Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La fachosphère de gauche

La fachosphère de gauche

Quarante ans après l’accession de François Mitterrand à l’Élysée, Michel Onfray, interrogé dans Le Figaro Magazine, dresse un bilan accablant des deux septennats et montre la naissance d’un fascisme de gauche :

[La gauche] a acheté clés en main l’idéologie du politiquement correct des campus américains. Or, il se fait que, paradoxalement, ces campus américains fonctionnaient à la French Theory, autrement dit, à la soupe fabriquée avec Foucault, Deleuze, Derrida, bourdieu – une soupe bien américaine, genre Andy Warhol… La gauche française est devenue américaine. Avec son racialisme, son antisionisme, son éloge de la phallocratie et de la misogynie, pourvu que tout cela s’enracine dans la charia, son refus du débat, sa criminalisation de toute pensée qui n’est pas la sienne, l’usage de la violence physique contre cette pensée alternative, cet intersectionnalisme, donc, ressemble comme deux gouttes d’eau à un nouveau fascisme.

Mais le compagnonnage entre le fascisme et la gauche n’est pas une affaire nouvelle. De la présence du mot « socialisme » dans national-socialisme, une évidence sémantique et idéologique que l’on n’interroge jamais, à cette fachosphère de gauche qui monopolise le débat dans les écoles, les universités, la recherche, elle aussi subventionnée par l’impôt du contribuable, les médias dits du service public, mais aussi la plupart des autres qui, bien que privés, sont aidés par l’impôt eux aussi, en passant par le pacte germano-soviétique lui aussi un puissant impensé de la gauche, sinon l’origine politique de Mussolini, à gauche, la résistance aux fascismes du XXe siècle n’est guère venue de la gauche… Qu’on songe aux premiers qui ont traversé la Manche pour répondre positivement à l’appel du général de Gaulle : combien de députés issus du Front populaire ont-ils répondu présent à cette époque ? La plupart ont voté les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Il manque à la gauche un Nuremberg qui lui permettrait de repartir sur des bases assainies.

Partager cet article

27 commentaires

  1. la vérité rend libre (St jean Chap. 3).
    Aiment-ils la liberté, bien différente du “jouissons sans entrave” soixante-huitard ?

  2. Il faut absolument que cette gauche mas pas que, qui pourrit notre pays comme en 36 soit convoquée à un Nuremberg. Nous devons continuer de nous battre et surtout convaincre les jeunes générations de nous suivre car nous les anciens roulons pour eux et pas pour nous.

  3. Nous devons d’ailleurs faire une union des vraies droites afin de voter les lois qui libèreront la France de ce fascisme gaucho.

  4. Onfray commence à devenir intéressant !!

  5. Pour info, bcp de professeurs de l’enseignement privé sous contrat sont de gauche et anti-catholiques (ou opposés au dogme catholique). C’est eux qu’il conviendrait d’évangéliser en premier…. malheureusement je n’ai jamais vu de catéchèse des enseignants. Dommage.

  6. N’oublions jamais que dans national-socialisme, il y a socialisme, ce qui n’est pas un hasard ni un fait anodin ; en effet, la Gauche s’est toujours inspirée ou a toujours inspiré des idéologies totalitaires, pour une raison bien simple : elle refuse le réel …

  7. Quand est-ce qu’il reconnaitra qu’il fait partie du problème avec sa cathophobie maladive. Après avoir tapé sur l’Eglise et sapé toutes les valeurs chrétiennes dans ce pays, il ne faut pas s’étonner que le pays s’écroule. “Si vous n’évangélisez pas l’Algérie, vous la perdrez” disait Charles de Foucauld. C’est aussi la France que la déchristianisation à laquelle Onfray a tant contribué fera perdre si rien ne se fait. Que nos saints patrons prient pour nous

    • Soyons honnêtes. Si l’on suit de près l’actualité de Michel Onfray, sa “catho-phobie maladive” est derrière lui. Ses positions quant à l’Église catholique sont aujourd’hui plus nuancées: il reconnaît l’action en partie positive de cette dernière dans la constitution de notre pays, de sa culture et de ses valeurs. Et je l’ai même entendu dire lors d’une émission qu’il avait parmi ses connaissances des hommes d’Église et préférait s’entretenir ou débattre avec un curé traditionaliste qu’avec un prêtre conciliaire. Qui n’est pas totalement contre nous est déjà avec nous.

      • Très bien et tant mieux pour lui et pour nous

        Mais qu’il s’excuse aussi (et d’abord) pour sa cathophobie passée

        Il est bon et juste de reconnaître publiquement ses erreurs

      • Je suis de votre avis deniscor. Onfray cherche la Vérité avec honnêteté me semble-t-il, c’est pourquoi je le respecte.

      • D’abord ce n’est pas à lui de trier les prêtres catholiques avec qui il débat. S’il a des difficultés à s’entretenir avec des prêtres (c’est quoi “conciliaire”? Je ne connais que des prêtres catholiques ou orthodoxes). Il a parmi ses connaisances des hommes d’Eglise? Qui n’en a pas? Il a été élève chez des pères, donc bien sûr qu’il a des “connaissances”. Et je crains que ses bémols sur sa critique de la foi catholique ne soit qu’une posture pour ne pas se mettre à dos ses fans. Tant qu’il n’aura pas reconnu ses erreurs, je n’y croirai pas et il y a bien d’autres penseurs autrement plus fiables à écouter.

        • Lorsque Michel Onfray a déclaré avoir des entretiens avec des curés, il s’agissait, je suppose d’entretiens à bâtons rompus avec toute la latitude dans le choix de ses interlocuteurs. Je ne vois pas qui pourrait les lui imposer. Il n’a pas laissé entendre qu’il avait des difficultés avec les uns et les autres mais précisé qu’il avait trouvé d’avantage matière à discuter ou à débattre avec les curés traditionnels qu’avec les prêtres conciliaires (voir la définition de conciliaire dans un dictionnaire ou sur le net). Quant à une posture de sa part, il faudrait être soit son confesseur….. soit sa conscience pour l’affirmer pleinement et je ne suis ni l’un, ni l’autre. Et ceci pour satisfaire ses fans ? mais la majorité des “fans” d’Onfray sont des athées de gauche. Ses déclarations récentes devraient au contraire les révulser. Le bon larron a attendu la 12ème heure pour se repentir et le Seigneur l’a accueilli.

      • Il a quand même écrit “le traité d’athéologie”.

        • Onfray à mon avis cherche la Vérité avec une honnêteté intellectuelle que je n’hésiterai pas à comparer à celle de Simone Weil s’il pousse jusqu’au bout ses recherches actuelles. Simone Weil qui a illuminé toute ma vie a écrit des choses pas très catholiques avant de nous livrer sa merveilleuse spiritualité dans ses oeuvres et dans ses actes. Onfray est manifestement en recherche de Vérité, ne l’enfermons pas dans son traité d’athéologie, nous ignorons où sa recherche le mènera. Moi je lui fais confiance car l’honnêteté intellectuelle intransigeante se fait rare de nos jours.

  8. un certain nombre de collabos étaient aussi issus de la gauche. Quand De Gaulle arriva à Londres, il déclara n’y avoir trouvé que des juifs , et la cagouille (extrême droite). Aujourd’hui encore, la gauche fait les yeux doux à l’envahisseur, l’histoire se rejoue avec l’islam….

    • Certes, Gribouille, “cagouille” rime avec votre pseudonyme, mais je pense que vous vouliez plutôt évoquer “la Cagoule”, mouvement politique et militaire des années 1930, originellement nommé Organisation secrète d’action révolutionnaire nationale (Osarn) par ses fondateurs, dissidents de l’Action Française [cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Cagoule_(Osarn) ]

    • D’ABORD issue de la gauche. Le gros des collabos venaient de la SFIO ou du PC… et il me semble bien que ces partis sont de gauche !

  9. La “fachosphère de gauche”

    Ooooh, le beau pléonasme que voilà…..

  10. La fachosphère de gauche… Quel pléonasme !

  11. On découvre dans l ‘excellent livre de Michel Onfray consacré au Général de Gaulle et à Mitterrand que ce dernier suivait les conseils d’une astrologue. Effrayant.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]