Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Culture de mort : Euthanasie / Franc-maçonnerie

La franc-maçonnerie pilote la “fin de vie”

On savait déjà que les "réflexions" menées sur la "fin de vie" étaient largement empreintes des idées de la franc-maçonnerie. Cet article de Correspondance européenne s'étend sur les collusions évidentes entre le gouvernement et les fils de la veuve sur le sujet de l"humanisme", avec un focus sur le cas de Jean Léonetti :

"Le rendez-vous était fixé au mercredi 8 octobre à l’Assemblée Nationale, à Paris : c’est là que les députés Alain Clayes et Jean Leonetti ont reçu de façon officielle et même sur demande du premier ministre français Manuel Valls, ni plus ni moins que Daniel Keller, Grand Maître du Grand Orient de France, Dominique Mantion représentant de la Grande Loge de France, et Catherine Jea Nnin-Naltet, présidente de la Grande Loge Féminine de France. Trois sommités de la franc-maçonnerie française, en quelques mots. Pour parler de quel sujet ? D’”accompagnement des personnes en fin de vie”. Sujet stratégique de toute évidence, puisque, dans le jargon dominant, synonyme d’euthanasie.

Tout d’abord cela prouve encore une fois – s’il était encore besoin de le prouver – la considération notoire dont jouissent et l’extrême influence qu’exercent les “tabliers” sur les politiques du gouvernement, ce qu’on avait déjà très bien saisi après la nomination de l’un d’entre eux, Patrick Kanner, à la tête du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et la participation de la ministre Taubira à la convention de la Grande Loge de France. Mais ce n’est pas tout.

L’un des deux délégués de Valls en particulier, Leonetti, cardiologue, possède un “pedigree” politique tout à fait particulier qu’il vaut la peine d’analyser: il est membre du Parti Radical français dont la stratégie politique a été depuis toujours – et fortement – influencée par la franc-maçonnerie. Ce n’est pas un hasard si à la base de leur programme on trouve depuis toujours l’humanisme, le laïcisme et le respect jacobin des droits de l’Homme.

En France, le Parti Radical a adhéré, en tant que personne morale, à l’UMP, ce qui lui a permis de conservé sa physionomie juridique distincte, un lien direct avec ses adhérents, l’accès au pouvoir, mais en conditionnant par là-même la ligne politique de l’UMP, dont ce n’est pas par hasard que Leonetti est vice-président depuis février de l’année passée. Leonetti s’est toujours occupé de thèmes bioéthiques et spécialement de la fin de vie : la loi promulguée à ce propos le 22 avril 2005 porte son nom, avec celui d’autres personnalités du gotha français, et également la déclaration des principes du mouvement “France moderne et humaniste”, de fait un courant interne à l’UMP.[…]

L’humanisme réclame l’euthanasie, la faisant entrer dans les “droits” individuels : chacun serait ainsi libre de décider pour son propre compte et de façon totalement indépendante, sans pressions ni de la famille ni de l’Eglise; en le laissant faire, dans le cas où ça se terminerait par le geste fatal, pour une question de… respect. Muets et inertes à regarder un proche qui nous est cher se suicider. Mais ce n’est pas l’unique aspect critique de l’humanisme : il réclame aussi une séparation nette entre Eglise et Etat, se dresse contre les crucifix aux murs des classes scolaires, contre la manifestation publique de sa foi, contre la tutelle du droit à la vie des enfants à naître, contre tout soutien économique aux écoles et hôpitaux, s’ils sont catholiques.

Voilà, Leonetti se forme et avance politiquement dans ce bouillon de culture. On n’est pas surpris davantage alors que, pour parler de fin de vie, il ait été organisé une rencontre avec les principales loges maçoniques françaises. Si ce n’est pas surprenant, ça n’en reste pas moins inquiétant et sombre… (Mauro Faverzani)"

Partager cet article

11 commentaires

  1. Divorce, contraception, avortement, “mariage” contre-nature, anti christianisme, euthanasie…..la FM vous “libère” pour mieux vous conduire en Enfer.

  2. Pour avoir assister au procès Bonnemaison et avoir fait le compte rendu des audiences à la demande d’Alliance Vita, je peux dire que j’ai été scandalisé par l’acquittement de ce monsieur. L’acquittement de monsieur Bonnemaison est une véritable tartuferie ou encore un mensonge, c’est une honte!!! Car le juge et l’avocat général avaient montré par leurs remarques au cours des dépositions des témoins et la plaidoirie de l’avocat général qu’ils étaient convaicus de la culpabilité de monsieur Bonnemaison. Mais on a assisté à un retournement de situation en l’espace d’une nuit, je pense que des ordres ont été donnés pour l’acquittement, ordres qui venaient de Paris.
    Et donc que les francs maçons soient à la manoeuvre pour la fin de vie n’est que la vérité!

  3. Allez “fils de la Veuve”,charité bien ordonnée commence par soi-même!!!
    Donnez l’exemple!!!

  4. Depuis 60 ans toutes les lois qui ont détruit la société française avec une patience de termite viennent des loges ou se côtoient et se congratulent nos politiciens qui font semblant de s’opposer devant les médias ….
    Je suis daccord avec LB :
    “au bout c’est l’Enfer !”

  5. La FM inspire les différents thèmes de la politique de “libération” que mettent en place les gouvernement successifs en France depuis 40 ans.
    L’avortement devient “une interruption volontaire”.
    L’assassinat d’un vieillard devient de l'”humanisme”.
    La dénaturation du mariage avec la suppression des notion de “père” et de “mère” sert à “libérer l’enfant des conditionnements familiaux”.
    Etc…

  6. La Franc-maçonnerie continentale rejette de facto, dans toutes ses obédiences, la réalité d’un être transcendant, créateur de l’homme. Elle pose par principe que la seule référence de l’homme c’est l’homme lui-même, avec toutes ses diversités fondant un relativisme le plus souvent hédoniste.
    Pourquoi reprocher aux maçons de vouloir construire la société selon leurs principes, selon leur anthropologie ? Pourquoi reprocher aux maçons d’agir de manière occulte s’ils savent que leur vision du monde est élitiste et ne sera jamais partagée que par quelques élus éclairés, illuminés ?
    Le principal obstacle pour imposer une vision relativiste est bien l’église catholique. Comme le disait clairement Vincent Peillon, elle doit être abattue ; il faut supprimer dans la société civile tout ce qui rappelle une vision théocentrique, néfaste car asservissant l’homme.

  7. L’éthique médicale est de soigner si possible, soulager toujours, tuer jamais. Ce n’est pas le rôle d’un médecin, mais celui d’un bourreau ou d’un exécuteur de donner la mort. Dans les pays où existent encore des exécutions capitales, ce n’est jamais un médecin qui tue sur ordre mais un exécutant qui exécute l’exécuté.
    Certes les avortements, les euthanasies, les infanticides et parricides existaient avant toute dépénalisation et existeront toujours. Mais au nom du principe de réalité et du confort moral des transgresseurs faut-il considérer que tout est acceptable ? Faut-il parce que le vol existe et qu’il est difficile de le contrôler le déclarer acceptable ? Ce qui est inacceptable c’est le relativisme moral d’une partie de la société occidentale, ou le profit justifie tout.

  8. Avec çà, la franc-maçonnerie veut interdire les critiques à son égard, on croit rêver .
    Ils veulent que le Mal soit appelé Bien et le Bien appelé Mal.
    Nous savons où est notre droit et notre devoir face à cette Synagogue de Satan (Apocalypse)

  9. Et la suite logique sera de légaliser le suicide. Pourquoi pourrait-on n’avoir le droit de se tuer que lorsqu’on serait en “fin de vie”? C’est trop injuste et ce n’est que de la discrimination dixit novlangue. On devrait pouvoir le faire tout le temps… Alors combien de temps croyez-vous que nous allons attendre avant que le seigneur de la mort n’envoie ses suppôts nous convaincre du bien-fait de la chose? À ce rythme-là… pas longtemps sûrement.

  10. Je voudrais rappeler avec force à ceux qui seraient tentés par Alain Juppé par réaction instinctive contre Sarkozy et/ou déception face au veléitaire Fillon, que ce monsieur est Franc Maçon
    ou des plus proches. C’est avec inquiétude je l’avoue que je vois et entends tout un pan de droite tomber dans “ces bras-là”.

  11. Les francs maçons ne sont pas élus !
    En plus ils se cachent !
    Ce sont des comploteurs.
    Au sein d’une Démocratie c’est de la HAUTE TRAHISON !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services