Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

La guerre de Vendée : 1er génocide de l’histoire de l’Europe

C'est Luc Ferry qui a affirmé cela hier sur I-Télé :

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

17 commentaires

  1. On voit bien dans la vidéo à quel point le mot *génocide* gêne les gens, quand on l’applique à la “sainte” Révolution Française.

  2. 1er génocide de l’histoire MODERNE de l’Europe.
    Car avant l’époque moderne, il y a eu bien des génocides. Il suffit de lire la Guerre des Gaules, de César. Ou bien, de se remémorer certains faits et gestes de souverains qui, aujourdhui, sont donnés comme modèles politiques alors qu’il furent de grands génocideurs …

  3. Je rejoins A. F. : je suis à tout le moins surpris de la réaction du jeune c…, pardon, du jeune journaliste, au mot “génocide”. Il y a donc encore des gens qui sont suffisamment endoctrinés pour ne pas voir la réalité, à savoir que la révolution a été une effroyable boucherie.

  4. Gribouille a raison, il faut être honnête ! Les saxons par Charlemagne, les bulgares venus chercher refuge en France sous les premiers capétiens, les cathares, les protestants à la St Barthélémy… la liste est longue !
    Mais surtout, n’ayons pas peur de toujours mettre sous le nez des “républicains” la liste des méfaits de leur idéologie anti-française qui devient de plus en plus déshumanisante aujourd’hui !

  5. @ Gribouille
    C’est inexact. Vous confondez tuerie locale, même massive, avec génocide. Ça n’a rien à voir et c’est tout le problème.
    L’homme a toujours tué. Beaucoup. Dès que le pouvoir est là, pourvu que l’intérêt personnel dépasse le bien commun, s’instaure inévitablement une terreur. Et la terreur ultime est la mort. Tout tyran l’utilise plus ou moins pour faire régner son autorité. D’autant plus qu’elle n’est pas légitime ou légitimée.
    Du coup, on tue allègrement… mais pour pour régner. Pour instaurer une autorité. Il ne s’agit pas de tout tuer mais seulement de tuer à la marge, pour faire comprendre la poigne du tyran. Le tyran a besoin de son peuple car sinon, il n’assoit son autorité que sur le vent.
    Le génocide est autre chose. Il est d’ailleurs né avec la Révolution, même si l’approche fut un peu similaire aux États-Unis avec les Indiens (mais c’était le même genre de loustiques au pouvoir donc ceci explique sans doute cela).
    Pour la première fois, le but n’est pas de tuer pour assoir une autorité mais bien pour qu’il ne reste plus personne. Le but est de faire le nettoyage total. D’ailleurs, dès les premiers procès sous la Révolution, cette méthode, tellement nouvelle, fut l’objet d’un débat car personne ne pouvait appeler cela une tuerie car cela dépassait de loin ce qui était connu.
    A l’époque, on décida (déjà !) de trouver un nouveau terme et ce fut “populicide” qui porte bien en sa définition tout le poids de l’action : tuer toute une population. Il a fallu attendre les procès de Nuremberg et le même souci se singulariser un terme pour “inventer” le mot génocide.

  6. La Vendée est “l’oeil de Caïn” de la république. Bonnes paroles de Luc Ferry, sauf si elles visent un contexte électoral.

  7. Avant la révolution, la France comptait la 3ième population mondiale derrière la Chine et l’Inde et la 1ière en Europe devant la Russie…. À peine 2 siècles plus tard voyez où nous en sommes. À qui la faute?

  8. Parler de génocide en Vendée, ce n’est pas une opinion, c’est un délit ?

  9. Brulés vifs dans les fours de la république .Les guerre de Vendée ont inventé les fours crématoires empiriques avant ceux tristement célèbres de la deuxième guerre .
    http://www.minute-hebdo.fr/tout-minute/actualites/730-brules-vifs-dans-les-fours-de-la-republique

  10. Je rappelle ce qu’est un “génocide”, un génocide c’est : Un “Crime contre l’humanité tendant à la destruction totale ou partielle d’un groupe national, ethnique, racial ou religieux”.
    Ce qu’il y a de bien avec la république française c’est qu’elle a trouvé le moyen de pondre une loi afin de légaliser le massacre organisé des populations paysannes de l’ouest.
    On tuait donc légalement, hommes, femmes, enfants, vieillards, chevaux, veaux, vaches, cochons, couvées et on coupait en prime les arbres fruitiers après avoir incendié les maisons.
    Ben tiens.
    On tanna même de la peau de paysan aux Ponts de Cé, ça faisait parait-il de jolis pantalons de cheval, mais la peau des femmes était moins résistante que celles des hommes, d’où un problème de qualité bien sur. La graisse humaine était vendue à Nantes à propos, oui, il fallait rentabiliser ce génocide légal – ça coûtait cher tout ça! – alors on extrayait la graisse des tas de cadavres et on la vendait.

  11. Merci à Luc Ferry d’oser parler de génocide.

  12. C’est même le mot Terreur qui a donné terrorisme et tous ces autres mots qui s’en déclinent.
    Tout ramener à la République comme cela se fait actuellement est une faute de goût et une grave erreur.

  13. Je suis de tout cœur avec mes frères Vendéens qui sont morts en martyrs pour Dieu et leur roi.

  14. La vérité était au fond du puit, elles est en train de sortir. Enfin!

  15. Les révolutionnaires crucifiaient les enfants catholiques sur les portes des églises.

  16. Au cas où les tribunaux refuseraient à l’UMP la nouvelle appellation de « républicains », je leur propose un synonyme « les génocidaires ».

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services