Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La défaite de François Hollande dans les mains des électeurs du FN ?

Alors que l'on observe depuis quelques jours le début d'une inversion de tendance dans les intentions de vote montrant Nicolas Sarkozy en progression et François Hollande en léger recul, ce dernier semble néanmoins rester toujours en tête à quelques jours du deuxième tour. Plusieurs politologues sont en effet de moins en moins certains de cette victoire annoncée haut la main. Certains estiment que Nicolas sarkozy peut encore gagner et s'appuient pour cela sur des études différentes des instituts de sondages comme Electionscope (victoire de Sarkozy avec 50,2%) ou sur la sociophysique comme Serge Galam, directeur de recherche CNRS et membre du Centre de recherche en épistémologie appliquée (CREA) de l’École Polytechnique, qui pense que Nicolas Sarkozy peut encore gagner.  

Enfin, d'autres encore voient dans les sondages une arme psychologique, volontaire ou non, contre Nicolas Sarkozy :

" Dans l’art de la guerre, la démoralisation de l’ennemi est une arme essentielle. Elle consiste à convaincre l’ennemi qu’on lui est tellement supérieur, qu’il est inutile qu’il continue à lutter, et qu’il ferait mieux de se rendre et d’abandonner le combat. C’est exactement ce que font les sondages : faire croire au Français que François Hollande va écraser Nicolas Sarkozy, et qu’il est donc inutile, pour ceux qui votent pour lui, qu’ils fassent même l’effort de se déplacer jusqu’aux urnes, la cause étant entendu (…) C’est avec la perspective de cette guerre psychologique qu’il faut évaluer l’honnêteté des grands écarts des présents sondages.

Sondage12-500x319
Ainsi, au premier tour de la présidentielle, les médias – qui penchent à gauche, et lorsqu’ils ne penchent pas à gauche, comme le Figaro, emploient des journalistes de gauche, ont-ils commandé des sondages qui, comme par hasard, ont gonflé les chiffres de tous les partis de gauche, et diminué ceux des partis de droite."

Et l'auteur de conclure : "Tout est entre les mains des électeurs du Front National, et donc des priorités de Marine Le Pen : faire barrage à la gauche, ou punir Sarkozy." 

Partager cet article

21 commentaires

  1. Cela fait penser aux punitions collectives alors que l’on veut n’en punir qu’un seul… tout le monde souffrira de la victoire de Hollande, y compris ceux qui veulent voter pour lui.

  2. Très intéressant ,à diffuser.

  3. J’entendais sur un média des gens … du FN (?)affirmer qu’ils vont “voter Hollande pour punir Sarkosy” ! Où allons nous,c’est inouï !? Nous n’avons pas le droit de “tenter le diable” en nous jetant à corps perdu dans un brasier, c’est moralement interdit ! Qui sont ces prétentieux, pour qui se prennent-ils ? Ils croient qu’ils vont changer le Monde à eux tout seuls ? Qu’ils n’aillent pas pleurer ensuite …

  4. Non, ce n’est pas d’une punition qu’il s’agit; elle entérine simplement le refus de Sarko de voter pour le candidat FN aux législatives s’il est opposé à un PS. Elle adopte exactement la position de Bruno Gollnisch, elle votera donc blanc mais ses électeurs sont libres de faire leur choix ” en leur âme et conscience”. Beaucoup voteront malgré tout NS pour éviter le pire aux Français, notamment sur les PNN.

  5. NS peut refuser nos voix, en tous cas le dire, je ne le vois pas démissionner s’il nous l’élisons. Et il sait bien qu’il ne sera pas élu par un choix sur sa personne, mais en raison du rejet absolu du socialo-communisme.
    N’oublions pas que les média qui nous rapportent cet entre-deux tour ne sont pas neutres. Ils ont tout intérêt, par leurs choix, leur façon de rapporter les dires, leurs questions, leurs biais, leurs insistances, leurs silences, à monter les électeurs de droite contre NS, comme le fit Mitterrand qui montât la droite contre le centre-droit.
    Ne soyons pas dupes !
    NS président avec un groupe FN et des députés UMP de la Droite populaire à l’assemblée nuiront moins à l’Eglise, aux âmes, et la France, que FH et sa clique de socialo-communistes.

  6. Evitons le pire, évitons la gauche avec tous les pouvoirs pour le plus grand malheur de la France, évitons l’arrogance de tous ces donneurs de leçons, moralisateurs pervers….
    Nous n’avons qu’un moyen, ce dimanche, un petit papier avec SARKOZY dessus; tant pis si ça fait mal, on le prend, on le glisse dans l’enveloppe et peut-être on échappera au pire du pire.
    c’est ce que je ferai en attendant les législatives puis le suite…

  7. Ne culpabilisons pas les électeurs de Marine. Si Sarkosy perd ce sera de sa faute, le résultat de ses 5 ans de présidence et le rejet de tout accord.

  8. Si Hollande est élu,imaginez son gouvernement…

  9. Nous devons voter Sarkozy, même si ça nous est très pénible, moi le premier.
    Nous sommes responsables devant Dieu de ce nous faisons et de ce que nous laissons passer.

  10. C’est affligeant de voir qu’au bout de 5 ans on puisse encore appeler à voter Sarkozy, non pas par conviction, mais par simple peur de voir déferler une vague rouge. Même si les mesures prônés par la gauche sont peu réjouissantes, elle arriveront inévitablement à plus ou moins long terme avec l’ump. Comme la très bien dit un lecteur précédent, on a pas a culpabiliser de ne voter aucun des deux. “Si Sarkosy perd ce sera de sa faute, le résultat de ses 5 ans de présidence et le rejet de tout accord.” Mais de grâce, ne tomber pas non plus dans le piège

  11. Si sarko perd ce sera le résultat de décennies de mépris et d’ostracisme vis à vis de la droite de conviction. Il ne pourra s’en prendre qu’à lui même.
    On peut déplorer le ras le bol de certains, il n’en reste pas moins profondément compréhensible.

  12. Pour moi ce sera Hollande et avec un certain plaisir je dois dire.

  13. Si Sarkozy est élu, imaginez son gouvernement…
    Il va pouvoir continuer à mentir à ses concitoyens avec une fréquence et un aplomb encore supérieurs aux performances de Chirac.
    Il fera exactement ce qu’il veut comme il le veut, ou plutôt il mettra froidement en oeuvre le programme européaniste, immigrationniste et mondialiste pour lequel ses commanditaires mondialistes le soutiennent de leurs deniers, et de leur medias. Pour plus de sûreté d’ailleurs ces commanditaires jouent deux chevaux : Sarko – Hollande : Hollande – Sarko…
    Quant aux points touchant à la morale publique il viendra aux mêmes positions que son adversaire parce qu’il se trouvera bien de ses conseils et de ses soutiens pour le persuader que c’est “dans l’air du temps”.
    Bon ! peut-être qu’avec lui on achète un peu de temps : “Encore une minute, s’il vous plaît Monsieur le bourreau !”

  14. à Guillaume
    Si vous voulez voter pour celui qui a nommé et protéger Frédéric Mitterand grand bien vous fasse mais garder vos leçons de morale pour vous.

  15. à dragases
    “Si Hollande est élu,imaginez son gouvernement…”
    C’est vrai cela fait peur : Mitterand, Amara, Rama Yade, Besson et autres Hirsh.
    Ah non pardon c’est le gouvernement Sarkozy.

  16. Lu (entre autres) ici :
    http://desintox.blogs.liberation.fr/blog/2012/04/droit-de-vote-des-%C3%A9trangers-sarkozy-toujours-amn%C3%A9sique.html :
    … Que NS n’a pas toujours été contre le vote des étrangers…
    A méditer…

  17. Quand on écoute les réactions des ténors de l’UMP aux propos pourtant très hostiles au Front National de Longuet … on se dit que la consigne de Marine Lepen pour le deuxième tour est de simple bon sens .
    Le mépris des donneurs de leçons professionnels de l’UMP aura beaucoup desservi mr Sarkozy .
    Pour faire court : “y en a marre de se faire pisser dessus”.

  18. Eh oui Pierre vous avez tout à fait raison. Ceux qui veulent voter Sarkozy se font peur – parfois à juste titre mais pas toujours- !!
    J’ai connu les années Mitterrand, les années Jospin et je n’en suis pas mort !!
    En revanche si on reprend encore 5 ans de fausse droite, dans quel état sera la France dans 5 ans ? Pire qu’aujourd’hui;
    Et plus grave, l’UMP sera toute puissante encore en 2017 et donc il n’y aura pas d’espoir de salut pour cette année électorale. Et en 2017 on nous refera le coup du “moins pire” entre UMP/ et PS…
    L’espoir d’un redressement national sera donc reporté à 2022; peut-être… bref on en finit pas…
    Avec le vote Sarkozy c’est clairement ne raisonner qu’à court terme.
    C’est dramatique.

  19. “Pour faire court : “y en a marre de se faire pisser dessus”.” dit l’un des commentaires. Attention à la politique de Gribouille : ce n’est pas une raison pour se plonger dedans en faisant passer PS-PC.
    Quel est le moins mauvais choix, à court terme comme à plus long terme, pour la France ? Favoriser la réélection de Sarkozy, ou se payer tout de suite le vote des étrangers et le “mariage” homo ? Encourager la “droitisation” du discours de Sarkozy, ou faire exploiter cette droitisation comme raison de sa défaite par les Juppé, Bertrand , etc.
    Pour moi, c’est clair, je voterai activement contre Hollande.

  20. @ Michel, avec Hollandde , c’est sur c’est avec un grand plaisir que nous accueillerons la charia et les persécutions. C’est bien les persécutions, heureusement il y a des jeunes qui vont prier dans la rue. mais là au lieu de se faire insulter, ils iront carrément en prison et avec les juges rouges, les procureurs rouges à la sauce robespierre ce sera pas mal

  21. Hier soir à C’dans l’air,le présentateur a dit
    que la Gauche en cas de duel UMP – FN donnerait comme consigne de voter UMP. je peux lire que certains voteront Hollande parce qu’en cas de duel PS-FN, la droite donnera comme consigne de voter PS.
    Contre la gauche, contre son laxisme, contre
    sa politique d’assistanat, contre le vote des étrangers, contre sa politique sur la justice,etc je voterai NSK plus prêt des idées du FN.
    En cas de défaite de NSK et si duel entre PS et FN,aux législatives, je m’abstiendrai,considérant que MLP a eu un apport de voix venant de droite
    au premier tour, ce qui l’a aidée à battre
    JLM et qu’en retour,elle aurait du faire comme lui, sans rien demander , inciter ses électeurs à voter NSK pour battre la gauche.Je ne verrai alors qu’une manipulation de MLP plus dans son intérêt personnel que dans celui de la France qu’elle prétend défendre.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services