Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La discrimination négative vis-à-vis des Français de souche européenne

Malika Sorel revient sur la polémique autour des quotas dans l'équipe de France de foortball. Extraits :

B "Il est aujourd'hui important de se remémorer le comportement inqualifiable de certains joueurs de l’équipe de France de football lors de la dernière coupe du monde. Les langues s’étaient alors déliées pour porter à la connaissance du grand public l’absence totale de cohésion, le regroupement selon l’ethnie d’origine, la dictature exercée par certains joueurs pour lesquels on était allé jusqu’à imposer un certain nombre de contraintes à l’ensemble de l’équipe, y compris d’ordre alimentaire et sanitaire (douches séparées). Se souvient-on encore du préjudice énorme que cette « équipe » avait alors fait subir à la France en salissant son image devant les téléspectateurs du monde entier ?

Au micro de RTL, Christophe Dugarry révèle que le soir de 1998 où la France vient d’être sacrée championne du monde, alors que les joueurs prennent des photos dans les vestiaires, Lilian Thuram lance un : « allez les blacks, venez on va faire une photo tous ensemble ! » Imaginez que c’eût été un joueur blanc qui ait lancé « allez les blancs, venez on va faire une photo tous ensemble ! »… Alors, c’était donc ça, la France black-blanc-beur de Jacques Chirac ?

Un problème notable existe aussi du fait du comportement de joueurs dotés d’une double nationalité. Le Monde : « Lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, neuf footballeurs français ont joué la compétition avec une autre équipe que les Bleus, alors qu’ils avaient porté le maillot de l’équipe de France en sélection de jeunes. Ces “binationaux” sont nés et ont grandi dans l’Hexagone, mais ont choisi de jouer pour le pays d’origine de leurs parents.»

La gauche comme la droite pratiquent depuis fort longtemps la discrimination positive au profit des personnes d’origine étrangère. J’en avais longuement parlé dans Le puzzle de l’intégration. Le critère ethnique est même mentionné en toutes lettres dans la Charte de la diversité instituée en octobre 2004 par Jean-Pierre Raffarin, alors Premier ministre. Engagement n°3 de la Charte de la diversité : “Nous [les entreprises signataires] nous engageons à chercher à refléter la diversité de la société française et notamment sa diversité culturelle et ETHNIQUE dans notre effectif, aux différents niveaux de qualification.”

La Charte de la diversité incite, dans les faits, les entreprises à favoriser le recrutement de ceux qui ne sont pas d’origine européenne. Cela se transforme en discrimination négative vis-à-vis des Français de souche européenne. […] Si vous y réfléchissez bien, nous ne sommes plus du tout en France dans une politique de méritocratie républicaine, mais dans une politique clairement fondée sur un critère de préférence extra-nationale."

Partager cet article

10 commentaires

  1. Je hais le football, ce n’est plus un sport, mais “une machine à fric” (comme le cinéma).

  2. Les média ont évoqué un sujet voisin au moment de la coupe du Monde à propos de l’équipe d’Algérie avec 20 de ses 23 joueurs nés en France .
    Je reprends cet article paru sur Slate.fr.
    http://mondial2010.slate.fr/article/2309/les-tirailleurs-francais-de-lequipe-dalgerie/
    “C’est un cas unique dans l’histoire du football. Vingt des vingt-trois joueurs de l’équipe nationale d’Algérie sont nés en France. Sur l’autre rive de la Méditerranée, ils ont un nom, on les appelle les binationaux.”
    Certes , je ne pense pas que tous avaient le niveau pour jouer en équipe de France et que cette solution est plutôt un moyen pour eux de jouer une coupe du Monde ; il n’empêche que tous ces joueurs ont utilisé le système social et de formation français tant au point de vue sportif que pour leur développement personnel.

  3. En fait ça ne me choque pas.
    Supposez que vous êtes en tourisme en afrique noire avec un groupe d’européens.
    Là vous dites: “allez, on se fait une photo safari entre blancs”, sous entendu “entre touristes”… ça n’a rien de raciste.
    Là c’est la même chose, Lilian Thuram sait très bien qu’il n’est pas français, comme tous les noirs qui sont avec lui. Alors il a envie de faire une photo souvenir de lui et des autres noirs, avant qu’ils repartent dans leurs pays!

  4. Quant à moi qui suis demandeur d’emploi et reconnue travailleur handicapé, je me sens discriminée du fait que des emplois vacants ne sont pas attribués directement aux personnes capables de faire un bon travail. On préfère prendre des étrangers en situation irrégulière ou des super diplômés. C’est comme dans le football où là, on discrimine les joueurs de nos régions. On évite les meilleurs de nos équipes locales et on va chercher des footballeurs en Afrique.

  5. Je crois que Thuram est antillais, donc français et mononational. Sa suggestion était donc purement raciste. A signaler que la transmission en catimini à une officine de délation spécialisée des propos prétendument racistes de Laurent Blanc, impeccable joueur puis entraîneur-sélectionneur de l’équipe de France de football, a pour origine un cadre d’origine maghrébine des instances du football français. Le soir même, à l’Equipe TV, un intervenant proposait qu’il y ait aussi des immigrés dans les dites instances. Dont cette donneuse? On n’est pas sortis de l’auberge!

  6. Le problème vient de l’incroyable attitude de citoyens de notre pays ,lesquels ,sous prétexte de repentance pour des fautes (??)parfois anciennes et souvent imaginaires ,pratiquent la culpabilisation et la discrimination à rebours ! Bien entendu d’aucuns se sont engouffrés dans cette mine de revenus et en tirent moult bénéfices tant en notoriété qu’en monnaie !
    Le racisme et l’ostracisme peuvent hélas s’exercer dans tous les sens et de surcroit ,ne serait-ce que par savoir-vivre, sont intolérables provenant de personnes “gâtées” plus que de raison par le pays le plus ouvert au monde (quoiqu’en disent certains)
    N.B: curieux tout de même tous ces impétrants au séjour français venant de toutes parts inconscients des embûches qui les attendent ? Le sieur Thuram et Mediapart se doivent de les prévenir ,en particulier ces temps-ci à Lampedusa et à Mayotte !

  7. Et moi qui croyais que la délation était une vilaine chose ?! Que cela nous ramenait à une certaine époque, Oh combien honteuse pour la France ?!
    Mais comment nommer autrement l’acte par lequel ce “j’en foutre” a “cafeté” ?
    Et le respect du caratère “privé” de cette réunion ? N’y a-t-il pas là “violation” ?

  8. un enregistrement clandestin des propos tenus au cours d’une réunion non publique ne peut etre que prémédité. On appelle cela de l’espionnage . Dans quelle société allons nous vivre!! Et quelle société laissons nous à nos enfants . L’histoire nous jugera

  9. On nous bassine avec des binationaux, c’est périmé, les métastases peuvent prendre du galon, pourquoi pas des tri-nationaux, des tétra-nationaux, des dodéca-nationaux et autres.
    Une porte est ouverte ou fermée, il n’y a pas de moyen terme, itou, on est Français ou on ne l’est pas, grand de taille ou petit de taille mais pas les deux à la fois.
    Ces conneries servent à justifier toutes les mystifications pour nous gruger, la preuve : en accepter l’idée est déjà une erreur.

  10. La photo (voulue) de Thuram avec ses potes blacks lors du Mondial 98 n’est pas choquante en soi.Dans l’euphorie du moment,on peut comprendre.
    Mais Dugarrry a soulevé ce lièvre pour “raisonner” Thuram qui se mettait à donner des leçons sur “qui-n’est-raciste-ou-pas”.Or,Laurent Blanc, que je sache,continue la politique de Domenech en ce qui concerne la composition de l’équipe de France:pas de discrimination,les meilleurs,et tant pis si la majorité est noire.
    Hélas,un site vengeur nommé Médiapart a appuyé sur le terme “quotas” (site où il faut chercher la diversité,à voir leur photo de groupe).Une certaine façon de chercher la m… là où elle ne s’imposait pas.Mais gare aux éclaboussures.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]