Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

« La fraude que préparent les démocrates va se terminer devant la Cour suprême, et c’est pourquoi il est très important que nous ayons neuf juges »

« La fraude que préparent les démocrates va se terminer devant la Cour suprême, et c’est pourquoi il est très important que nous ayons neuf juges »

Adrien Jaulmes, dans Le Figaro, évoque le refus de Donald Trump de s’engager à ce que la transition postélectorale se déroule « pacifiquement » quel que soit le résultat de la présidentielle. Le président américain a répondu :

« Eh bien, il va falloir voir ce qui se passe ». « Vous le savez, je me suis beaucoup plaint des bulletins de vote. Et les bulletins de vote sont un désastre… ».

Le vote par correspondance pourrait permettre des fraudes massives au profit des démocrates.

« Débarrassez-vous de ces bulletins de vote, et vous aurez un transfert très – très pacifique – il n’y aura pas de transfert, franchement, il y aura une continuité… Les bulletins de vote sont hors de contrôle… Les démocrates le savent mieux que qui que soit ». « La fraude que préparent les démocrates va se terminer devant la Cour suprême, et c’est pourquoi il est très important que nous ayons neuf juges ».

Vainqueur en 2016 au collège électoral, mais arrivé derrière Hillary Clinton en termes de suffrages exprimés, Trump avait accusé les démocrates d’avoir obtenu ce résultat grâce au vote frauduleux de millions d’étrangers en situation irrégulière.

Les règles d’organisation, notamment du vote par correspondance, sont fixées par chaque État… Avec la crise sanitaire, le climat politique particulièrement délétère, le risque d’émeutes violentes, le scénario selon lequel le résultat du scrutin ne serait pas connu le mardi 3 novembre au soir n’a rien d’une politique-fiction. Le précédent de l’an 2000 est dans toutes les mémoires. Un résultat extrêmement serré en Floride entre les deux candidats, Al Gore et George W. Bush, avait à l’époque conduit à retarder la proclamation du vainqueur pendant plusieurs semaines, avant que la Cour suprême ne décide d’arrêter le recompte des bulletins de vote, accordant la victoire au candidat républicain. Gore avait accepté la décision et reconnu sa défaite.

Selon certaines estimations, un tiers des électeurs pourraient voter par correspondance. Or la proportion est beaucoup plus importante dans le camp démocrate. Dans le Wisconsin, un récent sondage estime que 55 % des électeurs démocrates s’apprêtent à voter par correspondance contre 15 % parmi les républicains.

Depuis le printemps, Trump accuse les démocrates de préparer la « plus grande fraude électorale de l’histoire » en favorisant le vote par correspondance. Outre les problèmes de vérification des listes électorales, un risque de confusion vient de la date limite du vote par correspondance, qui varie selon les États. Dans la plupart, les bulletins doivent être reçus avant le jour du vote, le 3 novembre. Mais certains autorisent leur comptabilisation après le jour du scrutin. Dans les États les plus contestés, parfois remportés en 2016 à quelques dizaines de milliers de voix près, ce système augmente le risque de ne pas avoir de résultat le soir du vote.

Dans l’Iowa, les bulletins doivent être postés avant le 2 novembre, et reçus au plus tard le 9 novembre à midi. En Géorgie, un juge fédéral a ordonné que le délai soit prolongé jusqu’au 6 novembre. En Caroline du Nord, les bulletins doivent être postés avant le jour de l’élection, le 3 novembre, et peuvent être reçus jusqu’au 6 novembre. Dans le Minnesota et le Nevada, le délai va jusqu’au 10 novembre, et s’étend jusqu’au 13 novembre dans l’Ohio.

Les deux partis ont déjà rassemblé des équipes d’avocats en cas de litige.

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services