Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture : cinéma

La force missionnaire de la messe traditionnelle

La force missionnaire de la messe traditionnelle

L’acteur américain Shia LaBeouf dit s’être converti après avoir joué le rôle du saint Padre Pio dans un film qui doit sortir le mois prochain.

Jusque-là il n’avait pensé qu’à sa carrière et jamais à Dieu, et qu’il avait l’existence uniquement mondaine des vedettes, voire un peu plus puisqu’il a eu quelques ennuis avec la police et avec la justice. De religion juive par sa mère, le comédien de 36 ans raconte qu’il a abordé la préparation du film à l’une des pires périodes de sa vie. En novembre 2020, son ex-compagne, la chanteuse FKA Twigs, a déposé plainte contre lui pour violences conjugales, une affaire qui n’a pas encore été jugée. Très vite, l’acteur a annoncé sa volonté de suivre une thérapie. Mais il affirme aujourd’hui que la religion lui a offert un salut inattendu.

Peu avant le tournage du film il avait des idées suicidaires et avait essayé divers groupes de prière. Puis il est allé dans un couvent de capucins pour s’imprégner du rôle, et il a dû répéter la « messe en latin ».

La nouvelle messe, dit-il, s’apparente à un cadre « rationaliste de parole, parole, parole logique », qui « me prive du royaume du ressenti ». Alors que

« la messe en latin me place carrément dans le domaine du ressenti parce que je ne peux pas argumenter sur le mot, parce que je ne sais pas ce que le mot signifie, alors je reste juste avec ce sentiment qui me semble sacré et connecté. »

Partager cet article

Publier une réponse