Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française

“la foi doit rester une affaire strictement privée”

Mdixit Marine Le Pen lors de son discours d'intronisation, ajoutant même :

"Il appartient aux fidèles de mettre leur pratique religieuse en accord avec la République."

Dans son message du 1er janvier, Benoît XVI évoquait "la dimension publique de la religion" :

"D’une importance plus grande encore est la contribution éthique de la religion dans le domaine politique. Elle ne devrait pas être marginalisée ou interdite, mais comprise comme un apport valable à la promotion du bien commun. […] la religion est une force positive et propulsive pour la construction de la société civile et politique. […] Aujourd’hui encore, dans une société toujours plus mondialisée, les chrétiens sont appelés, non seulement à un engagement civil, économique et politique responsable, mais aussi au témoignage de leur charité et de leur foi, à offrir une contribution précieuse à l’engagement rude et exaltant pour la justice, le développement humain intégral et le juste ordonnancement des réalités humaines. Exclure la religion de la vie publique, c’est enlever à cette dernière un espace vital qui ouvre à la transcendance. […] La société elle-même, en tant qu’expression de la personne et de l’ensemble de ses dimensions constitutives, doit donc vivre et s’organiser en sorte de favoriser l’ouverture à la transcendance. C’est précisément pour cela que les lois et les institutions d’une société ne peuvent pas être configurées en ignorant la dimension religieuse des citoyens ou au point d’en faire totalement abstraction."

Partager cet article

26 commentaires

  1. Vous croyez vraiment qu’elle vise les catholiques?
    [Elle parle de “notre pays qui a été meurtri par des guerres de religions multiséculaires” (sic). Donc les catholiques. Puis “la participation publique directe ou indirecte à la construction de mosquées”. Donc les musulmans.
    C’est un fait : le laïcisme est incompétent face à l’islam. Car l’islam n’est pas qu’une religion. C’est donc politiquement qu’il faut combattre l’islam, sans se réfugier derrière la loi de 1905. MJ]

  2. arrfff… et les « sympathisants » de Marine qui disaient qu’il fallait attendre pour voir…
    On est dimanche soir et c’est tout vu : Sarkozy – Marine : même combat…
    Allez, les cocus, levez la main… Ne vous inquiétez pas : vous êtes les suivants d’une longue lignée… Deux siècles de cocus, ça vous permet de ne pas avoir l’air bête tout seul…

  3. De toute façon, les cathos feront ce qu’ils ont à faire . On leur a assez dit de la fermer pendant des dizaines d’années : on voit le résultat aujourd’hui…
    Il ne faut plus écouter ces charlots mais écouter le pape.

  4. Pas la peine d’attendre 2012 : la confirmation est arrivée encore plus vite que prévu !
    On pourra se coucher tôt, ce soir, en n’oubliant pas Bruno Gollnish dans nos prières !

  5. “Il appartient aux fidèles de mettre leur pratique religieuse en accord avec la République”… Est-ce à dire que les catholiques vont devoir accepter le travail dominical, l’avortement, le mariage homo, etc ? Car ce sont ou seront bientôt des lois de la République qui contredisent notre pratique. Nous devons donc changer la religion ?
    Quand on a dit que la fille du Président Cotelec était la candidate laïciste, on ne se trompait pas.

  6. Marine a viré les catholiques du FN, voilà le vrai tournant.
    Pour le reste, les 6000 nouvelles adhésions enrôlées par le FN ces dernières semaines ont eu pour effet d faire pencher la balance en faveur de Mme LePen à la tête du FN.
    Cette ” génération spontanée”, dont les motivations et les anciens parcours sont inconnus ( et mériteraient d’être connus), est née de l’impudent coup de pouce médiatique pour Mme LePen.
    De fait, les grands médias et en tout premier lieu, les chaînes d’information publiques, ont délibérément promu la fille de JM Le Pen. Mais chacun sait que ce que les médias font, ils peuvent rapidement le défaire .
    Marine Le Pen doit son élection à une imposture médiatique et une manipulation électorale de dernière minute. Elle n est donc pas légitime pour diriger un mouvement dont la mission est de s opposer au Système en place

  7. Ca commence mal : il n’appartient pas, pour un catholique, de mettre sa pratique religieuse en accord avec la république (celle-ci étant fille de la révolution).
    Si MLP veut les voix des catholiques, elle devra se documenter sur la religion et le sens des paroles : “rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu” et comprendre que le pouvoir temporel est subordonné au pouvoir spirituel (paroles du Christ à Pilate : “tu n’aurais sur moi ce pouvoir s’il ne t’avait été donné d’en haut”).
    Le pouvoir temporel ne peut pas faire n’importe quoi, il doit gouverner selon les lois naturelles inscrites dans le décalogue.

  8. Chirac et Marine même idée:
    “Aucune loi morale ne doit etre au-dessus des lois de la république”
    La Messe est dite.
    M. Gollnisch quitter ce parti qui devient national-socialiste.

  9. “il appartient aux fidéles de mettre leur pratique religieuse en accord avec la Republique” ,soyez francs maçons mes frères …

  10. “Il appartient aux fidèles de mettre leur pratique religieuse en accord avec la République.”
    Mouais, c’était pas Chirac qui disait peu ou prou la même chose en assurant que “les lois de la république étaient au-dessus des lois divines” ?
    Ca fait plus de 200 ans qu’on nous bassine avec la démocratie… oui oui oui, le bien peut revenir au pouvoir grâce à la démocratie… Il faut faire les choses de façon légale (en oubliant que la république est illégitime et que ce n’est pas parce que 200 ans et des poussières ont passé qu’elle est devenue plus fréquentable)… Et blablabla…
    On voit le résultat : en démocratie, c’est toujours le pire qui gagne. Forcément, il faut brosser dans le sens du poil, donc faire des compromis, se compromettre, compromettre la Vérité, la mettre sous le boisseau pour pouvoir séduire le plus grand nombre, le monde… Ce monde qui hait Dieu…
    Si ces laïcards savaient le coup de pied magistral quelque part que le Bon Dieu est en train de leur préparer !!! Leur république va exploser et c’est tant mieux !
    Parce qu’à la fin c’est Dieu qui va gagner, Il l’a certifié.

  11. Elle met ses idées en accord avec sa vie privée et les impose maintenant à tout le FN avec l’aide de ses petites favorites…

  12. “Il appartient aux fidèles de mettre leur pratique religieuse en accord avec la République.”
    Ce n’est pas un scoop, par rapport à ce qu’elle avait dit auparavant! Au moins les choses sont claires. Seuls ceux qui ne voulaient pas entendre ne l’entendaient pas.
    L’erreur est humaine, persévérer dans l’erreur est diabolique. Et le sauvetage de la France ne passe absolument pas par la déification de la république mais par les valeurs chrétiennes.

  13. Lorio écrit : “Marine Le Pen doit son élection à une imposture médiatique et une manipulation électorale de dernière minute. Elle n est donc pas légitime pour diriger un mouvement dont la mission est de s opposer au Système en place”.
    C’est exactement cela ! Notez aussi le taux considérable de l’abstention : 23% ! C’est énorme : presque un quart des adhérents à jour de cotisation (ayant payé 50 euros) se sont finalement abstenus ? C’est environ 5600 adhérents… qui se sont abstenus, ou qui ont été empêché de voter ?

  14. Sa stratégie? Remplacer Sarkozy sur l’échiquier politique en essayant de piquer des voix à gauche et à droite…
    On a vu comment les ouvertures du président de la république ont réussi.
    Le combat de la France se gagnera avec des idées et un programme mais pas avec de la politique politicienne.

  15. Tout cela devient ridicule, malsain cette passe de pouvoir en famille.
    Vraiment, Marine Le Pen a l’ambition de devenir Présidente de la Ripoublique??!!
    On a assez entendu parler de la défense du laïcisme, non merci!

  16. sarko marine même combat : même vous êtes tous … comment dire …
    ils n’ont rien à voir !!
    rien que par son passé !!!

  17. je crois rêver…vos propos ont l’air de se rapporter à un opposant féroce de la cause française et catholique… Restons justes, ne tombons pas dans le sectarisme étroit, aigri et excessif… restons catholiques et français… unissons ce qui peut l’être en face des dangers qui ne seront écartés que par l’union… C’est à douter que vous et les auteurs de commentaires ayez ce coeur, ce sens de la justice… et cette intelligence…
    [Parlez-vous vraiment de mon post ? Citer le Pape c’est un “sectarisme étroit, aigri et agressif” ?
    Sans blague.
    MJ]

  18. @Angela
    Ils se ressemblent pas mal
    avocats tous les deux,
    “Il appartient aux fidèles de mettre leur pratique religieuse en accord avec la République.”
    parler populaire tous les deux
    médiatisation à outrance
    A voir dans les actes politiques si la différence existe vraiment
    Simple échange d’opinions, évidemment personne ne peut prédire l’avenir

  19. “Il appartient aux fidèles de mettre leur pratique religieuse en accord avec la République.”
    Mais Madame c’est exactement l’inverse qu’il convient de faire ! La raie publique ne saurait imposer une législation contraire au décalogue et tout ce qui en découle et que nous enseigne Dieu par son Eglise.

  20. Surtout ne pas montrer que nous avons la Foi.
    Sauf celle de gagner en 2012 ou en . . . .

  21. La position de MLP vis à vis des “choses de la religion” me parait marquée au coin du bon sens politique et de la prudence. Sa position est en tout cas beaucoup plus intelligente et surtout honnête – et incomparablement plus catho-compatible – que tout autre écho de la classe politicienne qu’il nous est donné d’entendre sur le sujet.
    En revanche, je reste abasourdi et horrifié par la teneur d’une autre partie du discours de MLP, là où elle s’envoie une longue série de tirades au sujet de la place et du rôle de l’état. En fait, cette partie du discours aurait emporté la pleine adhésion et aurait pu être prononcé par Mélenchon ou encore Besencenot et autres sombres camarades de la même clique.
    Peut-être serions nous bien inspirés de poser la question de savoir si toute cette partie-là du discours est conforme à la DSE.

  22. A MJ : Comment imaginer que mon commentaire était contre ce que dit Benoît XVI ?
    C’est tout le contraire!!
    Quel manque de discernement…
    C’est votre étroitesse et celle des nombreux commentaires affichées dans les posts sur l’élection de MLP qui étaient visés…
    Evidemment!!!

  23. On trouve dans son discours du bon, du mauvais et du très mauvais, souvent imbriqués si bien qu’il est difficile de présenter une balance claire.
    Détail liminaire : lorsque les Français sont rabaissés à français, sans majuscule, c’est une faute (très fréquente, hélas).
    Commençons par les bons côtés : restaurer l’indépendance et la souveraineté de la France, sortir du carcan de Bruxelles, résister au mondialisme et à l’islamisme, tourner le dos au « zapping institutionnel du quinquennat », rejeter « les revendications liberticides de minorités qui cherchent à nous imposer leurs valeurs », relocaliser le travail…
    La politique d’immigration n’est explicitée qu’en passant, mais ses conséquences : islamisation, théocratie, délinquance, zones de non-droit, « dramatique assimilation à l’envers », financement des mosquées, horaires réservés, hallal imposé… sont bien prises en compte. C’est à propos de la menace théocratique qu’elle dérape en imposant ce qui n’est finalement qu’une « théocratie républicaine », la démocratie religieuse si bien analysée par Jean Madiran.
    On passe ainsi au mauvais côté, avec notamment son culte de la laïcité, de l’état et de la république. Nous découvrons que pour elle les paysans sont « les paysans de l’état », que notre patrimoine culturel est celui de l’état, que l’armée française est l’armée de l’état (combien de “morts pour l’état” ?)…
    Du très mauvais côté, il y a « tout pour les citoyens, rien pour les communautés », principe révolutionnaire bien connu, rien pour les communautés de base que sont les familles, rien pour les corps intermédiaires (j’espère qu’emportée par une idée juste, la concision de sa formule dépasse sa pensée).
    Et du pire, bien sûr, la prétention à vouloir privatiser la foi et mettre la pratique religieuse en accord avec la république.
    Sur ces points, on cherche ce qui la différencie de la nomenklatura dont parlait son père.
    Le FN avait pour symbole une petite flamme joyeuse. Ne la laissons pas s’éteindre.

  24. je n’avais pas fait attention à la deuxième phrase, ni même au “strictement”, je devais surement être déjà en train de m’étrangler, avant ou après l’appel aux hussards noirs de la république ou depuis la description de l’état “fort” et tout le tremblement.
    Comme Emmanuel, je me serais cru chez mélenchon, c’était un peu horrifiant.
    mais surtout, je ne pensais pas, naïvement c’est vrai, que ce type de discours viendrai immédiatement. Elle n’a (ou au moins fait semblant) donné aucun gage à la frange dite “ringarde”, rien sur la famille et un discours laicard au possible.
    Ce n’est plus de la dédiabolisation, c’est de la normalisation.
    lâcher la proie pour l’ombre…

  25. Tout le monde a t-il bien lu le passage litigieux ?
    « Dans notre pays qui a été meurtri par des guerres de religions multiséculaires, aucun culte ne doit empiéter sur la sphère publique ; la foi doit rester une affaire strictement privée et son expression ne faire l’objet d’aucune provocation.
    L’Etat doit donc censurer et sanctionner toutes les atteintes à la loi de 1905, s’agissant par exemple de la participation publique directe ou indirecte à la construction de mosquées.
    Il doit interdire l’aménagement d’horaires particuliers dans les piscines pour les femmes musulmanes ou l’introduction d’interdits religieux alimentaires dans les cantines scolaires.  Personne ne doit être conduit contre son gré ou a son insu à manger hallal.
    Au plan des principes, parce que cette question est centrale pour la paix publique, je répète que la République n’admettra aucune tentation théocratique. Il appartient aux fidèles de mettre leur pratique religieuse en accord avec la République.
    Quant aux groupes politico-religieux qui croient pouvoir, par des empiétements calculés et des provocations organisées, imposer leur loi, ils doivent apprendre que, notamment depuis Richelieu, il n’y a pas et il n’y aura pas en France d’Etat dans l’Etat.
    Parce que les dérives ont été trop nombreuses, ces principes doivent être réaffirmés et solennisés. »
    Il me semble que MLP ne vise que la Charia et en parlant des « pratiques religieuse » elle vise certainement les démonstrations politiques et subversives de « prière dans la rue ».
    A priori pas la morale chrétienne (elle même basée sur la révélation).
    Attendons de l’entendre plus avant sur cette partie du discours, j’espère qu’elle ne manquera pas d’être interpelée par un journaliste de la presse « catholique » ou de KTO ou RCF etc …
    Mais, de toutes façons, vu la puissance des forces mondialistes relativement à la France, si elle veut sortir du système avant qu’il ne s’écroule, la France sera “embarguée” et “irakisée” par le reste du monde jusqu’à épuisement…

  26. bonjour Marine et… adieu Marine

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]