Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pays : Italie

La France rappelle son ambassadeur en Italie

La France rappelle son ambassadeur en Italie

Emmanuel Macron a le front de dénoncer une ingérence étrangère, alors qu’il ne s’agit que d’une rencontre et que lui-même intervient constamment dans la vie politique de pays étrangers ! Voici le communiqué du ministère des affaires étrangères :

La France et l’Italie sont unies par une histoire commune ; elles partagent un destin. Elles ont ensemble construit l’Europe et œuvré pour la paix. La France est profondément attachée à cette relation d’amitié qui nourrit des coopérations dans tous les domaines et une proximité entre nos peuples. L’amitié franco-italienne est plus que jamais indispensable pour relever les défis qui sont les nôtres au XXIème siècle.

La France a fait, depuis plusieurs mois, l’objet d’accusations répétées, d’attaques sans fondement, de déclarations outrancières que chacun connaît et peut avoir à l’esprit. Cela n’a pas de précédent, depuis la fin de la guerre. Avoir des désaccords est une chose, instrumentaliser la relation à des fins électorales en est une autre.

Les dernières ingérences constituent une provocation supplémentaire et inacceptable. Elles violent le respect dû au choix démocratique, fait par un peuple ami et allié. Elles violent le respect que se doivent entre eux les gouvernements démocratiquement et librement élus.

La campagne pour les élections européennes ne saurait justifier le manque de respect de chaque peuple ou de sa démocratie.

Tous ces actes créent une situation grave qui interroge sur les intentions du gouvernement italien vis-à-vis de sa relation avec la France.

À la lumière de cette situation sans précédent, le gouvernement français a décidé de rappeler l’ambassadeur de France en Italie pour des consultations.

La France appelle l’Italie à agir pour retrouver la relation d’amitié et de respect réciproque, à la hauteur de notre Histoire et de notre destin commun.

En janvier 2018, lors d’un passage en Italie, Emmanuel Macron avait voulu influencer l’élection italienne :

« L’Italie entre dans une phase électorale et je veux souligner ma satisfaction d’avoir travaillé avec Paolo Gentiloni (…). J’espère que nous pourrons continuer ce que nous avons commencé »

Patatras…

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. En même temps , pour reprendre la logorrhée présidentielle, LREM a organisé des rencontres avec les partis des pays européens membres de l’UE en vue des élections européennes!
    A quel titre des rencontres entre les gilets jaunes et les populistes des autres pays membres de l’UE ne pourraient se faire?

  2. En même temps la France, ce n’est pas ce gouvernement qui ne représente que lui même.
    L’Italie saura faire la part des choses entre la France, les français et l’ersatz qui nous sert gouvernement.

  3. Le “rappel d’un ambassadeur en consultations” relève du langage diplomatique.
    Cette mesure unilatérale et temporaire altère peu les relations intergouvernementales, encore moins celles entre les peuples.
    Il y a des relations anciennes et profondes entre la France et l’Italie, entre les Gaules cisalpine et transalpine.
    Mais Macron, qui n’aime pas les Gaulois, a du mal à le comprendre.
    L’Italie continue à fasciner beaucoup de milieux en France.
    La réciproque est-elle vraie? Cela reste à prouver. L’anglais s’est largement substitué au français à Rome, Florence et Venise, pour ne citer que les villes italiennes les plus touristiques.

  4. C est le revers de la médaille quand on veut une Europe sans frontière avec le droit des personnes de circuler libres sans contraire ( en fait , il préfère le commerce libre et les flux financiers sans obstacle ) ; un italien a voulu rencontrer des GJ et alors oú est le problème , mignon ? Quand Erdogan est venu à Strasbourg , t as rien dit ! Alors pourquoi tu tousses , maintenant ?

  5. J’oserais faire remarquer que le Macron est du genre linotte. Il oublie un peu vite que c’est lui qui a commencer à asticoter les dirigeants italiens qui venaient tout juste d’être élus, alors qu’il ne vienne pas se plaindre et bouder comme le freluquet qu’il est. De toute façon, ils se foutent de Macron le donneur de leçon et ils ont raison.

  6. MACRON a trouvé un adversaire à sa taille ! Merci Monsieur SALVINI !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!