Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

La Figaro : Alexis Brézet remplace Etienne Mougeotte

On se souvient du commentaire d'Alexis Brezet, alors rédacteur en chef du Figaro Magazine (et ancien du Spectacle du Monde et de Valeurs Actuelles), lors de la réédition du Camp des Saints de Jean Raspail :

B"(…) Cette histoire a été écrite en 1973. Elle ne pourrait plus être publiée aujourd'hui. Dans sa préface, Jean Raspail, qui a soumis son livre à des avocats, note que, si les lois anti-racistes Pleven, Gayssot, Lellouche ou Perben avaient un effey rétroactif, ce qui n'est pas le cas, son livre serait susceptible de poursuites judiciaires pour un minimum de 87 motifs différents.  Voilà pourquoi il faut lire le Camp des Saints, ce roman prophétique, qui a et qui fera grincer les dents des tenants de la France multiculturelle et du métissage universel. Il faut le lire ne serait-ce que pour mesurer combien la liberté d’expression a reculé dans notre pays depuis quarante ans."

Nous souhaitons à Alexis Brézet de faire du Figaro un espace de liberté d'expression, à l'heure où la grande majorité des médias sont fortement ancrés à gauche.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

14 commentaires

  1. Très bonne nouvelle, pourvu que la ligne éditoriale puisse alors vraiment s’ancrer à droite.

  2. On espère.
    Au passage, Raspail a écrit son livre en pensant à l’Algérie, mais n’a pas osé, d’où le bizarre bateau d’Indiens.

  3. La “droite” étant désormais passée dans l’opposition, il fallait, afin de conserver son lectorat, muscler quelque peu le discours du grand quotidien qui la représente officiellement. Ce que Dassault a fait en nommant M. Brézet à ce poste.
    Je ne vois là qu’une affaire de gros sous (bizness, en globish), et rien d’autre.

  4. Ceci dit on aurait préferé Eric Zemmour, Jean Sevilla ou Michel de Jaeghere ! Là on aurait été pleinement satisfait

  5. Franchement, Etienne!
    Oser mettre ce bouffon de Zemmour sur le même plan que Jean Sévilla, c’est choquant…pour ne pas dire offensant!

  6. Je l’ai rencontré en 2011 au pélé de Chartres: encore un qui en privé est plus réac que nous tous réunis…et qui sait parfaitement mettre son drapeau dans sa poche pour la gamelle!

  7. Attendons et soyons positifs. Le Figaro peut redevenir un vrai journal d’opinion et d’opposition… si tant est qu’il ouvre ses colonnes à des plumes de droite sans complexe dans lesquelles MM. Sevilla, Jaeghere et même Zemmour (pourquoi pas?) aurait la “liberté de blâmer”
    Il reste du chemin pour y arriver, certes, mais saluons cette décision qui va dans le bon sens

  8. Je ne comprends pas certains commentaires méchants. “le drapeau dans sa poche”. Ben voyons !!! Vous donnez une image détestable de la Droite Nationale

  9. Si j’ai bien compris le film, l’éviction de Mougeotte et son remplacement par Brézet sont un gage donné à la gauche par Dassault, qui a besoin du gouvernement pour vendre ses avions.
    C’est en tous cas ce que dit le Monde.
    Si c’est vrai, ce qu’a pu dire Brézet sur le Camp des Saints n’a pas grande importance.
    En gros, selon l’analyse du Monde, Dassault s’en moque, de la politique. Ce qui l’intéresse, c’est surtout de gagner de l’argent. Donc, virage du Figaro à gauche à prévoir (je veux dire : encore plus qu’avant).

  10. Et vous Alexis, vous faites quoi dans la vie ? Des commentaires fielleux sur internet entre deux pélés ?

  11. Je crains fort que tout ceci ne soit qu’un habituel vœux pieu de vouloir tirer les cheveux du journal des coiffeurs.

  12. Pas compris en quoi Alexis Brézet serait plus soumis à la gauche qu’Etienne Mougeotte…
    Je crois surtout que c’est un peu rapide pour en tirer des conclusions sur une nouvelle orientation du Figaro….

  13. Désolant de voir ces procés d’intention : attendez peut-être un peu avant de péremptoirement juger de la valeur d’un journaliste qui,semble-t-il, n’est pas f.m. Il saura,qui sait?,donner au journal bourgeois du nerf et une vigueur d’opposition, n’excluant aucune composante de ceux qui se reconnaissent dans le refus du socialisme immigrationiste,euthanasiant et progay.

  14. on ne peut pas être dedans et dehors… Brezet est un rabatteur pour bien-pensants; ni plus ni moins et de ce point de vu là il fait un excellent boulot.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services