Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La droite est incapable de s’unir au moment des élections

Lu dans Les 4 Vérités :

L "Samedi 1er octobre, le socialiste Jean-Pierre Bel a été logiquement élu à la présidence du Sénat – où la gauche a gagné la majorité absolue lors des élections du 25 septembre dernier. On notera, au passage, que le candidat socialiste a obtenu plus de voix (179) que le sénat ne compte de sénateurs de gauche (177), alors même que 5 bulletins (probablement venant de la droite) sont blancs ou nuls, et que la centriste Valérie Létard a obtenu 29 voix. Autrement dit, une nouvelle fois, nous constatons que, malgré les incantations, la droite est incapable de s’unir au moment des élections, au contraire de la gauche.

Mais revenons un moment sur la candidature Létard. La première chose qui saute aux yeux, c’est que Valérie Létard remercie bien mal la majorité. Alors qu’elle ne pèse pas grand-chose au plan électoral, elle a obtenu un strapontin gouvernemental. Elle a même été désignée comme tête de liste aux dernières régionales, alors qu’elle ne cesse de dire tout le bien qu’elle pense des socialistes. Et, pour ces sénatoriales, son élection a été assurée par l’UMP – à la demande insistante, dit-on, de Gérard Larcher. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Mme Létard n’a pas la gratitude facile! La raison de sa candidature au plateau (en dehors du clin d’oeil appuyé à la nouvelle majorité sénatoriale, que tout le monde aura compris) a été ainsi présentée par Mme Létard elle-même : « Porter le message que la vie politique n’est pas bipolaire ». Or, de toute évidence, aux élections, la vie politique est bel et bien bipolaire. On peut le regretter. On peut préférer le suffrage proportionnel au majoritaire. Mais, on ne peut pas faire comme si, au moment décisif, il n’y avait pas un bloc de gauche contre un bloc de droite. Entre lesquels les centristes sont obligés de choisir."

Partager cet article

3 commentaires

  1. Face à la gauche unie, la droite, est-ce seulement l’UMP et une partie des centristes ? Au Sénat, certes. Mais comment en est-on arrivé à redonner le Sénat à la gauche ?
    Si la droite ne s’était pas amputée de 15 à 20 % du corps électoral depuis 1986, sans doute aurait-elle pu réformer la France et empêcher la gauche de se faire réélire et de reconquérir le pouvoir qu’elle lui laisse chaque fois après avoir trahie ses électeurs.
    Est-on légitime quand on a été élu par 30% et qq du corps électoral ?

  2. Par définition, la république est le régime de la division. Tout ce qui est républicain est divisé, c’est un système de clans, c’est le régime des partis. Seul la monarchie unit, le Roi étant au-dessus des partis et ne votant pas. Louis XX, l’Aîné des Capétiens et Roi de France de droit, ne vote jamais, étant au-dessus des partis, et n’appelle pas à voter pour tel candidat.

  3. Valérie Létard par ses positions pro mort et contre la Famille est bien pire que certains socialistes! Il faut dépasser le clivage gauche droite et se battre sur des valeurs ! les valeurs fondamentales ne sont ni de gauche ni de droite, par ailleurs le système républicain est un système de magouilles et nous le voyons bien en cette occasion. Donc il faut sortir du système.Il faut rejoindre http://maisonroyaledefrance.fr/

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services