Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La famille rapporte à l’Etat, qui ne le lui rend pas

De l'Union des familles en Europe :

A"Depuis 1994, les prestations familiales ne sont plus indexées que sur l’inflation. Conséquence pour les familles : en 16 ans, leurs allocations ont décroché de 30% par rapport à la richesse nationale. Alors, indexer les prestations sur la croissance serait une réforme hautement profitable ! Sauf … si c’est de l’enfumage ! […]

Avant 1976, aucune loi ne réglementait l’indexation des prestations, de sorte que les gouvernements s’en donnaient à cœur joie. Résultat : entre 1954 et 1976, les prestations ont décroché de 180% par rapport à la croissance.

En 1976, la loi avait prévu que les prestations devaient suivre la croissance ou le SMIC. En fait, les prestations ne suivaient même pas l’inflation. Le gouvernement d’alors avait été condamné par le Conseil d’Etat suite à un contentieux diligenté par les membres de l’UFE. Entre temps, les prestations familiales avaient décroché de 48% par rapport à la croissance.

Depuis 1994, étroitement encadrés par la loi, les gouvernements ont été tenus de revaloriser les prestations familiales de la stricte inflation, sauf quelques coups de canif (2003, 2008) qui les ont obligés à demander un vote au Parlement. A suivre strictement l’inflation, les prestations familiales ont perdu 30% de leur valeur par rapport à la richesse nationale. Le procédé est d’autant plus avantageux, en termes d’économies, que les recettes de la branche famille sont majoritairement assises sur la masse salariale. « L’écart tendanciel de taux de croissance entre les recettes de la branche et les prestations familiales tend donc à dégager, à législation constante, des marges financières » relevait ainsi la Cour des Comptes dans son rapport 2007."

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!