Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La France est achetée par l’Arabie Saoudite et le Qatar

Philippe De Villiers était l'invité d'Anne Brassié dans son émission "Trésors en Poche", sur Radio Courtoisie, le 22 octobre 2015. Thèmes abordés : la corruption passée et actuelle des partis (affaire Urba), l'islamisme, l'arnaque européenne

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. URBA c’est bien DEXIA c’est mieux

  2. Pour une bouchée de pain
    Pas la peine d’avoir autant de “phéniciens” pour négocier si mal

  3. C’est une grande satisfaction que d’entendre M. Philippe de Villiers nous raconter “ce qu’il a vu” car il se fait le miroir de nos constats solitaires & douloureux.
    Oui, nous n’avons pas rêvé! Non, je n’ai pas rêvé : Il y a bien quelque chose de pourri au Royaume de France… et d’ailleurs.
    Il faut bien aussi reconnaître que “nos élites” enfin ceux qui sont censés nous représenter, et gouverner notre Pays, sont l’expression et le reflet de notre vide sidéral personnel et collectif.
    Nous sur-vivons dans un monde où la conscience est absente depuis fort longtemps : Réforme, Renaissance et Révolution Française bourgeoise et franc-maçonne… résultante de la philosophie dite des lumières (de lucifer.)
    Oui, nous mourrons de la maladie du vide : d’un vide de spiritualité vivante et vécue!
    Autrement dit : c’est “Le krakh de la Transcendance” qui fait que nous en sommes là.
    Après, bien sûr, nous pouvons aller dans les détails des conséquences, dans les différents domaines de nos vies personnelles et publiques… mais, en vérité c’est là que se situe la cause première de notre abaissement de conscience.
    Nous ne sommes plus reliés à Dieu, au Transcendant. Nous sommes en errance car nous sommes les esclaves aveugles du Prince de ce Monde.
    Nous sommes des déracinés : nous n’avons plus nos racines au Ciel ni sur La Terre. Nous sommes devenus des ombres et des zombies, devant les portes de l’enfer grande ouverte.
    La Loi Naturelle est absente de nos vies. Nous avons oublié que nous étions les enfants du Bon-Dieu, uniques et précieux pour devenir les esclaves “pucés” et consommateurs compulsifs des serviteurs de satan.
    Il suffit de dire NON et de se relier à La Transcendance… en premier lieu. Puis, la vraie-vie reprendra son cours car, de fait, nous renaîtrons et nous prendrons conscience de qui nous sommes.
    Merci M. Philippe de Villiers pour votre intégrité et votre humour.
    Une dissidente dans l’âme.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique