La culture de mort rapporte de l’argent

Dépêche AFP :

"Des cliniques en Espagne, Grèce et Ukraine proposent leur collaboration, assortie d'une promesse de commission, à des médecins français pour des avortements ou des pratiques d'assistance médicale à la procréation, a averti mercredi l'Ordre national des médecins. Ces propositions constituent "un racolage", a dénoncé le Conseil national de l'ordre (Cnom) dans un communiqué, mettant en garde les médecins sur les risques de sanctions qu'ils encourraient en acceptant cette offre (…) Des cliniques espagnoles, grecques et ukrainiennes leur proposent leur collaboration "en cas d'interruption de grossesse, notamment au-delà du délai de douze semaines (…)"

En revanche, l'Ordre national des médecins ne semble pas choqué des 220 000 avortements pratiqués chaque année par des médecins français… 

Une réflexion au sujet de « La culture de mort rapporte de l’argent »

Laisser un commentaire