Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La Droite Libre critique les choix pris par l’UMP

Lu ici :

D "La Droite Libre déplore qu’une fois de plus, à l’issue d’une échéance électorale, le débat politique se focalise non sur les questions de fond mais sur le comportement des uns et des autres face à un parti légal que d’aucuns prétendent mettre au ban de la démocratie. Ce débat est la conséquence directe du choix qu’avait fait l’UMP en 2010, en dépit des mises en garde de La Droite Libre, de relever le seuil de qualification pour le second tour des élections cantonales, sujet dénué du moindre intérêt pour la totalité de nos concitoyens. Cette décision a eu pour effet d’éliminer l’UMP du second tour dans plus de deux cents cantons."

Partager cet article

8 commentaires

  1. Manipuler la loi électorale pour ses propres intérêts peut se retourner contre soi, si le vent tourne.
    L’arroseur arrosé quoi.

  2. Le boomerang, non ?

  3. Tripatouiller la loi electorale a des fins partisanes, c’est mal.
    Mais parfois meme le diable porte pierre: en l’occurence, la quasi-disparition des triangulaires est sans doute une bonne chose:
    1) quant a la coherence du systeme a 2 tours, d’une part: si l’on peut etre elu en triangulaire avec 34% des voix, pourquoi ne pas faire comme les anglais et se contenter d’un systeme de “1st past the post” a un tour ?
    2) quant aux effets: il est bon non seulement que des UMP aient besoin d’electeurs FN au 2nd tour, mais aussi que des FN aient besoin d’electeurs UMP – c’est comme cela que progressera l’esprit d’ “addition” (sinon d’union) des droites.
    Il serait peut-etre preferable d’aller jusqu’au bout, et de ne plus retenir que les 2 premiers candidats, quel que soit le score des uns et des autres: le systeme actuel de “seuils” a des effets pervers, car il fait que certains (l’UMP au 1er tour de ces cantonales, par ex.) ont interet a une faible participation.

  4. Le boomerang ! On ne va pas pleurer sur eux !

  5. La Droite Libre ne manque pas d’air : certains de ses membres ou proches sont les promoteurs de ce relèvement du seuil pour le second tour et C. VANNESTE avait même suggéré qu’on interdise les triangulaires, afin évidemment d’éliminer le FN au second tour des législatives.
    Ils ont tous voté la réforme territoriale applicable en 2014 qui aggrave encore les obstacles pour le ”troisième parti” qu’était alors le FN : devenu le second parti ou le premier parti dans 20 % des cantons, les barrières établies se retourneront contre l’UMP dans bien des régions.
    Les gens de la Droite Libre seront les premiers arrosés, car ce sont pour beaucoup des élus de régions, départements ou cantons dans lesquels le FN fait ses meilleurs résultats. Il sont déjà potentiellement morts politiquement, faute d’a&voir eu le courage de mettre les pieds dans le plat quand il le fallait sur la question du Front dit républicain. Ils ne l’ont pas fait, et c’est bien tard pour crier haro sur leurs dirigeants.
    Le vrai courage politique c’est de précéder l’évènement, ce n’est pas d’en établir le constat après coup.

  6. Ce n’est pourtant pas une nouveauté que les tripatouillages des lois électorales produisent des effets boomerang.

  7. hé pan sur leur “bec”,vivement demain!en leur souhaitant une bonne raclée,du balai tout çà!!!

  8. Le genre de chose qui fait plaisir à lire!
    Si au moins ça pouvait les faire réfléchir, et surtout agir selon ce que veulent vraiment les Français.

Publier une réponse