Manuel “Valls est aux abois” et “son chiffrage ajoute à son naufragepolitique” http://www.lefigaro.fr/politique/2013/05/05/01002-20130505LIVWWW00063-manifestation-front-de-gauche-en-direct.php

  33. Le nombre de personnes qui ont répondu à ce post montre bien que cette histoire de comptage par la préfecture de police est tout simplement de la rigolade. Personne ne croit à ce comptage bidon …

  34. Dary ment : impossible d’avoir 3/4 personnes par m2 tout le temps, surtout en marchant; de plus parfois, il y avait des “trous” importants mais parfois, c’est vrai une très forte densité, d’oû quelques arrêts.
    De plus, il faut compter les milliers de personnes qui défilaient logiquement sur les trottoirs (que la police ne compte même pas, même si beaucoup portent un signe distinctif LMPT (par exemple un drapeau) !!
    Le parcours, avais-je entendu dire faisait 6,5 kms et non 5,5 kms, ce qui rajoute beaucoup de monde si on prend en compte que la manifestation s’étirait sur la totalité du parcours.
    Ce que je peux témoigner, c’est que étant arrivé place Dauphine 70 mn après le départ, les manifestants sortaient encore par centaines de chaque métro.

  35. Les enfants sont-ils pris en compte? Sont-ils des manifestants comme les autres, responsables des idées que la manifestation véhicule?

  36. Je partage totalement le message de BAUDOIN du 8 octobre. On s’en fout de la guéguerre des chiffres et on ne lutte pas contre le mensonge érigé en système de gouvernement. (cf URSS)
    Les syndicats “représentatifs” (!!!) nous envieraient la moitié des chiffres avancés par la préfecture !
    Un seul leitmotiv que ne démentira pas le Général DARY (au passage, quel honneur pour le mouvement d’avoir un tel homme dans ses rangs) : Etre et durer.
    La Vérité nous rendra libre.

  37. Pourquoi ne pas confier le comptage des manifestants au m², aux jeunes collègiens, lycéens et étudiants que de le demander à la préfecture ?
    Un écolier saura calculer la longueur du trajet, le m², le nombre de personnes, le départ et l’arrivée de la foule. Il nous donnera des chiffres probants.
    Je pense que dimanche nous étions plus de 500 000 à manifester, car une de mes amies, enseignante du public m’a confié qu’un de ses proches travaillant dans la police d’Etat savait bien compté le nombre de personnes. Nous étions à plus de 500 000.
    Il faudrait donner des cours de maths au préfet de Police de Paris… Des cours de 6e ou de 5e. Il en a besoin car il est nul en énoncé de mathématiques…
    Moi aussi, je suis nulle en maths et même si je n’avais pas la moyenne autrefois, je me débrouillais bien en calcul mental.

  38. On s’en fout de ce débat!
    Des petis fonctionnaires qui répondent aux ordres pour préserver leurs fonctions, quoi de plus normal chez des pauvres types ?
    restons au dessus de ces misérables!
    ONLR un point c’est tout! le reste n’est que du détail qui ne trompe plus personne!

  39. @ Sylvie,
    Vous sur-estimez grandement nos écoliers. Si vous présentiez cet exercice au bac scientifique, vous auriez sans doute un plantage général : ils sont totalement incapable de réfléchir à une problématique nouvelle… Il faut dire que leur savoir misérable ne les aide pas beaucoup non plus…

  40. Pour des raisons très diverses, des personnes n’arrivent à la manifestation qu’à la fin, d’autres partent avant l’arrivée ! Certains restent sur les trottoirs sans défiler mais portant le petit drapeau, puis rentrent chez eux voir la TV…. Très difficile donc pour les policiers de donner un chiffre ! Car tout le monde ne passe pas là où ils comptent ! Il faut donc faire une moyenne comme toujours entre le chiffre de la police qui est bien entendu en deçà de la réalité pour des raisons politiques et celui des organisateurs qui ne peut être que très optimiste ! Reste que la mobilisation fut forte, d’autant plus qu’elle ne cherchait pas à défendre des revendications professionnelles mais altruistes ! De nombreuses familles ont dépensé beaucoup d’ argent pour venir ! Sans compter leur dimanche ! Pourquoi ? Pour éviter la marchandisation de l’être humain ! N’est-ce pas incroyable et beau ?

  41. 300.000 personnes, ça me semble pertinent!

  42. la prochaine fois on dit:
    nous etions 3 millions dans la rue!
    faut faire comme la police, mentir!
    j’imagine la tetes des journalistes aux infos si chacun répond pareil!

  43. Le meilleur argument pour prouver le mensonge de la PP est qu’elle avait annoncer 80 000 manifestants 48 heures avant la manif.
    Tomber “juste” à 12.5% près est juste totalement impossible.
    Ou alors je veux bien que la PP me donne les prochains chiffres du loto…

  44. Arrivé en retard j’ai remonté toute la manifestation d’un pas vif. J’ai dépassé le cortège pendant 1h30 !!
    Je n’ai pas vu d’espacement dans le cortège sauf tout a fait en queue…
    La Préfecture ment !
    Elle possède des chiffres précis et les dissimule.
    Ce sont des imposteurs et des hors la loi
    Leurs mensonges en démocratie relèvent de la haute trahison.

  45. La manif contre le PACS, avec C Boutin, avait prévu un comptage en faisant passer les gens sous des portiques… jamais revu ça depuis. Dommage.
    A quand une commission mixte Organisateurs-Préfecture de Police pour faire un comptage vrai ensemble?

  46. Quelqu’un peut il m’expliquer pourquoi personne ne parle des comptages de chaque manifestants qui sont faits dans la manif?
    – Que la police ne le mentionne pas, soit! Elle est aux ordres!
    – Que la presse ne le mentionne pas, c’est dire le parti-pris de celle-là (j’ai encore en travers de la gorge un reportage de F2 sur la 1ere manif de 2013, où la police, super précise, compte chaque dizaine, avec des petits compteurs (comme les hôtesses d’avion) et une vidéo. De l’autre côté, les organisateurs qui disent, il y a 3 cortèges, de 10 km de long, sur 200m et une densité x…) Devinez qui est le plus précis!
    – Mais que les organisateurs ne parlent que de densités au m2. 1, 2, 3, 4 personnes au m2, franchement on s’en fiche, quand on a fait un comptage précis.
    Après avoir marché, été compté, je ne me sens pas très soutenu par des organisateurs qui défendent leurs chiffres uniquement par des calculs de surfaces forcément approximatifs.
    Quant à la manif contre le PACS, si ma mémoire est bonne, c’est la seule qui ait jamais eu des portiques. Les dits portiques avaient donné le chiffre le plus bas. Moins que les organisateurs et moins que la police!
    Peut être est-ce là qu’il faut chercher l’explication.
    Cela dit, j’ai passé une super journée à Bordeaux dimanche!
    ONLR

Publier une réponse