Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

“La droite a un problème avec les questions de société”

C'est Hervé Mariton qui l'affirme. Le dernier épisode sur l'avortement ne fait que confirmer cette appréciation.

Partager cet article

7 commentaires

  1. De la part de M. Mariton, c’est quand même fort ! Où était-il ces derniers jours ?

  2. Non, c’est nous qui avons un problème avec la “droite” sur les questions de société. La “droite” n’a pas de problème, ils sont de gauche.

  3. Je voudrais faire un sort à un argument parfois entendu : l’embryon ne serait pas un enfant, il n’y aurait dons pas meurtre lors d’un avortement.
    La question, à mon sens , n’est pas de savoir si l’ embryon est ou non un enfant. Evidemment ce n’en est pas un. La question est de savoir si c’est un être humain. L’être humain que vous êtes a été enfant, adolescent, il est sans doute adulte aujourd’hui, peut-être vieillard demain si ce n’est déjà le cas. Mais avant tout cela il a été oeuf, embryon, foetus, bébé. A quelque stade de son évolution que vous supprimiez un être vivant d’espèce humaine par un acte volontaire, c’est un meurtre. Il n’est pas niable qu’un foetus est un être vivant. Il n’est pas niable davantage qu’il est d’espèce humaine.

  4. Pas “la droite” mais “sa droite” car celle-ci vivant sous cette fausse étiquette (UMP et UDI) est sous la coupe des idées de gauche depuis le début des années 60 ( 1968 n’étant que leur reddition en rase campagne sur le plan idéologique) A force de lâcheté nous lui devons à “sa droite” d’être dans la situation catastrophique que nous connaissons.

  5. Gosselin, à la tête de l’amendement sur le déremboursement de l’IVG, affirme sur LCP que la loi Veil avait créé un équilibre…

  6. L’UMP est néo-libérale et s’accorde ainsi parfaitement avec les idées de la gauche. Ils n’arrêteront pas ce qui est bon pour les affaires, et rien n’est meilleur que créer des générations décervelées, uniquement préoccupées d’elles-mêmes et de consommation. Pour obtenir ça, on coupe leurs liens familiaux, amicaux, amoureux, et on les déracine. Le mariage pour tous, la PMA, la GPA, le divorce facilité, la déconstruction de l’enseignement de l’histoire et de l’enseignement tout court, l’euthanasie, l’avortement, la mondialisation concourent tous à la déshumanisation souhaitée par le commerce.
    L’UMP ne remettra rien de tout cela en cause, qu’on se le dise.

  7. D’accord avec A.F !
    @aaa
    Je rappelle que l’avortement n’est pas un meurtre mais un ASSASSINAT !
    La préméditation ne fait AUCUN DOUTE.

Publier une réponse