Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

La fraude à la sécurité sociale d’origine algérienne, marocaine, congolaise, et malienne coûterait 20 milliards par an

La fraude à la sécurité sociale d’origine algérienne, marocaine, congolaise, et malienne coûterait 20 milliards par an

Stop ou encore ?

Partager cet article

8 commentaires

  1. et que fait micron, il taxe ces salauds de français qui ne veulent pas payer, qu’il dégage et au plus vite cet incompétent

  2. Et JUPITER veut encore faciliter les échanges entre les 2 rives de la Méditerranée (de préférence du sud vers le nord pour les flux humains et de nord vers le sud pour les flux financiers), tout en étant le plus appliqué aux directives (non contraignantes) du pacte de Marrakech dans la perspective de NEOM (pour les profanes, faire une recherche sur Wikipedia).
    Pauvre France qui va disparaître, diluée dans un projet découlant des trahisons de JUPITER et de ses séides.

    • Et j’ai oublié de rappeler des retraites à des centenaires algériens plus nombreux que les recensements officiels algériens. Mais, pour ne pas faire de peine au vieux fossile Bouteflika, le Quai d’Orsay se refuse au moindre contrôle des ayant-droits.
      Là aussi, il y a des milliards qui s’évaporent chaque année…

  3. La réponse est très claire : C’est encore puisque nous avons entériné le pacte de Marrakech…

    De toute façon “ça ne coûte pas cher c’est l’État qui paye”…

  4. Étonnant ! C est une nouvelle surprenante,
    J aurais pensé à la fraude issue de la communauté islandaise ou luxembourgeoise ….

  5. ON se demande qui contrôle qui et quoi ? Ce doit être la faute à l’informatique.

  6. cette somme s’ajoute aux estimations du coût de l’immigration qui varie entre 80 et 100 milliards selon les différents auteurs, qui s’ajoute
    au coût de l’accueil des mineurs isolés qui sont des majeurs à 80% (2 milliards), qui s’ajoute au tourisme médical constitué par l’AME (1 milliard d’€), qui s’ajoute au regroupement familial basé sur des documents d’état civil qui sont des faux dans une proportion de 50 à 90% selon les pays d’origine, qui s’ajoute à la polygamie tolérée au titre du respect de la culture d’origine, qui s’ajoute aux retraites versées aux très nombreux centenaires maghrébins……

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services