La fille de Claude François : “C’est douloureux de ne pas avoir été élevée par ses vrais parents”

Capture d’écran 2018-02-02 à 14.33.34À la veille du 40e anniversaire de la mort du chanteur, décédé le 11 mars 1978 à l'âge de 39 ans, une femme de 40 ans se dévoile. Belge, Julie Bocquet est la fille cachée de Claude François. Dans le documentaire Claude François le dernier pharaon, qui sera diffusé le 2 mars prochain à 20h50 sur les chaînes Paris Première et RTBF, Julie Bocquet témoigne pour la première fois devant les caméras de télévision. Elle a été adoptée à la naissance et était âgée de 10 mois lorsque Claude François est mort. Sa mère biologique a entretenu une "relation suivie" de plusieurs mois avec Claude François, peu de temps avant la mort du chanteur.

"Le père de ma mère biologique ne lui a pas laissé le choix. Il m'a placée dans une famille d'adoption".

"À 17 ans, j'ai rencontré ma mère biologique (…) Ensuite, j'ai rencontré des gens proches de mon père, ceux qui ont travaillé avec lui par exemple, et ils m'en ont dit du bien. Au début, je rejetais tout de lui et éteignais la télé quand il apparaissait. Avec le temps, j'ai appris à mieux le connaître et à le faire entrer dans mon coeur".

"J'aurais préféré que ma mère biologique soit là pour témoigner elle-même de son histoire mais elle est discrète". "Être reconnue symboliquement. Je n'attends pas de grands changements. Ma vie est hantée par cette relation impossible, interdite, rompue brutalement. C'est douloureux de ne pas avoir été élevée par ses vrais parents, mais je m'estime heureuse d'avoir eu des parents adoptifs présents qui m'ont tout donné".

Laisser un commentaire