Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La gendarmerie sous l’égide de l’Intérieur

Les quelque 100.000 militaires de la gendarmerieont vécu jeudi un jour historique avec l'adoption définitive par le Parlement du projet de loi qui les rattache au ministère de l'Intérieur, déjà en charge de la police nationale. Par ailleurs,

"un décret en Conseil d'Etat fixera les conditions dans lesquelles il pourra être fait usage des armes à feu dans le cadre du maintien de l'ordre par la gendarmerie nationale comme par la police nationale".

Partager cet article

17 commentaires

  1. C’est la fin pour la Gendarmerie !!!!!!
    C’est terrible …..;Pauvre France.
    Le déclin de notre pays continue à grande vitesse, organisé par notre Président.!!!!!

  2. Certes c’est la fin de la gendarmerie, mais, la gendarmerie ne fait-elle pas que rejoindre les gens qui font le même boulot qu’elle?:Les jumelles pour les excès de vitesse, les sauvetages des pédalos perdus, les crimes crapuleux….On est loin de l’Armée, et je pense que ce que vont un jour regretter les gendarmes, ce sont en fait tous les avantages matériels liés à leur statut militaire, basta. Entre nous, on se demande ce qu’un gars sorti de Saint-Cyr va f…là-dedans,comme Jean Raspail l’avait souligné il y a quelques années.

  3. Où se trouve le problème ?..
    A part les avantages pécuniers de l’ un par rapport à l’ autre et l’ uniforme, quoi d’ autres ?
    Pour ce qui concernent les opérations policières et les investigations criminelles nos braves gendarmes sont de gros boeufs.

  4. @ JP et Chris du Fier :
    Je pense qu’en terme de boeufs, vous vous posez là. Si vous n’avez pas compris la démarche qui est derrière celle-ci, vous allez vous retrouver avec vos préjugés et vos plumes dans le même placard à balais que les gendarmes.
    Gendarmes qui furent toujours les premiers au combat à défendre notre pays, ceci dit en passant.
    Lorsque, comme eux, les saint-cyriens n’auront plus le droit d’ouvrir le feu qu’en situation de légitime défense, à quoi serviront-ils ? Il serait temps de sortir des réflexes corporatistes de fonctionnaires bovins, et de se réveiller !
    “Peut-être est-il trop tard pour le faire ce soir… Attendons à nouveau… Dormez Messieurs, bonsoir…”

  5. A propos de gros boeufs : http://www.theatrum-belli.com/archive/2009/07/22/6665003b692958351b1ae88aff8bb394.html
    “C’est dire que la réalité d’une aggravation de la menace « terroriste » est loin d’être corroborée par les données factuelles. Malgré tout, le glissement de la doctrine stratégique française, corrélé à l’imbrication dans l’OTAN, se poursuit, sans susciter les débats de fond qu’une telle évolution devrait entraîner.” (Jean-Paul HEBERT)
    Tant qu’on laisse des plumes aux Cyrards, la gloire est sauve, jp ?
    Réveil les gars, sortez le ventral !

  6. Oui.. On sait, OKAPI..
    L’ éternel complot …Le coup monté pour détruire la France…Tout n’ est plus que complots, cabales, conspirations et tromperies.
    Allons, soyons sérieux.
    La Gendarmerie, corps hautement respectable, n’ est pas en mesure de développer des enquêtes criminelles sérieuses, que ce soit en zone rurale et encore moins en zone urbaine.
    Ne parlons même pas de la protection anti terroriste.
    Pour la simple et bonne raison que les éléments de cette arme ne sont pas du tout immergé dans la population. Ils vivent en caserne, entre eux !…
    Pour ce qui concerne la sécurité au sein des unités militaires – leur vocation première – les agents de la police de l’ Air, les éléments de sécurité de notre Marine nationale, etc.. y pourvoient largement.

  7. On va peut-être remplacer leur vieilles fourgonnettes bleu marine par de belles C6 neuves, maintenant qu’il ont rejoint Brice H. et son ministère de… l’intérieur cuir !

  8. @ Chris du Fier :
    Je n’appelle pas des options “un complot”, mais peu importe. Et votre mépris se base t’il sur autre chose que des préoccupations corporatistes ? Si oui, dites-nous en plus, car des sentiments ne sont pas des faits. Merci.

  9. @Okapi T! Tout d’abord merci pour le “boeuf..”
    Je pense que la Gendarmerie, faisant un métier plus qu’aparenté avec celui de la police est normalement à sa place sous l’autorité de l’Intérieur, plutôt que celle de la Défense.
    Je ne vois là aucun préjugé, mais le constat que tout un chacun peut faire. Le métier de gendarme, que je respecte parfaitement, il faut de tout, n’a pas, à mon sens, grand chose à voir avec l’Armée, c’est tout.Je me trompe peut-être, n’ayant pas la prétention de me croire infaillible, loin de là.

  10. Chris du Fier ne sait pas de quoi il parle!
    Je me demande ce qui l’autorise à porter un jugement sur l’efficacité de la Gendarmerie en Police Judiciaire. Il ne peut être que magistrat de haut rang et de grande expérience pour pouvoir en juger avec une telle assurance.
    Mais j’en doute, car, ayant pour ma part passé plusieurs dizaines d’années à faire de la police judiciaire (de la vraie, pas en lisant Simenon ou Détective!) et continuant aujourd’hui, une fois retraité, à travailler étroitement avec ces magistrats, je sais qu’ils ont généralement, une opinion radicalement opposée.
    Par ailleurs l’argument employé ici, sur le logement des gendarmes, serait totalement débile s’il n’était pas tout simplement faux car les gendarmes vivent de moins en moins en caserne, celles-ci étant insuffisantes en volume et, accessoirement, en qualité!
    Doit-on rappeler que, le plus souvent, les gendarmes ont des femmes et des enfants qui vont à l’école, au lycée, travaillent etc… ? Doit-on rappeler que les gendarmes travaillent exclusivement ou presque en milieu civil ? Contrairement à certains Pickendorf d’opérette qui ne travaillent qu’en uniforme et en milieu exclusivement militaire, ce qui ne les empêchent de prétendre connaître la vie car ils sortent le soir de leur caserne ?
    […]

  11. @ Fouchet ..
    Je ne sais pas de quoi je parle !.. Restons en donc là..
    Les pauvres bougres qui ont passé des années en taule lors de l’ affaire Outreau par une enquête bâclée effectuée par la gendarmerie du coin, l’ affaire Gregory, et j’ en passe et des meilleures..ne savaient pas eux aussi de quoi ils parlaient.
    Pour être un policier enquêteur il ne suffit pas de se promener les jumelles à la main et en bel uniforme. D’ abord, il y a des écoles spécialisées pour ce type de profession, et deuxièmement, cela demande parfois savoir se salir les mains.. les beaux gants couleur beurre frais ne sont pas indiqué..
    Vous me suivez ?… Non.. C’ est pas grave..
    Je souhaite bonne chance à nos pandores dans leur nouvelle fonction de policier.
    De toutes les façons, nous en aurons de plus en plus besoin.

  12. A propos de l’affaire Grégory , dont vous venez d’apporter la preuve que vous n’en savez rien, lisez donc “Le Bûcher des innocents”.
    Ce vous plaira, ce n’est pas écrit par un gendarme mais par une journaliste! Et après l’avoir lu, vous pourrez commencer à parler de cette affaire avec le minimum requis de connaissances ! Ou plutôt, une fois instruit un minimum, vous n’en parlerez plus du tout!
    Quant à Outreau, je ne suis pas vraiment sûr qu’il s’agisse d’une affaire traitée par la Gendarmerie, à vérifier….

  13. @Foucher :Juste un mot, qui n’ a rien à voir avec le fond de ce sujet:
    Vous parlez de “Pickendorf d’opérette”. Vous avez peut-être remarqué que j’ai cité Jean Raspail, donc je connais Pikkendorff, mais je n’arrive pas à trouver le sens de votre formule.
    Merci de vos lumières, et sachons rester dans la courtoisie qui ne devrait jamais être absente sur ce site!!

  14. “(…)et sachons rester dans la courtoisie qui ne devrait jamais être absente sur ce site!!”
    Vous avez raison, et si j’ai réagi à certains de vos propos c’était avant tout pour en montrer l’aspect assez méprisant, que je n’ai pas compris. Pour le reste, ce que je ne comprends pas dans les propos de JP, c’est l’idée récurrente qu’un Cyrard s’abaisse en rentrant dans la Gendarmerie… Nous pourrions en dire autant pour le matériel, “ce n’est pas très glorieux de s’occuper de containers de slips”, etc. Pour moi toute armée et toute arme a sa place au sein de l’institution.
    Et plus largement,je pense que la cohésion militaire au sens le plus large est d’actualité. Loin d’une théorie du complot, les options prises actuellement vont-elles dans le sens que nous souhaitons ? La Gendarmerie a été fort malmenée ces dernières années, mais n’est-ce pas à l’image de la refondation des armées ?
    Si nous prenons de la hauteur sur tous ces changements, que voyons-nous ? Ces questions me semblent bien plus importantes que des querelles de clocher.
    Enfin, la Gendarmerie est souvent critiquée au sein de l’Armée de Terre pour les mouvements qui l’ont agitée il y a quelque temps. Au-delà de la forme (manifester ou subir), les changements de fond qui affectent la Gendarmerie me semblent bien préfigurer ceux qui vont affecter le reste des armées. Par exemple, on “civilianise” la Gendarmerie tout en désamorçant la Défense Opérationnelle du Territoire… Hasard ou volonté politique ? La D.O.T. concerne toute l’Armée…

  15. A JP
    Effectivement, vous avez cité Raspail que j’avais également cité il y a peu sur ce même blog pour répondre à un autre prétentieux -mais peut être était-ce déjà vous – qui trouvait piquant de se montrer méprisant avec une institution de l’état et les hommes qui y servent.
    Raspail s’est effectivement égaré dans quelques lignes de Hourrah Zarah auxquelles vous faîtes allusion. Il nous avait habitués à mieux et je vous invite à relire “Le Camp des Saints”, vieil ouvrage des années soixante. Vous comprendrez alors pourquoi la volonté politique d’égaliser par le bas les possibilitès d’ouverture du feu de la police et celles de la gendarmerie, entre dans une démarche de désarmement général de la nation . Et les autres armées n’y échapperont pas….à bientôt les gars,! En poussant le Gendarmerie vers l’intérieur vous avez cru vous faciliter les choses? Vous verrez….
    Alors que vient faire Pickendorf là-dedans?
    Eh, bien parce que Pickendorf pourrait être pour certains un officier idéal, voire idéaliste, plein de panache, d’abnégation et de gloire potentielle….
    Certains de ceux qui font le serment à Cyr – non pas de monter à l’assaut en gants blancs mais – signe des temps, on fait les serments qu’on peut – de ne jamais passer dans la Gendarmerie, le Matériel et/ou l’Intendance pourraient se croire autorisés du haut de leur grandeur à mépriser une ou l’autre de ces trois institutions, voire les trois à la fois. Moi je veux bien, mais il faudrait que tout suive.
    Or des Pickendorf, des vrais , j’en ai connu un et un seul et, croyez moi, j’ai rencontré pas mal d’officiers dans ma carrière. Ce Pickendorf là, après avoir eu tout juste (Cyr, la légion, l’Outre Mer, etc..) s’est avisé que l’Armée de Terre ne lui offrait pas ce qu’il attendait. Il est parti combattre chez les Karens pendant quelques années, pour Dieu, la religion chrétienne et les derniers vendéens du monde! Beaucoup autour de lui se sont extasiés , affirmant que le geste était magnifique, que ce Pickendorf là était un vrai, que s’ils n’avaient pas eu eux mêmes femmes et enfants,ils auraient fait comme lui, etc. etc.
    Or, après quelques années, notre Pickendorf a souhaité rentrer en France ! Attention : ceux qui ne sont jamais partis et/ou qui sont toujours rentré n’ont pas le droit de le juger! Et rentrant en France, il a eu quelques formalités judiciaires à régler, ayant omis en partant, dans la précipitation, de demander l’autorisation de ses chefs. Soucieux de mettre alors un maximum de chances de son côté, il sollicita tous ceux qui avaient chaudement approuvé son geste… mais qui étaient restés dans l’Armée.
    Or tous ceux là, qui rêvaient d’être des Pickendorf – c’est du moins ce qu’ils avaient prétendu lorsqu’il est parti- avaient encore quelques galons et/ou quelques étoiles à espérer. Aucun ne répondit à cet appel…aucun, sauf un gendarme….
    Voilà pourquoi je parle de Pickendorf d’opérette: ce sont ceux qui ont de grandes g…bouches en privé mais qui préférent attendre des étoiles plutôt que s’engager publiquement et déplaire au Prince qui les nourrit!Et généralement, ces grandes g…., pour oublier et faire oublier leur propre misère morale, affichent volontiers une morgue méprisante pour ce qui les entourent!
    Quant à rester courtois sur ce blog…. commencez donc, cher ami et cessez de mépriser les autres! Vous verrez, la vie est plus belle!

  16. A Chris de Fier
    Renseignement pris, pour Outreau , adressez vous à :
    Commissariat de Police d’Outreau
    24 rue du Rgt de la Chaudière
    62230 OutreauTél: 03 21 30 99 17
    qui a traité l’affaire!
    Vous voyez bien que vous parlez sans savoir!
    Qui est le boeuf, après ça ? Les policiers, les gendarmes ou vous-mêmes?
    Quant à faire assurer, comme vous le prétendez, “la sécurité au sein des unités militaires – leur vocation première – par les agents de la police de l’ Air, les éléments de sécurité de notre Marine nationale, etc..”, vous mélangez tout!
    Vous mélangez les missions de la police de l’Air et des Frontières avec celles de la Gendarmerie de l’Air, les missions des affaires maritimes avec celles de la gendarmerie Maritime, etc….
    De grace cessez de vous ridiculiser! Taisez vous, ou renseignez vous avant de parler!

  17. Police “nationale”- gendarmerie “nationale”-Cet adjectif est périmé hélas!
    “Le truc en forme d’hexagone” qui s’appelait la France devra faire appel à l’Otan en cas de menace extérieure.Pour l’intérieur, on fera appel au Privé.Débrouillez vous pour défendre vos biens et vos personnes…maffias, milices,mercenaires???chacun son abri antiracaille…
    Ayant fréquenté ce milieu, je peux témoigner du sens élevé du service de la Nation, de la Patrie,(Pardon pour ce gros mot) dans la Gendarmerie,Son rattachement à la Défense nationale en était la cause.Ceci étant dit,la Police ne démérite pas mais les champs et les niveaux d’action paraîssent un peu différents.Merci de ce débat animé.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services