Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Médias : Désinformation

La désinformation du Monde

Dans son numéro du 5 mars, Le Monde publie sur une demi-page un article du célèbre antipapiste Hans Küng, qui, profitant de façon assez ignoble des scandales sexuels commis par des ecclésiastiques, milite pour l'abrogation du célibat sacerdotal.

Dans un article de France catholique, Gérard Leclerc remet les réalités à leur place, démontant les affirmations péremptoires et mensongères de Hans Küng. Et il écrit aussi :

"Pourquoi faut-il que Le Monde le mette sans cesse en vedette, sans même qu’une contradiction soit invitée à exposer un autre point de vue. Singulière conception du «débat». L’an dernier, le même journal n’avait pas attendu moins de quatre mois pour publier enfin une réponse motivée à l’hystérie antipapale qui s’était donnée libre cours dans ses colonnes depuis janvier."

Là est bien le problème : en ne présentant que l'avis isolé et ultra-minoritaire d'un pseudo-théologien en révolte personnelle, Le Monde nuit à l'information.

Partager cet article

7 commentaires

  1. C’est vieux comme LE MONDE.

  2. Tout le monde sait que le ” Monde” est un immense torchon qui avait salué le début du génocide Khmer rouge en titrant “Phnom Penh libéré” ce sont des choses qu’on ne peut oublié chez les français qui n’ont pas la mémoire courte

  3. Parfaitement Padirac et ils avaient même indiqué que Pol Pot ouvrait des “perspectives enthousiasmantes”, car il “transférait” toute la population de Pnom Penh à la campagne choisissant par là le “tout agricole”. Tel quel! Et l’auteur de ces lignes devait tenir une place éminente dans le monde de la presse pseudo-catholique.

  4. Hans Küng affirme qu’être célibataire entrainerait une facilité accue à la pédophilie . Hans Küng veut clairement que les prêtres se marient pour éviter l’écueil .
    Or Hans Küng est dans cette situation …. A t-il commis le “crime odieux” dont parle le pape ? Parle t’il pour lui-même ?
    Suis-je iconoclaste ? … Non , c’est un raisonnement à la “Hans Küng” que je lui retourne.. et encore, “gentiment”…

  5. Pas étonnant qu”un canard aussi peu objectif que le Monde donne la parole à Hans Küng comme si , ce dernier pouvait représenter le catholicisme.
    Après la main que lui avait généreusement tendue le Pape Benoît XVI, juste après son élection, l’acharnement de H. Küng tient de la malignité.
    On n’en finirait pas de raconter les hérésies et blasphèmes de ce “théologien”. Je n’en rappellerai qu’un:
    ” Jésus était un paysan et de surcroît illettré – il ne pouvait se vanter d’aucune culture théologique […]” (N.B.: alors pourquoi, enfant, émerveillait-il les docteurs de la loi ?!)
    Puis H.K. continue: ” Il fut si l’on veut, un raconteur public, un de ces personnages que l’on rencontre encore aujourd’hui sur la grand-place de Kaboul.” (in : Être chrétien)

  6. Récemment est passé à la TV un documentaire sur les Borgia, etc.
    Je ne suis pas en mesure de dire s’il était historiquement exact ou exagéré. Mais ça ne fait pas bon effet …
    Non plus que le Pape sous Henry VIII, sous les traits d’O’toole dont la série passe tous les samedi soir sur le cable.

  7. King Küng frappe encore !

Publier une réponse