Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

La “Droite populaire” approuve la votation suisse

Les députés UMP membres du collectif "La Droite populaire" ont salué l'approbation par les Suisses d'un durcissement du renvoi des étrangers délinquants :

P "C'est une vraie leçon de bon sens de nos amis suisses administrée à leurs voisins européens confrontés aux mêmes problèmes de délinquance. Le principe est clair : les étrangers qui respectent les lois du pays d'accueil sont les bienvenus, ceux qui les violent doivent faire l'objet d'une procédure d'expulsion après avoir purgé leur peine".

"La France devra bien, elle aussi, changer sa législation à ce sujet, si elle veut protéger plus efficacement ses ressortissants et les étrangers qu'elle souhaite accueillir. L'application de ce principe aura également une vertu pédagogique et dissuasive à l'égard de ceux qui seraient tentés de confondre hospitalité et laxisme".

Parmi la vingtaine de membres de La Droite populaire, on compte Christian Vanneste, Lionnel Luca, Philippe Meunier, Jean-Paul Garraud et Jacques Myard. Déposeront-ils une proposition de loi sur ce sujet ?

Partager cet article

8 commentaires

  1. Nos 5 Césars oseront-ils franchir le Rubicon ou, faute de joindre les actes à la parole, finiront-ils par se voir décerner le César du meilleur film comique.
    http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=-490111

  2. C’est un bon début, certes, mais cela ne résout pas le problème des délinquants français issus de l’immigration. Ce sont eux les principaux fauteurs de troubles et on ne peut pas les expulser.

  3. Que faisaient ces bons hommes lorsque Môssieur Sarkozy a aboli de fait la double peine pour les étrangers criminels ? Ah, ils devaient être aux Baléares ou à Tahiti…
    C’est bien beau d’être d’accord avec les Suisses deux ans avant les élections quand on a rien fait en France pendant vingt ans…
    Messieurs de l’UMPS, vous ne dupez personne, pas même vous !

  4. Ils appartiennent bien au parti qui a supprimé l’expulsion des immigrés irréguliers auteurs de délits (la “double peine”, comme l’avaient nommée les partis de gauche) en 2007 ?
    C’est vraiment le bal des faux culs, passer moi l’expression ! (Ou alors qu’ils me prouvent que leur entrisme au sein de l’UMP a une quelconque efficacité. Mais j’en en doute.)

  5. Cela irait directement à l’encontre de la décision de M. Sarkozy qui a fait supprimer la “double peine” (quel faux nom !) en son temps.

  6. ces gens-là sont sympas,mais ils n’existent que pour récupérer les votes

  7. C’est un faux problème : la quasi totalité des délinquants sont de nationalité française. Les autres sont de toute façon inexpulsables (parents d’enfants français)…
    Le seul intérêt d’une telle loi, c’est pour la première génération d’immigrés. Pas cinquante ans après.

  8. Ce sont les ramasses-miettes de Sarkozy…
    Lui le promoteur du traité euro-mondialiste de Lisbonne, qui ouvre nos frontières à tous les vents de l’immigration-invasion, lui le fossoyeur de la double peine, qui favorise l’installation des délinquants étrangers chez nous, lui qui a fait défiler les ex-pays colonisés sur nos propres champs élysées le 14 juillet…
    Non, Mariani, Luca et compagnie, assez d’hypocrisie, votre numéro de voiture balai de l’UMPS ne prend plus.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique