Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La droite ferait mieux de se livrer au devoir d’inventer

D'Yves de Kerdrel dans Valeurs Actuelles :

"Plutôt que
de faire sa rentrée sur un droit d’inventaire, qui ne saurait être
pratiqué que par Sarkozy lui-même, l’opposition ferait mieux de se
livrer au devoir d’inventer.

Mark Twain a écrit cette phrase très juste : « La gauche invente des idées nouvelles que la droite adopte sitôt qu’elles sont usées. » C’est ce qui vaut sans doute à notre cher et vieux pays d’avoir « la droite la plus bête du monde »,
pour reprendre la célèbre formule de Guy Mollet. La gauche a inventé ce
crime contre la croissance qui s’appelle l’ISF. La droite chiraquienne
l’a repris à son compte et l’a même durci. La gauche a inventé les 35
heures. La droite, en raison des mesures alors prises par François
Fillon, les a légitimées et en a fait un acquis social. La gauche a
inventé l’écologie politique. La droite l’a reprise à son compte pour en
faire l’insupportable principe de précaution. […]

Plutôt que de laisser, pendant tout cet
été, le monopole de la parole publique à des socialistes qui n’avaient
rien à dire, rien à proposer, rien d’autre à faire que d’imaginer la
France de 2025, la droite aurait mieux fait de se distinguer par un
devoir d’inventer au lieu de s’invectiver par des petites phrases sur le
droit d’inventaire. C’est à la droite qu’il revient aujourd’hui
d’inventer les solutions pour redresser le pays que les socialistes
mettent au bord du dépôt de bilan. C’est à la droite qu’il revient de
recréer les conditions d’un ordre républicain, pour permettre un retour à
la sécurité, une baisse de la délinquance et un arrêt immédiat de
l’immigration. C’est encore à la droite qu’il revient de permettre à
chacun de travailler aussi longtemps qu’il le souhaite, de créer de la
richesse sans être spolié et d’inventer sans être bridé. […]"

Partager cet article

16 commentaires

  1. droit d’inventAIRE, ce serait peut-être mieux (dans le titre). Sinon, ça fait mauvais jeu de mots.
    YB
    [Non, là il s’agit vraiment du devoir d’inventer. Voir le 1er § MJ]

  2. C’est quoi l’ordre républicain?

  3. M. De Kerdrel, j’apprécie toujours vos articles, ils ont selon mois le mérite d’être clair, et de traiter directement les sujets sans langue de bois. Mais cette fois ci, je vous interroge Monsieur, croyez vous que dans son ensemble la droite ait envie d’inventer quoi que ce soit? J’en doute. Ces gens là dans leur grande majorité reviennent périodiquement aux affaires, ils le savent depuis plus de trente ans et se foutent éperduement de l’avenir du pays. Ils entretiennent leurs prébendes, tout comme les socialos, et c’est bien pour cela que l’on les nomment UMPS.

  4. Bravo pour votre commentaire , qui est exactement ce que nous attendons de la droite et qui je dois dire en ce moment nous decois….merci a vous Monsieur

  5. Le mal est si profond qu’aucune potion ne semble pouvoir en venir à bout. C’est un “remède de cheval” qu’il faut à la France, comme l’annonçait déjà, cité par Louis Pauwels, le Pape Pie XII dont plusieurs prophéties ont été confirmées par l’Histoire:” Une succession de gouvernements faibles, laxistes, démagogiques laissera se désagréger le sentiment national et les valeurs élémentaires. Une réaction brutale des forces vives et populaires mettra fin à cette déliquescence voulue par certains, tolérée par d’autres. Pour ne pas sombrer, la France changera de régime sans douceur.”
    Quarante-cinq de nos rois ont bâti en 1.500 ans, le merveilleux pays qu’ils nous ont légué, que, sans y être parvenus encore, certains ont voulu mettre à mal depuis 1789, mais dans le coeur et les gènes des Français de souche survit la dévotion monarchique qui anima les générations de leurs ancêtres.
    C’est dans l’adversité que se forge le destin des nations. Peut-être, alors, sera-t-il nécessaire qu’une bonne épidémie survienne, de peste ou de choléra ? Alors, les Français se précipiteront pour implorer la Bonne Mère, dans leurs églises ou, du moins, dans celles qui auront résisté à la folie destructrice républicaine. Alors, partout des procession imploreront-elles la Pitié de Dieu. Si cela doit survenir, s’il en est ainsi dans les desseins de Dieu, alors vite !
    Mais si Dieu n’existe pas, alors tout est permis. Et l’homme est un loup pour l’homme. Sans fondements religieux, la morale républicaine n’est que mauvaise éponge, remplie de “bons principes” qui s’échappent à la moindre pression

  6. Tout cela est bien beau, mais où est la Droite ? De quelle Droite parlons-nous ? Hélas depuis longtemps déjà il n’y a plus de Droite en France, car la Droite parlementaire est tout sauf une Droite ! C’est une Droite révolutionnaire, qui en aucun cas ne peut revendiquer le droit d’être le porte-parole de la réaction. Or la vraie Droite française est fondamentalement réactionnaire, ou encore contre-révolutionnaire et donc anti-républicaine. Il faudra bien un jour que les Français le réalisent pleinement !

  7. @katlen : ce n’est pas la droite qui vous déçoit, c’est l’UMP.
    Droite médiatique ou gauche de gouvernement : ils sont tous francmacs… Voilà plus de deux cent ans qu’ils s’appliquent à la destruction de la société chrétienne, particulièrement catholique.

  8. Fille ainée de l’Eglise, la France ne retrouvera sa grandeur et son rôle de responsabilité que Chrétienne et Royale. Vienne Louis XX !

  9. Non, non, non, à droite les idées ne manquent pas, c’est le “personnel” qui est défaillant; c’est une génération d’hommes “politiques” qui est à remplacer. Le Peuple attend les changements que l’Oligarchie, adoubée par le système médiatique, lui refuse. C’est probablement le rôle de “légitimation” des hommes et des idées par le système médiatique qui est à proscrire.

  10. Retirée la cause des causes : la cause finale = le vrai Dieu, tout est absurde et mortifère.

  11. « valeurs actuelles » est descendue en flammes par – rue89 –, cette revue fait-elle trop d’ombre à la gôche de p’tits bourg beaufs ?!
    Il n’y a que ce qui dérange qui est combattu.
    @ BELIN Y : république OU « raie-publique » ? qu’est-elle en fin de compte si ce n’est ça, une fille publique que des politiques lèsent (avec un B) à tour de rôles mais en se faisant payer ?!
    « …les Français se précipiteront pour implorer la Bonne Mère, dans leurs églises … »
    N’est-ce pas ce qui ce passe tous les dimanche à la fin des offices ? Du moins là où je vais !
    Oui – Déocat – de quelle droite parlons-nous ? Sûrement pas de celle qui a été poussé dehors l’année dernière. Parlons de celle qui fera revenir aux manettes des hommes fidèles à nos valeurs française, pas à un embrouillamini de professionnel de la politique qui ne pensent qu’à la monnaie qu’ils vont accumuler, pas au peuple de France, encore moins à notre France !!

  12. Il n’y a pas d’opposition ni de droite, il y a un grand parti unique communiste UMPS qui lâche quelques avantages aux membres de la Nomenklatura.
    Pour se maintenir au pouvoir, ils répriment tout mode de contestation, il n’y a plus aucune liberté individuelle et une grande psychose dans ce pays.
    La preuve : promenez-vous dans les villages ou villes moyennes, ce ne sont que des déserts, tout le monde se barricade et a peur de faire savoir ses opinions.

  13. à l’intention de Maye communiqué du 22 août.
    Oui, la seule solution est un retour à la Royauté.
    Hélas, Louis brille surtout par son côté blingbling sans aune capacité ni courage politique

  14. C’est l’événement qui fait l’homme. Le duc d’Anjou, futur Louis XX, est l’hétitier de nos rois. On ne peut pas l’accuser de “bling-bling” car il est fort discret. Il se situe au-dessus des partis politiques. Il assumera son rôle et sa fonction lorsque, exsangue, à toute extrémité, la France le lui demandera

  15. Pour découvrir qui est le futur Louis XX, voir sur Internet : “Louis XX, Présentation des Princes à l’Hôtel des Invalides”

  16. Gauche et Droite, un piège redoutable, en public on se combat, on s’engueule même avec conviction, on se menace, mais derrière dans les coulisses, on se fend la gueule, on gueuletonne, on s’octroie beaucoup de fric, pour une raison simple et majeure :
    ‘Tout ce triste et infect monde, est Franc-Maçon’
    La comédie se joue depuis si longtemps, et les gens ne voient rien, ne comprennent rien, et vont urner comme des C…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services