Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La fin du mur anti-FN

De Rémi Fontaine dans Présent :

"Dans un entretien au Télégramme de ce mercredi, Marine Le Pen estime que « le mur anti-FN » est bien défoncé : « Il a implosé. Ne serait-ce qu’avec la consigne donnée par l’UMP qui a enterré ce qu’ils appelaient le “front républicain”. (…) Maintenant, ils ont évolué sous la pression de leurs électeurs et de leur base. Une très grande majorité des électeurs UMP se sentent plus proches de nos options alors que la plupart des dirigeants de l’UMP se sentent plus proches des socialistes. » […]

Tandis qu’Henri Guaino, ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, a critiqué les « leçons » de la gauche, le député Jean-Paul Garraud (Droite populaire), s’est interrogé sur la pertinence du maintien d’un cordon sanitaire (sanitaire pour qui ?) : « Les gens ne font plus la différence entre les partis au sein du bloc de droite. » Même si les gros dirigeants de l’UMP (Coppé, Fillon Juppé…) font encore gauchement de la résistance à droite, leur dérisoire « ni-ni » montre déjà un signe de faiblesse : oui, si le mur anti-FN (construit par la gauche avec la collaboration des « idiots utiles » de la droite piégée) n’a peut-être pas encore implosé, il est bien en train de se démolir…"

Partager cet article

4 commentaires

  1. Malheureusement, que de temps perdu…
    Espérons que, si la gauche passe, cela accélérera le mouvement.
    Si un Chassain se présentait contre l’un des caciques pour la direction de l’UMP, il ferait peut-être un score bien étonnant. Pour le moment, ceux dont on soupçonne qu’ils se présenteront sous tous plus proches de la gauche que de la France.

  2. J’ai entendu Moscivici dire ( à antenne 2 ?)que l’on ne pouvait comparer le PC ,membre du front de gauche, avec le FN car le PC c’est “le parti des 100000 fusillés”
    Pour rompre la digue séparanrt le FN de l’UMP il faut :
    dire que le PC était interdit en 39-40 car allié des Allemnds
    dire qu’ensuite il a eu des activistes pour cacher le fait supra
    dire que c’est la chambre du front populaire ( il n’y a pas eu d’élection entre 1936 et 1940) qui a voté les pleins pouvoirs au maréchal pétain.

  3. Coppé, Fillon, Juppé : l’un d’entre eux sera le candidat de l’UMP en 2017. Les problèmes de la France ne sont pas terminés

  4. C’est avant le 6 Mai qu’ il fallait le faire !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services