Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

La « France périphérique » a encore le pouvoir de faire basculer une élection

La « France périphérique » a encore le pouvoir de faire basculer une élection

De Christophe Geffroy dans La Nef :

[…] Le pouvoir en France s’acquiert par des alliances : si LR et RN le refusent en continuant à jouer chacun pour soi tout en ostracisant l’autre, E. Macron est assuré de demeurer aux commandes un bon moment encore (la vieille stratégie mise en place par F. Mitterrand fonctionne toujours à merveille)…

En fin stratège qu’il est, E. Macron a réussi à briser l’image du clivage gauche/droite symbolisée par l’opposition PS/LR qu’il a réduit à rien, et à lui substituer le nouveau clivage « progressisme »/« populisme », ce qui est fort habile car cela correspond à une réalité certaine et ce vocabulaire n’est évidemment pas neutre puisqu’il renforce l’idée du combat du bien (le progressisme qui rime avec progrès) contre le mal (le populisme, synonyme de régression, obscurantisme, extrémisme).

Ce clivage correspond en effet à la réalité si bien décrite par Christophe Guilluy entre la « France d’en haut » et la « France périphérique », et aussi plus récemment dans l’intéressante étude de Jérôme Fourquet, L’archipel français (Seuil, 2019), qui confirme, statistiques à l’appui, les analyses de C. Guilluy.

Les partis de « droite » devraient prendre acte de cette réalité, car si E. Macron est à l’évidence le candidat idéal de la « France d’en haut », celle-ci demeure minoritaire (environ 40 %), la « France périphérique » ayant encore le pouvoir de faire basculer une élection.

C’est donc à la fois au sein de LR et du RN qu’une « révolution des esprits » est nécessaire en vue de constituer un pôle conservateur, national et social, seul capable de battre le « progressisme » affiché d’E. Macron, alors même que l’idée de progrès a pas mal de plomb dans l’aile ! Il est à noter que la notion de Progrès est à l’origine même de la gauche historique (cf. Condorcet et la Révolution), de même que le libéralisme est né à gauche… ce qui revient à dire que le camp d’E. Macron est symboliquement bien celui de la gauche, même si, de fait, toute la droite bourgeoise et fortunée s’est ralliée à lui sans hésiter. Face à lui, il y a une complémentarité certaine entre les électorats de LR (bourgeoisie) – en imaginant que cet électorat puisse se reconstituer, car à 8 %, LR ne représente même plus l’appoint nécessaire à une victoire lors d’un scrutin à deux tours ! – et du RN (populaire), une élection ne pouvant se gagner en faisant l’impasse sur l’un de ces deux électorats. Le problème est que l’on voit mal les leaders actuels de LR et du RN désireux de s’engager dans cette stratégie, je n’en vois pourtant pas beaucoup d’autres pour espérer l’emporter contre E. Macron et son « progressisme » libéral.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

12 commentaires

  1. Bonne analyse mais il faudra aller chercher plus loin que chez LR, mobiliser les abstentionnistes notamment, rallier les listes souverainistes et avoir un programme économique fiable pour retrouver la bourgeoisie partie chez lrem, car eux ne votent pas en fonction de conviction identitaires et ou sociétales mais en fonction du portefeuille. Et à terme, une personne charismatique mais moins clivante car l effet FN et la référence bidon au facisme semble fonctionner encore hélas.

  2. Le seul problème pour des alliances est qu’il faut des partenaires équilibrés en terme de force et une certaine cohérence d’ensemble. Hors, non seulement LR n’existe plus, mais l’immense majorité de son électorat a choisit son camp, celui de la France d’en haut, celui des “gagnants” de la globalisation, pourquoi reviendraient-il s’allier avec les “perdants”, représentés par le RN ? C’est fini, c’est caduc, il fallait y penser avant ! La Révolution ne revient jamais en arrière !
    Désolé, mais la droite nationale populaire et sociale ne peut plus rien pour sauver la droite conservatrice, dont l’électorat est déjà parti explorer d’autres horizons ! Et d’ailleurs, cet électorat était-il vraiment conservateur, ou simplement libéral ? Dans cette optique, les résultats sont donc parfaitement cohérents et ne constituent donc pas un accident…

  3. Ludo72, il ne s’agit pas de “sauver” la droite conservatrice mais de s’allier avec elle, 8%, c’est bon à prendre quand même. Et ainsi envoyer un message clair aux français.

    Le problème c’est que depuis 40 ans, le cerveau des français est lavé au progressisme depuis la maternelle jusqu’à l’ENA.

    Le conservatisme a été ringardisé par les évêques eux-mêmes.

    Je ne vois aucune possibilité pour 2022. Sauf l’apparition d’un ange auprès de Marine qui laisserait sa place à Marion. Et encore.

  4. Pour qu’un éventuel front commun de la droite souverainiste, patriote, identitaire et catholique puisse avoir une chance de se réaliser, il faut impérativement que MLP s’efface et cède la place à une figure moins problématique. Le nom Le Pen plombe tout le camp de la droite authentique. Pourquoi pas sa nièce Marion ?

    Il ne faut pas tomber dans le piège et le détournement du champ sémantique que nous tendent et pratiquent les socialo-bolchéviques judiciaires, politiques et médiatiques génocidaires à notre égard ! Le véritable progrès ou le progressisme sociétal se situe chez les catholiques (lire Rerum Novarum de Léon XIII et la doctrine sociale de notre sainte Eglise catholique), et non pas à gauche. Les socialo-bolchéviques, totalitaires et malades mentaux incurables, ne constituent qu’un ramassis d’épaves, de décadents, de dégénérés dont l’objectif principal est la destruction de la France, Fille Aînée de la sainte Eglise catholique. Les gauchistes sont des agents subversifs et partisans de la régression sociétale de la France. Autrement dit, le catholicisme est véritablement, authentiquement progressif pour l’être humain, le gauchisme est régressif, répressif, viscéralement totalitaire et intrinsèquement liberticide.

    A titre personnel, je me réjouis de la véritable humiliation électorale du LR, défaite historique que ce parti, peuplé d’opportunistes et d’arrivistes, d’escrocs et de profiteurs, a mille fois méritée. Wauquiez, l’escroc politique, pensait qu’il suffisait de mettre F-X Bellamy pour siphoner de nombreuses voix au RN. Cette misérable tactique a, heureusement, lamentablement échoué. Le LR est mort mais je ne le vois pas s’associer avec le RN.

    Je crains hélas que le front commun de la vraie droite n’aura pas lieu. La raison ? L’égo surdimensionné de tous ces cheffallions qui ont en point de mire le fauteuil et l’immense et l’appétissant fromage élyséens pour 2022. Tous veulent être chef et pendant ce temps, la maison France brûle dans l’indifférence générale.

    Tas d’irresponsables !

  5. Je croyais que le discernement était une vertu Chrétienne.

    J’ai appris par des médias que les catholiques pratiquants auraient voté en majorité pour LREM !

    Comment des gens qui se disent Catholiques et se prétendent pratiquantes peuvent-ils voter pour le programme du diable appelé « progressisme » ?

    Soit ils sont conditionnées mais alors par qui ? Voire naïfs et pour tout dire crétins (1).

    Comment de bonne foi peut-on en effet voter pour ceux qui défendent la dénaturation du mariage et donc la PMA, GPA, le droit à l’enfant pour tous, objet de consommation…
    Ceux qui attaquent la famille traditionnelle et veulent embrigader les enfants dès 3 ans et les former au plus tôt à la pornographie,
    Ceux qui soutiennent l’avortement de confort remboursé avec interdiction de la clause de conscience pour les médecins…
    Ceux qui vont vers l’euthanasie, la peine de mort pour les plus faibles des humains mais demandent le rapatriement des djihadistes terroristes condamnés à la même peine à l’étranger, …
    Ceux qui favorisent les très riches au détriment des classes moyennes et des plus pauvres,
    Ceux qui refusent de voir des racines Chrétiennes à la France ou à l’Europe et veulent islamiser par une immigration sans fin, prétendant en même temps laïciser, …
    Ceux qui ne disent pas un mot des agressions permanentes contre les Chrétiens, leurs églises en France et dans le monde,…
    Ceux qui auraient voulu transformer Notre-Dame en centre ‘’commercial ‘’ par une loi d’exception votée en catimini …
    Ceux qui aimeraient voir disparaître la France, sa langue, ses frontières, son art de vivre, ses coutumes, ses paysages à l’avantage d’un ultra-libéralisme mondialisé et inhumain,

    Enfin, vous qui vous dites Chrétiens, voire Catholiques, reprenez-vous !

    ———————-

    ‘(1) issu du lat. christianus (chrétien*) avec traitement -ianu > in caractéristique du fr.-prov.; l’évolution sém. s’explique p. euphém., le mot ayant dans un premier stade signifié « malheureux » (CNRTL)

  6. Ces catholiques là je les appelle cathos portefeuille: protéger son portefeuille d’abord, le reste je pense qu’ils s’en foutent complètement, mais ils veulent sauver les apparences.

  7. Les Chefs de LR ne collaboreront JAMAIS avec le RN ou d’autres souverainistes, ils ont été choisi et adoubé par le système pour cela.
    Wauquiez a été choisi comme “Young Leaders” en 2006 …Et Macron en 2012 … C’est dire ! Cherchez la liste de ces Young Leaders, vous y verrez beaucoup de noms connus. Y compris Nicolas Dupont-Aignan en 2001 …
    Rappelons que ces Youngs Leaders” sont des jeunes personnalités repérées par la French-American Foundation, et vouées à occuper une position de leadership et appelées à jouer un rôle important dans la relation entre les deux pays.

    Les électeurs, c’est différent, et ce qui reste d’électeurs LR (à mon avis une grosse partie des 8% de LR), ceux qui savent que les questions identitaires et morales sont prioritaires sur l’économie, ont déjà commencé à migrer ver les “populistes”.
    Il faut aller vers eux, et les encourager à franchir le pas …
    Il y a plus de réserves d’électeurs potentiels pour le RN, à droite, à gauche et chez les abstentionnistes, que pour LREM.

  8. 2019-2022 et plus, que reste t il à sauver?
    Il faut sauver la France des cathos collabos qui votent LREM? arreter la tiers mondialisation de la France? convertir les abrutis qui votent ecolos pour sauver la planete et sont incapables de sauver leur propre terre? defendre les curés ou éveques mous et/ou soumis voir francs mac voir pédophiles? empecher les attentats?les églises d’etre profanées,cramées?les constructions de mosquées?le hallal?les égorgements?les musulmans terroristes qu’on rapatrie pour les sauver de la peine de mort en pronant l euthanasie et l avortement?les voiles partout?
    liste non exhaustive….
    Il n’y a plus rien à sauver, ca ne va pas mal finir en 2022,la France est deja finie.

  9. Merci, Meltoisan, pour votre commentaire.
    Moi non plus, je ne comprends pas..

  10. LR partage à 100% les idées de LREM on ne voit pas très bien ce qu’ils feraient avec le RN.

  11. Passparla
    Je suis malheureusement totalement de votre avis .
    La France est finie . Les gouvernants successifs ont ouvert les portes ds tous les domaines : économiques: France vendue à la découpe, sociétaux déconstruction massive , immigrationniste : l UOIF est persuadé non sans raison de l islamisation de la FRANCE, l Église fait profil bas surtout pas de vagues
    Et ceci est en route depuis 30 ans
    Seul le RN s y est opposé sur qqes points
    Et il me semble impossible de faire machine arrière
    Surtout lorsque l on voit une grande partie des forces dites conservatrices rejoindre allègrement la LREM
    La vrie6droite patriote et souverainiste à été incapable de s unir depuis 2013 préférant les querelles d ego à la destinée du pays
    Les français au cerveau lave par une désinformation permanente me paraissent incapables d un sursaut

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!