Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

La douleur des enfants adoptés

Lu dans Le Monde :

A"En
1981, peu après sa naissance, Kharla a été achetée au Brésil par ses
parents français
. Elle se bat pour retrouver sa mère biologique et faire
connaître la douleur des enfants adoptés
frauduleusement. […] La jeune femme considère qu'elle
ne s'en est jamais remise : "J'ai été volée et adoptée, ce vide qui m'écrase est terrifiant." Depuis qu'elle connaît son histoire, Kharla n'a qu'un but : "Je veux retrouver ma mère biologique et je me bats pour la reconnaissance de la douleur des enfants issus de l'adoption." […] Au-delà du besoin de connaître ses origines, elle se dit opposée au principe même de l'adoption, "excepté pour des cas particuliers, dans la même culture et la même région de naissance de l'enfant". […]"

Et les fous qui nous gouvernent veulent légaliser la privation de père ou de mère !

Partager cet article

6 commentaires

  1. “Kharla a été achetée”… On dirait une chose naturelle… Pour kharla en revanche : “elle a été volée”.. C’est encore mieux !…
    le jeu de Cluedo commence dans le cercle des LGBT : Kharla va-t-elle retrouver l’utérus qui l’a louée ?
    Un acteur principal au cœur de cette passionnante intrigue : le rôle que pourrait jouer la Taubira en tant que Ministre de la Justice. La voilà donc chargée de retrouver l’utérus qui donna vie à Kharla…. En espérant que (comme dans tout Cluedo) cet acteur majeur ne joue pas un double-jeu ….

  2. J’avoue que cet article me met un peu mal à l’aise car d’un cas particulier particulier particulièrement immonde on tenterai de tirer des généralités sur l’adoption, qui fort heureusement ne se déroule que très rarement dans de telles circonstances.
    Ce qui est certain, c’est que l’odoption n’est pas une chose simple, et que ce sont des enfants qui demanderons une toute particulière attention.
    Pour autant, il convient de redire que c’est un acte assurément en faveur de la vie qui se déroule bien dans bien des cas.
    Et il faut plutôt dire que c’est bien à des couples hétrosexuels qu’il faut réserver cela, et ce pour l’équilibre de l’enfant ainsi adopté

  3. Outre l’adoption, il y a déjà des faits (à légaliser? selon le raisonnement bien connu “puisque ça existe, autant en faire une droit”) de vente d’enfants
    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/un-nourrisson-mis-en-vente-sur-le-bon-coin-par-son-pere_1156090.html

  4. Heureusement encore qu’il y a l’adoption. AC n’est pas parce que cette fille a des problèmes d’identité que c’est le cas pour tous les enfants adoptés. Loin de là !

  5. Un témoignage parmi tant d’autres de même nature.
    Quelle sera la réaction psychologique d’un adolescent né par insémination artificielle quand on lui dira que son père est un spermatozoïde d’un donneur anonyme impossible à retrouver?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services