Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La France est bien à droite

Extraits de l'éditorial d'Alexis Brézet dans Le Figaro :

5347119_1_545x460_autocrop"[…] Si le PS peut nourrir ici où là quelques espérances de gain, il le doit surtout à la percée du Front national, qui affaiblit mécaniquement la droite. Triste succès! Derrière cette façade trompeuse, la descente aux enfers continue. Épuisé idéologiquement, effondré électoralement, le PS, syndicat d'élus sans élus, est plus que jamais un astre mort guetté par la «pasokisation». Contraints avec Macron et Cazeneuve d'abjurer sous la pression des événements les valeurs emblématiques de la gauche, obligés d'organiser eux-mêmes leur propre disparition pour tenter de «barrer la route» au FN, les socialistes ne savent plus à quel saint se vouer. Les coups de menton de Manuel Valls ou le nouveau panache tricolore de François Hollande suffiront-ils à relever ce champ de ruines? Devant l'ampleur du désaveu populaire, il est permis d'en douter.

Mais la droite, elle non plus, n'a guère de raisons de pavoiser. Logiquement, vu l'état de la gauche, elle devrait voler de triomphe en triomphe: elle sauve les meubles, mais, sauf exception, sans susciter de véritable élan. Aux départementales, l'implantation de ses «notables» avait permis aux Républicains d'amortir le choc du Front national ; cette fois, ils l'encaissent de plein fouet. Pris en tenaille entre un FN dont la progression s'exerce principalement à leurs dépens et une gauche qui, dans son ensemble, s'affaisse sans s'effondrer, les candidats Républicains font dans nombre de régions un premier tour décevant. Raison de plus pour ne pas commettre d'erreur avant le second. […]

[La droite] doit, sans fausse pudeur, revenir à ses fondements: l'autorité dans les fonctions régaliennes, la liberté dans le domaine économique, la protection dans le domaine social et culturel. Faire non pas de Marine Le Pen mais de la France son unique obsession. La considérer dans son âme, sa culture, son identité. Elle doit remonter aux sources de la démocratie, c'est-à-dire entendre la voix du peuple plutôt que celle des experts. […]"

La contre-performance de LR connaît 2 exceptions notables : Retaillau et Wauquiez, tous deux engagés dans la Manif pour tous. Dominique Reynié, pro-dénaturation du mariage, est au contraire pulvérisé, le seul LR à finir 3ème ! LR-pro-Manif pour tous réussit électoralement, LR-anti-Manif pour tous est annihilé et remplacé par le FN. 

Avant d'intervenir publiquement hier soir, Sarkozy a réuni son état-major à huis clos : Luc Chatel, Rachida Dati, Eric Woerth, Nathalie Kosciusko-Morizet, Eric Ciotti :

« Après ça, qu'on ne me dise plus que la France n'est pas à droite. Elle l'est plus que jamais ! Les Français attendent que nous soyons fermes sur nos valeurs. L'effondrement de la gauche prouve que la seule ligne qui compte, c'est la nôtre. Celle d'une droite qui s'assume et sans tabou ». « Quand j'entends certains parler d'identité heureuse… ».

Mais dans les rangs des Républicains, des voix discordantes se sont fait entendre contre le mot d'ordre « ni fusion, ni retrait ».

« Tout doit être fait pour qu'il n'y ait pas un président FN », a lâché NKM.

« Nous enregistrons une forte progression du FN, il faut y réagir avec lucidité et sang-froid », a relevé Juppé.

Ce matin, à 11 heures, le bureau politique pourrait virer à la foire d'empoigne. Le maire de Bordeaux, qui n'avait pas prévu de s'y rendre, a changé ses plans pour être à Paris.

Partager cet article

26 commentaires

  1. Après les résultats place à la magouille UMPS …

  2. Il faut relever que ce vote FN constitue un désaveu cinglant du monde médiatique auquel les français ne croient plus. La gauche désavouée: bien sur, mais la pseudo droite alliée aux médias: réveil de la France profonde.

  3. C’est une faute de dire que la France est de droite. Elle est d’abord patriote et souverainiste.
    Ces mots transcendent les clivages partisans anciens. Il y a des patriotes et des souverainistes dans tous les partis, comme à l’époque du référendum sur le traité de Maastricht. Des électeurs socialistes, communistes, comme des électeurs de droite, se sont révoltés contre la classe politique.

  4. Le pays est de toute façon déjà ruiné moralement, socialement, religieusement, financièrement, militairement, politiquement en vue de l’Ordo ab chaos programmé de longue date par Albert PIKE et Cie, alors FN ou pas, on boira le vin de la fureur de Dieu jusqu’à la lie à moins que tous fassent pénitence et prient comme avec Jonas, ce qui relève de l’utopie absolue.
    Quand on voit l’obsession du FN chez Valls ou NKM, on se demande avec quoi ils carburent dans leurs têtes supposées démocratiques…

  5. Ce matin, c’est la panique à bord du bateau France. Il est aisé de repérer tous les “démocrates” pur jus ! Ils s’activent pour le deuxième tour, au programme : faire accepter au électeurs les plus influençables que le FN est le plus grand danger qu’il faut éradiquer.
    Le reste n’a aucune importance, on a même plus de nouvelle de la COP 21 !!!

  6. à quoi carburent NKM et Valls leur carburant, c’est la haine du peuple des sans-dents si chers à notre timonier national, la haine de la France voilà à quoi carburent ces indécrotables abrutis.

  7. Le vrai clivage, c’est :
    – les souverainistes (FN DLF LIGUE DU SUD UPR)
    – et les collabos (PS LR MODEM UDI etc..)
    Ceci étant, on se demande qui finance le groupuscule UPR qui a tout simplement et en pure perte empêché DLF d’atteindre les 5 % dans plusieurs régions.

  8. Je pense qu il faut cesser de s accrocher à ce concept périmé de clivage droite/gauche.
    Je pense qu il y a d un côté des gens de plus en plus conscients des enjeux et désireux de sauver notre pays, de régénérer notre civilisation, et de l autre des gens aveugles, dépassés. Et je suis gentille car, dans ce dernier “camp”, il y a aussi ceux qui sciemment veulent la destruction de notre civilisation et le basculement vers le néant…
    Heureusement, les lignes ne sont pas figées, les gens qui réfléchissent peuvent changer de camp. Pas du jour au lendemain en général, mais peu.
    Quant à nous, çatholiques, nous savons que le combat ne pourra être mené que dans la foi.

  9. Mais “peu à peu”, pardon…

  10. Droite, gauche, extrême-droite avec de telles analyses nos commentateurs experts n’iront pas loin. Le vote FN c’est avant tout le vote du peuple en colère devant l’incurie et les magouilles. Il n’est ni de droite, ni de gauche.
    Seules des lois électorales faisant fi de la démocratie ont permis au système de faire illusion et c’est terminé.

  11. “La contre-performance de LR connaît 2 exceptions notables : Retaillau et Wauquiez, tous deux engagés dans la Manif pour tous. Dominique Reynié, pro-dénaturation du mariage, est au contraire pulvérisé, le seul LR à finir 3ème ! LR-pro-Manif pour tous réussit électoralement, LR-anti-Manif pour tous est annihilé et remplacé par le FN”
    Je suis ému, c’est la première fois qu’on me reprend sans me citer ;). L’imitation est la plus sincère des flatteries 🙂

  12. Le choc, c’est qu’aucun de ses partis ne prétend vouloir respecter la loi naturelle, sans parler du Créateur et Rédempteur, donc encore un leurre, encore une fausse solution, une voie sans issue.

  13. Quand ils disent “candidats républicains” ça veut vraiment dire “candidats francs-maçons” !

  14. Voici encore les résultat de votre surdité, face aux Manifs pour tous.
    On ne jette pas 700000 pétitions à la poubelle sans conséquences, on n’ignore pas 1 million de personnes sans le payer un jour ou l’autre.
    Que la droite fasse enfin de la droite que diable!!!

  15. Quels seraient les scores si tant d’hommes d’église n’avaient – avec de pauvres arguments rudimentaires, et depuis au moins deux lustres – identifié le FN au “Mal” des “années les plus sombres de notre Histoire”. En fait, et quelles que soient ses imperfections, ce mouvement “lepéniste” fut le premier à dénoncer un mal qui risque de nous conduire vers les années les plus noires de notre histoire!
    Malheureusement, l’esprit desdites “Lumières”, qui anime nos gouvernants et les clercs progressistes, s’est montré par idéologisme primaire, totalement incapable de discerner et de hiérarchiser les périlleuses noirceurs qui menacent réellement les Français.

  16. Canabazes en accord avec vous mais il n’y a aucun espoir avec la prétendue droite.
    La droite est ailleurs.

  17. Et dans un temps certain les Français seront à la droite du roi de France, Lieutenant du Christ.

  18. « Tout doit être fait pour qu’il n’y ait pas un président FN »
    Ce genre de propos devrait faire l’objet de plaintes pénales et de sanction exemplaires !
    Si nous sommes dans une démocratie, le refus de la démocratie, devrait envoyer en prison ferme !!

  19. @Thibaud : Oui mais avec un traître et un imposteur de la tremps de Bruno Retailleau, La Manif Pour Tous ne devra pas se faire trop d’illusions.
    Heureusement, ne serait ce que pour la moralité, il n’a pas encore gagné.

  20. Godefroid, tu as raison, Retailleau n’a pas encore gagné.
    Bien plus, l’analyse des résultats montre que sauf
    recours aux abstentionnistes, il a virtuellement perdu.
    Il faut dire que pour les électeurs des Pays de la Loire, le choix est plus gay que gai.
    Entre Clergeau, le PS qui en est,
    Le transfuge Gannat (ex Milloniste) et qui en a
    Et le traitre de comédie Retailleau,
    Quel est le mois mauvais?
    A la limite, on aurait presque envie de se sentir soudain socialiste quelques instants dans un isoloir.

  21. @ Godefroid : C’était une private joke avec le SB qui a repris la phrase citée, que j’avais écrite dans un de mes commentaires la veille. Et je remercie le SB de faire ainsi de moi officiellement un commentateur politique ;).
    Par ailleurs, j’ai hâte de voir les sondages pour le 2nd tour qui seront intéressants pour la “dynamique” dans chaque camp : en particulier, la Gauche va-t-elle se “remobiliser” ou le climat de déconfiture, de suicide/psychodrame dans 3 régions et de fin de règne va-t-il aggraver la chute de la Majorité gouvernementale ? C’est ce qui s’était passé en 2004 et en 2010, où la Majorité de Droite aurait pu, sur le papier, conserver pas mal de régions mais le climat délétère avait démobilisé son électorat, et la Droite n’avait finalement conservé que 1 région métropolitaine continentale.
    Malheureusement, la brève période entre les deux tours va possiblement empêcher la publication de sondages sérieux durant cette semaine.
    Pour le moment, j’ai regardé les sondages publiés avant le premier tour (pour le 1er et le 2nd tour) et en les comparant aux résultats de dimanche, cela confirme mes premières analyses :
    LR n’est vraiment favori dans des triangulaires que dans les Pays de la Loire (Retaillau) et en Rhône-Alpes (Wauquiez) : dans ces deux régions, les sondages d’avant premier tour donnaient déjà LR vainqueur, alors que le score de LR au 1er tour était sous-estimé, ceux du FN et du PS sur-estimés. LR semble donc très bien parti dans ces deux régions.
    Le suicide du PS dans le Nord et en PACA peut permettre à LR de gagner 2 autres régions.
    Le PS reste assuré de 3 victoires, sauf peut-être en Languedoc où le FN, sous-estimé dans les sondages, peut créer la surprise.
    Dans le Grand Est, si on reste sur une triangulaire, Philippot semble assuré d’une victoire : les sondages le donnaient déjà vainqueur avec un score de premier tour sous-estimé.
    Reste 4 régions avec des triangulaires, où l’analyse des sondages du 1er tour n’est franchement pas réjouissante pour LR : absolument impossible de se prononcer en Bourgogne et en Centre où on est pas loin de 33/33/33 prévisibles pour les 3 listes, la Normandie semble franchement bien parti pour le PS, sauf démobilisation de la Gauche, l’Ile-de-France est très difficilement prévisible : Pécresse était donnée gagnante mais le FN était sur-estimé : impossible de savoir si c’est une bonne (moins de nuisance du FN ?) ou une mauvaise (moins de réserve de “vote utile” pour LR ?) nouvelle pour LR.
    En gros, tout dépend de la “dynamique” : en cas de forte poussée du FN et de démobilisation de la Gauche on peut avoir FN 6/ LR 4 / PS 2. En cas de remobilisation de la Gauche et de plafonnement du FN, ça peut faire FN 1/ LR 2/ PS 9. En cas de démobilisation de la Gauche et de plafonnement du FN, ça fera FN 1/LR 8/ PS 3.
    Et là on confirme que je suis un analyste politique, puisque mes commentaires aboutissent à dire que je n’ai pas la moindre idée de ce qui va arriver et que tout est possible :).

  22. Pecresse est anti LMPT et elle arrive devant.

  23. Sarkozy : “Les Français attendent que nous soyons fermes sur nos valeurs.”
    Slogan moult fois répété : les Français savent que Sarkozy et LR n’ont aucunes valeurs (Dati pour l’entrée de la Turquie en Europe, NKM pro adoption homosexuelle, Sarkozy pro Sarkozy…)
    “la seule ligne qui compte, c’est la nôtre. Celle d’une droite qui s’assume et sans tabou” : LR n’est pas de droite et n’assume pas les valeurs de la droite.
    LR, ce sont les tabous, comme sa “réunion” sur l’Islam, l’immigration…

  24. Echec personnel pour Sarkozy (choix de Dominique Reynié)… : Sarkozy doit démissionner.

  25. @Thibaud : Parmi les LR, je ne vois aucune liste qui puisse sérieusement espérer l’emporter.
    Retailleau en ballotage défavorable, ne peut compter que sur les abstentionnistes car il est dépourvu de toutes réserves.
    En effet, ceux des Villiéristes qui ont voté DLF au premier tour ne voteront jamais pour le félon Retailleau au second.
    Les opposants au nouvel aéroport de Nantes (qui sont la majorité des ligériens) pourront, s’ils ne votent pas FN être tentés de voter pour celle des deux autres listes qui comporte des opposants, donc la liste de gauche.

  26. Vu les compétences de Rachida Dati -je parle de celles en tant que garde des sceaux bien évidemment- on comprend que son avis est essentiel dans cette garde rapprochée de Sarkozy.
    Mais que faisait notre cigale aux temps chauds des voyages princiers au Quatar. C’est ce qui la rapproche de Sarkozy. Les Rolleix et les robes Dior, ça se reconnait à l’instinct!
    Malgré toutes ces turpitudes, elle a demandé une audience au Pape, qu’il lui a accordée, et se fait chantre des chrétiens en France…
    Ô tempora Ô mores!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services