Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

La crise de la presse quotidienne

Ouest-France décrypte la crise de la presse écrite quotidienne :

"En ce qui concerne la presse quotidienne nationale, on constate les difficultés du journal Libération, celles du Monde et du Figaro. Ces deux derniers titres recourent à des plans d’économies, ainsi qu’à des plans sociaux entraînant départs volontaires et éventuellement licenciements. Dans la presse quotidienne régionale, on a assisté à la vente d’un nombre important de journaux depuis trois ans. Ainsi, Centre Presse, Corse Matin, La Voix du Nord, La Provence, Le Bien Public, Le Courrier de l’Ouest, Le Dauphiné Libéré, Le Journal de Saône-et-Loire, Le Maine Libre, Le Progrès, Le Républicain Lorrain, L’Indépendant, Midi Libre, Nice Matin, Nord Éclair, Presse Océan et Var Matin ont changé de propriétaires depuis 2005. Que se passe-t-il ?

Pour équilibrer ses comptes, une entreprise de presse recourt essentiellement à deux types de ressources : les recettes de ventes (55 à 70% du total), les recettes de publicité (30 à 45%). Lorsque les recettes de publicité diminuent, le prix de vente du quotidien augmente. Si la progression du prix est jugée trop forte, le lecteur se tourne vers d’autres moyens d’information qui sont ou qui lui paraissent moins coûteux. C’est le cas actuellement. La part de la presse quotidienne dans les recettes publicitaires a diminué de 20 à 13% entre 1987 et 2007. Parallèlement, le prix moyen des journaux sur la même période est passé de 0,66€ à 0,94€, soit une augmentation de 50%. Dans le même temps, la diffusion de la presse quotidienne est passée de 8,5 à 7,2 millions d’exemplaires, ce qui signifie qu’elle a perdu 1,3 million d’exemplaires. […]

Par ailleurs, de nouveaux moyens d’information ont surgi et se développent. La télévision a vu se multiplier le nombre de postes […]. Internet se développe très rapidement […]. Si la presse veut survivre, il lui faudra se moderniser tout en diminuant ses coûts et en améliorant les services qu’elle doit rendre au public et à notre démocratie."

Peut-être faut-il aussi que la presse se diversifie, cessant de proposer la même langue de bois politiquement correcte ?

Michel Janva

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. J’ai lu ce “poulet” de Hutin dans Ouest France: cela m’amuse de voir que ce journal commence à avoir la trouille!
    En effet, dans l’Ouest la population éduquée et cultivée s’est rendu compte depuis longtemps que ce journal de gauche catholique, manipulait les Bretons d’une manière éhontée: fragmentation, manipulation, mosaïque d’info… etc.
    Ouest-France est un journal qui manipule l’information en fonction de ses affinités avec le pouvoir politique. C’est une vraie girouette! Ce journal de la gauche catho est une des causes du basculement à gauche de la Bretagne…
    Finalement l’accès au net rapide permet d’être mieux informée en passant “par dessus” cet agent d’infuence gauchiste…

  2. Bien sûr, Monsieur Janva, si la presse faisait correctement son travail en cessant de mentir, elle aurait sans doute plus de clients.
    Les clients ont toujours raison. Si les lecteurs s’en vont, c’est que la presse n’informe pas, elle relaie l’idéologie et la propagande.
    Par exemple quand cette presse fait le portrait de mon beau-frère l’abbé Laguérie : elle ne retient que ce qui peut exciter le public contre lui ; par exemple, tout l’aspect relatif à l’action de sa famille en faveur des juifs pendant la deuxième guerre mondiale est soigneusement occulté.
    Pas d’information objective, pas de client. Si vous faites un travail cochonné, vous perdez vos clients, il n’y a pas besoin de tant d’explications, cela tient en quelques mots.

  3. On pourrait peut-être rappeler, avec Ouest France, que le groupe est composé de 500 journalistes mais qu’il emploie … 2000 correspondants.
    2000 correspondants, sans aucune couverture sociale, juste payés par un chèque en fin de mois.
    500 journalistes qui ont les congés payés, cotisent pour la retraite, pendant que les correspondants ont le même statut que les sans-papiers. Et ils trouvent cela normal.
    Je parle de Ouest France. mais c’est la même chose dans les autres groupes.

  4. “La vérité vous rendra libre” C’est ce qui arrive. Petit à petit, chacun se met à faire son journal en allant surfer sur les sites qui lui paraissent bien informés. Faites le test : prenez une information et lisez sur Internet comment elle est analysée en Inde, en Israël, en Iran, aux USA et en Afrique du Sud ! C’est très instructif ! Cela fait 25 ans que je n’achète plus de quotidien et je suis 100 fois mieux informé qu’il y a 25 ans ! Pour les emplois c’est dommage pour les Français concernés. Mais après l’industrie, l’agriculture, la pêche, la France ne sera bientôt plus qu’un musée à visiter comme la Grèce !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services